Site AS ROMA

Zeman: « Roma-Milan ? Toujours de grands matchs »

Zdeněk Zeman s’est présenté en conférence de presse, pour répondre aux questions des journalistes, à la veille de recevoir le champion d’Italie 2011 :

La propriété américaine a parlé d’objectif Champions League. Vous êtes d’accord ?
« Nous sommes contents que le président soit arrivé, il a suivi les entrainements, c’est quelque chose de positif. Pour les objectifs, la Roma est un grand club, il a des objectifs à rejoindre et nous travaillerons tous ensemble en espérant réussir à les obtenir ».

Le Milan?
“Ils sont dans une bonne période et c’est toujours le Milan, qui joue depuis des années les premières places. L’année passée ils ont perdu le championnat à la dernière journée. C’est une équipe importante, malgré qu’ils aient perdu quelques joueurs importants, mais ils ont retrouvé un capocannoniere qui a remplacé Ibrahimovic”.

El Shaarawy?
“Il a fait un grand pas en avant, déjà en Série B il avait fait voir ses qualités. Il a un grand avenir ».

La suspension en Coupe d’Italie d’Osvaldo influera sur vos choix ?
“Non, en championnat il est à disposition donc cela ne pose pas de problèmes ».

Voulez-vous dire quelque chose sur Chievo-Roma?
“Non”.

Auriez-vous imaginer une Roma dans cette situation en arrivant au match du Milan ?
“C’est toujours un match important dans l’histoire du championnat, pour les deux clubs et le public. Il y a toujours eu de beaux matchs, j’espère que cela sera le cas demain. J’espère que nous nous divertirons plus que l’adversaire. Je ne sais pas si cela est un avantage de partir de derrière pour remonter les équipes de devant, mais ce n’est pas du cyclisme ».

Sentez-vous plus de pression après les mots de Pallotta ? Cela serait une faillite de manquer les 3 premières places ?
“Non, je ne me sens pas sous pression. La Roma doit jouer quelque chose d’important, ensuite si l’on réussit ou non, cela dépend de beaucoup de choses ».

Un bilan sur ces 6 premiers mois ? Ce que vous changeriez au début 2013 dans l’équipe ?
“J’aurais été plus content si nous avions eu 10 points de plus que nous avons perdu. Dans le fond de jeu et l’interprétation je suis content. Puis le futur nous dira tout, je suis content de cet effectif. Nous travaillons pour nous améliorer ».

Si vous deviez retenir un ancien Roma-Milan ?
“Non, je n’en retiens pas. Un match se joue et ensuite on passe au suivant. Ensuite il y aura Naples et Catane. Le classement se regarde à la fin du championnat, nous devons faire beaucoup de choses ».

Quelles sont les différences entre Bradley et Florenzi dans le rôle interno ? De Rossi interno ou regista ?
“Les différences sont entre la phase offensive et défensive. Florenzi fait mieux dans celle offensive, Bradley dans celle défensive. Sur De Rossi, nous parlions du début du championnat, pour moi il peut jouer mediano central ou milieu droit-gauche. Par rapport à Tachtsidis il est plus complet défensivement ».

Retenez-vous quelques erreurs arbitrales ?
“Je ne veux pas en parler. Les choses se voient toujours de toute façon et nous verrons ce qui se passera. L’équipe n’a pas eu ce qu’elle doit avoir. Puis nous avons nous même fait beaucoup d’erreurs ».

En parlant de mercato, vu les situations de Taddei et Dodô, retenez-vous opportun de prendre un latéral ?
“Nous n’avons pas à parler de mercato, je ne peux pas dire autre chose”.

Goicoechea offre plus de garanties que Stekelenburg?
“J’ai déjà parlé de ça la semaine prochaine”.

Accepter vous le choix de la societa de ne pas parler des arbitres ? Ou pensez-vous que, avec le silence, cela puisse servir à apaiser les choses ?
“Je pense qu’en parler ferait augmenter la polémique. Je pense aussi que les responsables des organisations des arbitres voient les matchs pour juger cela ».

Avez-vous une explication sur ces résultats inconstants ? La mentalité ?
“C’est une considération. Peu d’équipes ont toujours gagné, un moment ou autre le moteur cale. Pour moi à Verone nous avons connu une baisse, nous n’avons pas eu la bonne attitude ».

Pensez-vous que le Milan puisse changer de module par rapport au jeu de la Roma ?
“Je ne crois pas. Je pense qu’ils ont trouvé un juste équilibre. Ils ont remporté leurs 3 derniers matchs, je pense qu’il ne changeront rien contre nous ».

Si c’est la Roma qui puisse s’adapter au Milan demain ?
“C’est difficile. Ensuite tout dépend du terrain, j’espère toujours que mon équipe fasse son jeu et mette l’adversaire en difficulté ».