Site AS ROMA

Zeman: « Pjanic donne un équilibre à l’équipe »

Après la qualification pour les 1/4 de finale de Coupe d’Italie, Zeman s’est présenté en conférence de presse, à la veille du déplacement à Verone face au Chievo. Un match qui pourrait être  la 6ème victoire consécutive.

Cinq victoires d’affilée, un certain apprentissage des joueurs est inévitable pour trouver l’équilibre ?
“L’équipe s’exprime bien, plus longtemps à présent et sans faire d’erreurs. Il y a une volonté, un enthousiasme pour chaque match”.

Totti et Pjanic aux avants-postes garantissent quoi pour l’équipe ?
“Totti a joué des années en tant que pur attaquant, de la même façon Pjanic est un joueur offensif. On est plus équilibré ainsi, avec Pjanic qui aide plus”.

Destro et Osvaldo comment sont-ils ?
“Très bien”.

Stekelenburg et Goicoechea alterneront ?
“La formation je la donne demain, les trois gardiens que j’ai me tranquillisent”.

Plus peur du Chievo ou de l’état du terrain ?
“Le Chievo n’est pas à sous-évaluer et pour le terrain il faudra voir comment il est”.

Problème de communication entre Stek et l’équipe ? Cela change l’aspect défensif ?
“Je ne crois pas. Le problème de mardi est une incompréhension qui arrive sur tous les terrains. La défense ne change pas car elle a pris confiance du module de jeu”.

Amical le 2 janvier et tour en Amérique. Pas risqué si peu de temps avant le Napoli?
“Ce n’est pas ce que je préfère. Je voulais aller à Chypre. Pour moi l’important est d’être dans une bonne ambiance de travail. Le temps est bon et les structures intéressantes. Au maximum le problème peut être le décalage horaire, mais j’espère pas”.

En vu des candidatures prochaines à la fédération, que pensez-vous qu’il est possible d’améliorer dans le football italien ?
“Je ne sais pas quoi répondre. Il faudrait en parler une semaine. J’espère que celui qui se déclarera candidat pourra faire changer les choses, car il y en a à changer”.

Comment va Lamela ? Vu l’âge moyen de la Roma elle peut être considérée comme l’équipe qui a le plus de potentiel pour le futur ?
“Erik va bien, dans la tête aussi. Il n’y a aucun problème. Le discours du futur est pour moi présent. Nous avons tant de jeunes qui se mettent en valeur, le dernier en date est Romagnoli. Maintenant j’espère qu’ils feront bien aussi au présent. »

Possible une solution avec trois trequartisti Lamela, Totti et Pjanic devant ?
“Pour moi Lamela et Totti sont des attaquants et Pjanic le devient. C’est possible mais il ne faut pas que des trequartisti, aussi des attaquants”

La Roma a des diffidati. Vous le prenez en compte vu le prochain match à Milan ?
“Non, je pense au match. On verra après pour le prochain”.

Il y a une hierarchie précise ou on peut toujours attendre un ou deux changements ?
“La base est là. On a jamais beaucoup changé. Des joueurs jouent moins, mais si ceux de devant jouent bien, il n’y aucune raison de changer”.

Comment va De Rossi ? Dodò peut jouer 90 minutes ?
« De Rossi va bien. Le plus important est le mental pour lui, physiquement il va bien. Dodò ne peut pas encore jouer 90 minutes”.

Les joueurs sont moins sceptiques envers vous qu’au début. Certains sont restés dubitatifs ?
“Je ne me suis jamais plaint de personne. Ils essayaient mais n’y arrivaient pas”.

Maintenant ils sont tous de votre côté ?
“Ce n’est pas une question d’être derrière moi ou pas, mais derrière la Roma avec des objectifs précis. L’équipe montre vouloir arriver à quelque chose et cela aide toute l’équipe”.

Comment s’est passé le retour de De Rossi en coppa ? C’est une opération de récupération avec lui comme avec Pjanic plus tôt ?
“De Rossi était toujours à disposition de l’équipe. Contre l’Atalanta il a très bien joué, surtout au début. Puis à 10 il a eu des difficultés. Cependant il a aussi bien joué en regista qu’en contreur”.