Site AS ROMA

Zeman : « L’équipe joue bien, nous marquerons à Siena »

Zeman s’est présenté en conférence de presse d’avant-match en vu du match de demain contre Siena. Contre un adversaire qu’il juge compliqué, Zeman est assuré que son équipe marquera. Il revient aussi sur les déclarations d’Osvaldo et Balzaretti.

Où en est la croissance de l’équipe après ces deux victoires ?
“Depuis le début j’essaie de faire faire un certain type de football. Lors des derniers matchs on a pas pris de but mais l’équipe s’est bien exprimée sur le plan du jeu. Si on a pas pris de but ça signifie qu’on a pas fait d’erreur et que nous ne donnons pas la possibilité à l’adversaire de marquer. A Pescara nous n’avons pas bien joué par rapport aux autres matchs”.

Bradley a contribué à emmener cet équilibre par rapport à Tachtidisis ?
“Il a mieux joué en regista qu’en mediano. Pour être regista il faut quelque chose en plus que Tachtsidis a et pas Bradley”.

Destro ?
“C’est un joueur important, je le dis depuis le début. Il ne le montre pas seulement le dimanche, mais la semaine aussi”.

Osvaldo a mal à la cheville depuis des semaines et il continue à jouer. Sur les derniers matchs il est un peu en dessous, il est juste de continuer avec un joueur qui ne s’entraîne pas avec continuité ?
“Cela fait quelques temps qu’il a ce problème et il a fait de bons matchs. Si on regarde seulement le match de Pescara c’était mauvais mais cela n’a aucun rapport avec la blessure”.

Siena ?
“C’est une équipe qui ne prend pas de but depuis 4 matchs mais on a l’habitude d’en mettre, on espère continuer”.

Siena match le plus dur des trois « faciles » ?
« Après ces trois-là il y en aura des encore plus durs, pour l’instant la plus importante est siena car c’est demain. La difficulté vient du fait qu’ils ne prennent pas de but depuis quelques matchs mais on fera tout pour ».

Comment change le rôle de regista quand c’est De Rossi, Bradley ou Tachtsidis ?
« Bradley et De Rossi plus défensif, Tachtsidis plus en construction ».

Siena joue avec un trequartista, vous allez changé quelque chose de la Roma pour cela ?
« Ils jouent avec Calaiò et deux pointes serrées. Ils ont des esterni qui partent de bas, il faudra donc être attentif derrière ».

Tactiquement à la Roma ça change quelque chose ?
« On a fait des erreurs, quand on le fait pas, on prend pas de but. Pescara n’a jamais tiré au but mais les défenseurs ont été bon ».

Les mots d’Osvaldo sur un co-équipier vendu ?
« J’espère qu’ils pensent tous pareil. Essayer de nettoyer cela est ce qu’il faut. Puis si quelqu’un sait quelque chose il doit le dénoncer ».

Et les mots d’Osvaldo sur le manque de juste milieu des tifosi ?
« C’est un discours d’éducation, ils ne le sont pas tous. Le stade a toujours servi à se décharger des tensions et frustrations, il arrive aussi des offenses malheureusement ».

Balzaretti dit qu’à la Roma il manque quelque chose et qu’il est mieux de ne pas se fixer d’objectif pour le moment.
« Pour moi cette équipe est compétitive depuis le début. C’est sûr que si les résultats n’arrivent pas les doutes naissent. Moi je dis qu’il faut toujours lutter contre les autres, les autres aussi le pensent, mais ne le disent pas ».

Qui dans l’effectif ont le mieux assimilé vos méthodes ?
« Je pense qu’ils peuvent tous s’améliorer. C’est vrai que la plus grande partie de l’équipe n’était pas habituée, mais parler de cas singulier est difficile. Chacun a ses caractéristiques et je dois faire de ces garçons une équipe compacte ».