Site AS ROMA

Zeman: « Le match face au Torino est celui qui m’a le plus plu »

A la veille de se déplacer chez son ex-club, qu’il a fait monter en Série A, Zeman s’est présenté face aux journalistes en conférence de presse.

Vos sensations sur le retour à Pescara ?
“Je suis content même si j’y retourne en ennemi. J’ai des souvenirs plus que positifs”.

Comment imaginez-vous l’accueil du stade ?
“A voir, je sais que les gens à Pescara sont très attachés à l’équipe. Les tifosi de la Roma sont très proches des joueurs mais ceux de Pescara ne rigolent pas non plus”.

Castan ?
“Il a des petits problèmes, il les avait déjà la semaine passée. Un joueur à 100% ça n’existe pas, je pense qu’il sera apte”.

Ancelotti a dit que De Rossi lui serait utile.
“De Rossi est estimé par beaucoup de monde, pas seulement Ancelotti. Il peut être utile partout mais il est à la Roma”.

Ancelotti a ajouté que les problèmes entre vous et De Rossi ne le regardaient pas…
« Je n’ai pas eu de problème avec lui, parler tactiquement du match tous les entraîneurs le font”.

L’ambiance ?
“Ici l’ambiance est exceptionnelle pour tous, c’est normal d’essayer d’avoir de bons rapports”

Qu’est-ce qui manque pour avoir une équipe comme vous la voulez ?
“Il manque des matchs, je ne suis pas content des résultats mais des prestations. A part contre la Juventus, l’équipe a toujours mieux joué que l’adversaire, puis les résultats sont venus d’erreurs personnelles, et c’est là qu’il faut s’améliorer”

Le scudetto ?
« Nous devons jouer nos matchs, en nous rendant compte qu’on peut lutter contre tous, il n’y a pas de match facile, mais pas non plus de perdu d’avance”.

La formation ?
“Je la fais demain. De Rossi ? Dans deux matchs, il sera à disposition”.

Le changement d’entraîneur à Pescara peut donner une motivation en plus ? A quoi vous attendez-vous ?
« L’ambiance Pescara est mauvaise, je crois qu’ils doivent jouer encore le championnat pour se sauver. Ils m’ont donné de grandes satisfactions l’an dernier et je pense qu’ils peuvent le faire . Le changement d’entraîneur fait d’habitude du bien, j’espère pas demain. Bergodi est sérieux, l’an dernier je l’ai rencontré à Modena. En 4 jours il n’arrivera peut-être pas à transmettre sa pensée. A Pescara c’est le match charnière ».

Au poste de Lamela on parle de Lopez. On peut s’attendre à Destro ?
« La formation je la ferai demain ».

Il y a une chance pour Destro ?
« Il y a beaucoup de possibilités : je peux faire jouer Destro, Lopez, un milieu offensif ».

Des chances de voir Romagnoli ? Les points forts de Pescara ?
« C’est un jeune garçon, très important et j’espère le faire jouer très vite mais demain je ne sais pas. Pescara ? L’an dernier ils ont gagné le championnat quand les experts disaient qu’ils descendraient. L’équipe a gagné en faisant de belles choses. Cette année ils ont fait de grandes choses, trois joueurs importants sont partis Insigne, Immobile et Verratti. Je pense que pour le moment ils ont trop changé de module et n’ont pas trouvé d’identité. »

Vous vous attendiez aux difficultés de Balzaretti ? Comment va Dodò ?
« Balzaretti ne m’a pas déçu, il s’investit beaucoup et il joue bien puis il a quelques problèmes comme tous les défenseurs. Je m’attends à ce qu’il s’améliore mais il me convient. Dodò, continue de grandir, il n’est pas encore prêt, il s’améliore puis se rebloque pour des problèmes qui ne viennent pas de sa blessure ».

Un commentaire sur l’agression du Campo dei Fiori ?
« Je ne veux pas en parler car ça n’a aucun rapport avec le foot ».

Pizarro pouvait être utile à cette Roma, peut-être proche de De Rossi ?
« Il y avait beaucoup de bons joueurs, si Batistuta revient il pourrait aider. Nous avons terminé le match de Torino avec des joueurs arrivés cette année, d’ici quelques temps ils donneront tous satisfaction. Pizarro avait son âge, nous avons misé sur des jeunes garçons qui ont de grandes capacités pour s’améliorer ».

Stekelenburg comment il va ?
« Il accuse le coup, les mains sont plus importantes que les pieds. Il s’améliore et je pense qu’il pourra être là la semaine prochaine ».

Contre Torino vous avez trouvé le bon quadrillage ? La Roma est plus forte à l’extérieur ou à domicile ?
« Je suis satisfait du match contre Torino, je crois que c’était notre meilleur match, même si on regarde nos statistiques .Une équipe est une équipe et elle doit jouer à domicile et à l’extérieur. A Parma on a pas réussi parce que c’était difficile ».