Zeman: « Je suis très content de la préparation, nous sommes prêts »

Zdenek Zeman s’est présenté pour la première conférence de presse de la saison, à la veille de la réception de Catane. Le mister est revenu sur la préparation et ses attentes à l’aube de cette nouvelle année.

Borriello et Perrotta non convoqués, ils ne font pas parti du projet ?
« Je prends les joueurs que je pense utiliser et pour le moment ils ne rentrent pas dans mes plans. Cela ne veut pas dire que je ne changerai pas d’avis dans le futur ».

Les gardiens : Stekelenburg titulaire demain ?
« La formation vous la connaitrez demain ».

Une vente de Stekelenburg affaiblirait la Roma ?
« Il fait parti des meilleurs en Europe mais rien ne dit qu’on ne peut pas jouer sans lui, comme tous les autres joueurs. D’autres équipes jouent quand même ».

Goicoechea ?
« Il me plaît, je l’avais déjà vu du temps de Pescara ».

Roma au niveau des grands ?
« Le terrain le dira, je me souhaite un bon championnat ».

Quelle sera l’équipe la plus forte ?
« Comme d’habitude celles qui ont bien joué la saison dernière : Juve, Milan, Udinese, Lazio, Inter ont fini devant la Roma. Nous verrons pendant le championnat, on repart tous de 0 ».

Vos émotions à la veille de commencer une nouvelle aventure ?
« Maintenant je vais bien, il faudra voir après le match si c’est encore le cas ».

A la veille du championnat, de nombreuses polémiques éclatent. Un climat malsein ?
« Oui, parce qu’il y a de mauvaises chose qui se passent, c’est normal. J’espère que je réussirais tout ce que je veux, améliorer mon équipe et faire le football que je veux produire ».

Préfères-tu un championnat qui commence avec un mercato encore ouvert, ou bien déjà fermé ?
« Je n’aime pas trop cela, le réglement a besoin d’être adapté.  Pour un entraineur il serait important d’avoir l’équipe déjà près lors du premier ritiro ».

Les agences de paris misent fortement sur la Roma et la donne même juste derrière la Juve comme favori pour le Scudetto. Pour vous cela est comme ça ?
« Je crois en ce que je fais, et je veux et je dois améliorer cette équipe. Si quelqu’un n’a pas la motivation et n’a pas l’envie de faire, alors cela est inutile. J’espère que la Roam réussira à démontrer qu’elle peut jouer au football tout en rejoignant des résultats ».

Vous n’avez pas encore fait comprendre qui sera le gardien titulaire. C’est un choix lié au mercato ou à la condition physique de Stekelenburg?
« Ce n’est pas vrai que j’ai toujours fais mes choix avant. Je fais mes choix sur la base de ce que je vois sur le terrain et en fonction des comportements. L’année dernière je suis parti avec un gardien titulaire à Pescara, et aujourd’hui je dis que selon moi j’ai deux gardiens de très haut niveau, deux bons gardiens qui jouent avec leur équipe nationale et je n’ai aucun problème. Le mercato n’entre pas en prise de compte : sur Goicoechea, j’ai entendu beaucoup de bruit à son sujet, je l’ai vu l’an passé et pour moi c’était une opération peut couteuse pour un gardien de qualité. J’ai suggéré encore Messi, Cristiano Ronaldo et Iniesta à la società, mais on ne peut pas tous les prendre ».

Goicoechea est prêt pour jouer une place de titulaire ?
« J’ai besoin de trois gardiens, toutes les équipes en ont trois, voir même parfois quatre ».

C’est pour vous la saison de la vérité ? C’est un pari que vous voulez vaincre ?
« Je ne suis pas obstiné par la victoire, si nous sommes meilleurs que les autres alors il est normal que nous gagnerons, tout en respectant l’adversaire. J’espère que je réussirais à faire bien, à jouer au football et à amener les gens au stade. Si je réussis cela je serais content et heureux. Je veux que les gens se divertissent au stade ».

C’est l’équipe la plus forte que vous ayez entrainé ?
« Autant ma Roma précédente que la Lazio ont fait très bien, et je dois encore le faire, je l’espère. L’effectif a disposition est important, les joueurs sont encore jeunes mais de qualité, je suis content ».

Dur attaque de Conte envers la justice sportive. Qu’en pensez-vous ?
« Je ne sais pas quoi dire. Cela était un procès sportif et maintenant c’est un procès médiatique, et je ne pense pas être apte à juger les décision de justice. Parfois quand certains se permettent de dire certaines choses choses ils peuvent être déféré ou suspendu ».

