Site AS ROMA

Zeman: « Je veux rester pour 5 années ici »

Après une semaine passée dans un climat très tendu, la conférence de presse de Zdenek Zeman était très attendue. A la veille de l’importante réception de Cagliari, le mister boemo a fait le point sur sa situation et continue d’y croire.

Votre position est fragilisée ou renforcée ?
« Je pense que tout provient de ma conférence de presse d’avant Bologna. La società a pensé que je l’avais fait dans un but, j’ai expliqué que c’était pas le cas et voilà. Je suis content de pouvoir continuer à donner le meilleur pour la Roma et je suis toujours à disposition de la società ».

Vous pensez que les rapports avec les joueurs peuvent s’améliorer ?
« Je pense pas qu’il y ait des rapports cancérigènes, même s’ils y en avaient, il y a quelques années ».

Ce que vous avez dit samedi vous n’aviez jamais pu le dire à la società ?
« Tout le monde parle des problèmes, nous sommes à Rome et nous n’avons pas un bon classement et j’ai redemandé de la concentration et de l’attention. Je pense que la società l’a pris comme une manière de me mettre en retrait, mais je veux rester à la Roma 5 autres années, en le méritant bien sûr ».

Vous avez pensé à être poussé vers la sortie ?
« Je ne l’ai pas pensé, j’ai pensé qu’on pouvait éclaircir les choses et ce fut fait. Je pense que la società m’a dit ce qu’elle voulait, moi j’ai dit ce que je voulais d’eux et nous sommes sur la même longueur d’onde ».

Le match contre Cagliari est un examen pour vous ?
« Tous les matchs sont des examens, pour moi et les joueurs ».

On est en face un Zeman 2, vous vous sentez différent ?
« Non, je suis toujours le même. J’ai des motivations, la volonté d’aller de l’avant et j’espère réussir à le transmettre à tous ».

De votre point de vu, comment pensez-vous que l’équipe va réagir à tout ça ? Vous vous sentez illigitimé ?
« Je pense que ça a crée du chaos pour une journée et c’est tout. J’espère qu’ils pensent à faire le meilleur de ce qu’ils peuvent ».

Il y a un peu de mal à comprendre ce qui se passe. Avez-vous du expliquer quelque chose aux joueurs ?
« Je n’en ai pas parlé, mes paroles de samedi servent pour s’améliorer. Nous ne sommes pas à la place juste pour la Roma au classement, nous devons tout faire pour nous améliorer. Il faut plus d’attention et de concentration, je pense que cela fait parti du football. Chacun doit chercher à faire le mieux possible ».

Demain vous serez libre de faire les choix les plus opportun ?
« Je suis toujours libre et je serais toujours libre. La societa m’a toujours donné la possibilité de faire mes choix, elle ne s’est jamais immiscé et ne le fera pas maintenant ».

Si le match ne devait pas bien se passer, pensez-vous que cela pourrait apporter une fracture définitive ?
« J’espère que les choses iront bien, je ne pense pas au pire. Les matchs doivent se jouer, je pense que l’équipe n’est pas dans le dur et je m’attends à une bonne prestation ».

Avez-vous déjà pensé à démissionner ?
« Cela fait parti des question sur le match ? Je ne pense pas, j’ai dis que je voulais rester 5 années. Je ne pense donc pas à ce genre d’hypothèses ».

Qu’es-ce que la societa veut de vous, et ce que vous voulez de la societa ?
« Maximal engagement et maximal collaboration. Notre situation n’est pas au mieux, nous voulons améliorer le clasement et les comportements ».

Il est difficile de toujours dire la vérité ?
« Cela me parait facile, je n’ai pas de problème à raconter la vérité. J’ai des problèmes à raconter des mensonges et je cherche à en dire le moins possible ».

Ne pensez-vous pas que pour mieux affronter la situation il faudrait quelque chose en plus sur le mercato ?
« Depuis le début j’ai dis que j’étais satisfait de cet effectif. On pouvait avoir quelque chose en plus, mais je suis convaincu que cet effectif peut faire un bon championnat. Nous avons 12 joueurs de moins de 23 ans qui ont peu d’expérience. mais cela peut être compensé par le talent. A part obtenir un latéral supplémentaire, je n’ai rien demandé de plus, la societa ce qu’elle pouvait faire et devait faire pour s’améliorer ».

Le mercato se ferme aujourd’hui. Beaucoup d’équipes se sont renforcées, cela peut changer la suite du championnat ?
« Je pense que le mercato de janvier sert à chercher de réparer là où la societa à des problèmes. Je ne pense pas que la Roma ait de problème sur l’effectif ».

A quel pourcentage vous sentez-vous l’entraineur de la Roma ?
« à 100%%, sinon je ne ferais pas ce métier ».

Vous avez demandé un engagement maximal. Qu’es-ce que la societa vous a demandé ?
« Chercher à collaborer ensembles, peut-être un peu plus. Chercher à tout faire pour améliorer la situation, nous ne sommes pas contents de la position que nous occupons et nous devons tout donner. Chacun doit donner quelque chose en plus ».