Demain commence la 20ème saison de Totti. Comment est-il ? Et la condition de Dodò?
« Dodò a joué 7 minutes… Totti est bien et prêt, Dodô pas encore ».

Comment arrivent les joueurs à cette première journée ? La préparation athlétique a été suffisante ?
« Je suis satisfait de ce que j’ai fais durant la préparation, peut-être que je ne suis pas entièrement satisfait de du travail fait cette semaine parce que la grande chaleur est un problème et peut-être que je n’ai pas réussi à travailler à un rythme très élevé ».

Quelles sont les clés du match de demain ? A quel match vous attendez-vous ?
« Catania a fait un beau championnat l’an passé et ont bien joué. Cette année ils ont changé peu de choses, nous avons nous beaucoup changé et nous devons voir si nous sommes en mesure d’être au top dès ce premier match. Je pointe ensuite sur l’envie de bien faire et l’enthousiasme pour exprimer au mieux ce moment, qui sûrement n’est pas le meilleur ».

Totti joue ? Comment va Bojan ?
« Sur Totti, je suis toujours convaincu que c’est un des meilleurs joueurs de l’histoire. Cela dépend encore de comment se comporte l’équipe autour de lui. Bojan n’est pas encore au mieux, il a eu des problèmes au début du second ritiro et il n’a pas encore sa meilleure condition physique. Pour moi c’est un joueur important, techniquement très bon et j’espère qu’il nous aidera beaucoup. Je crois qu’il est plus adapté à faire l’attaquant gauche dans mon système que l’attaquant central ».

Le duel Lopez-Lamela ? Et le rôle de Totti ?
« Lopez et Lamela sont plus ou moins au même niveau dans le sens où ils ont encore du mal à comprendre et assimiler mes idées. Cependant ce sont deux joueurs qui ont des qualités physique et technique exceptionnels. J’espère qu’ils pourront résoudre ces problèmes tactique. Totti est revenu à faire le rôle qu’il faisait il y a 13 ans. A l’époque il a aidé Di Francesco a marqué 11 buts et je crois qu’il aidera Pjanic à en marquer beaucoup cette année, mais aussi Balzaretti comme il l’avait fait avec « .

Romagnoli peut jouer au poste de Burdisso ou Castan ?
« Les jeunes joueurs sont ma joue, j’espère qu’ils puissent faire les doublures de Castan et Burdisso. Marquinhos a déjà joué au haut niveau, mais Romagnoli depuis le premier jour a démontré qu’il pouvait jouer tranquillement avec nous ».

Un mot sur Bradley? Avez-vous besoin d’un autre latéral droit ?
« Pour moi Bradley est un joueur exceptionnel autant dans le comportement que dans l’attention. Cela me plait et j’espère qu’il réussira à exprimer toutes ses qualités. Nous avons grande confiance pour récupérer Dodo, donc nous seront avec quatre latéraux et cela me va. Actuellement nous sommes à trois et par chance Balzaretti et Taddei peuvent jouer autant à gauche qu’à droite ».

Cette préparation vous a satisfait ? Qu’es-ce qui est dangereux à Catane ? Pourquoi chacune de vos phrases génère beaucoup de polémiques de la part de la Juventus?
« Je suis très content de la préparation, nous avons commencé rapidement, mais l’équipe a fait quatre très bonne semaines, avec application, je veux m’améliorer et travailler. Cela sera un match compliqué contre Catane, c’est difficile d’évaluer le premier match, nous attendrons la vérité du terrain mais je m’imagine mon équipe qui joue et cherche la victoire par le jeu et tous ensemble, c’est normal. Sur la Juventus, jen e sais pas. Je continue de dire que je dire tranquille, eux peut-être pas ».

Quelles sont les caractérisituqes de Goicoechea?
« Je n’ai rien à présenter, c’est un gardien qui personnellement me plaît, mais d’autres me plaisent aussi, pour moi c’est un joueur qui est un bon investissement pour l’avenir, mais je ne suis ni la sociéta ni le directeur sportif, je ne peux pas m’en mêler ».

Vous arrêteriez de fumer pour gagner le Scudetto ?
« Si cela me va de fumer, je fume. Si cela ne me va pas, je ne fume pas. Le football ne dépend pas de cela, dépend du sérieux, du travail et de l’ambiance positive ».