Zeman: « Je m’attends à une réaction positive »

Zeman s’est livré aux questions des journalistes pour la reprise du championnat et le déplacement à Gênes demain. Il revient sur le cas De Rossi – Osvaldo, la trêve, Dodo ou Pjanic.

Vos mots sur De Rossi et Osvaldo ont beaucoup fait discuter. Vous voulez donner des précisions ?
“Non, j’ai dit ce que j’ai dit. Je ne regrette pas, je suis content que les joueurs aient réagi. Aller en Nazionale leur a fait du bien. »

Face à face ?
“Non, il n’y en a pas eu”.

Beaucoup d’équipes lorgnent sur De Rossi, vous ne pensez pas que le rapport avec lui peut être différent ?
“Le joueur veut rester à Rome, il n’y a aucun problème. Moi j’attends toujours plus des joueurs importants”.

Pjanic a dit préférer jouer devant la défense. Tachtsidis vous donne plus de garanties ?
“En Nazionale ils jouent 6-7 matchs par an, ici 40. Le rôle des joueurs est différent en Nazionale. Pjanic est un joueur de construction mais dans mon équipe il n’est pas l’idéal en regista”.

Vous vous attendez à une réaction de l’équipe ? Ca peut être un match charnière ?
“Ce sont tous des matchs charnières : bien sûr qu’en tant qu’entraîneur je m’attends à une réaction positive. »

Un mauvais résultat à Gênes pourrait déjà mettre fin aux grandes ambitions de la Roma ?
“Je ne crois pas. Même la Juve l’an dernier avait du retard sur le Milan mais elle l’a rattrapé”.

Comment expliquez-vous la différence de rendement de De Rossi entre Nazionale et Roma ?
“En Nazionale il a fait un bon match en marquant 2 buts, en rentrant dans la surface, ce qu’il doit faire avec nous. S’il a une qualité supérieur aux autres, il doit le montrer et en faire profiter”.

Vu les problèmes au dos de Burdisso et la sortie anticipée de Castan il y a des soucis en défense. Romagnoli-Marquinhos est possible ?
“Je me souhaite que cela arrive tôt ou tard. La condition de Castan ne me préoccupe pas tout de même”

Que pouvez-vous dire sur Dodò ?
“Il y a des progrès, il s’entraîne avec le groupe, mais il est encore à 50%”.

Qu’est-ce que vous demandez à Lamela et aux attaquants en général ? Que pensez-vous des déclarations de Prandelli ?
“Je continue à penser que Lamela a beaucoup de dons qu’il doit exploiter. Je veux que les attaquants rentrent dans la surface. Il a plutôt tendance à s’excentrer, mais j’espère qu’il pourra s’améliorer aussi sans le ballon. Prandelli ? S’il n’est pas là je ne pense pas qu’il puisse juger, il le voit dans un autre contexte”.

Vous pensez être un entraîneur en discussion et vous êtes prêt à prendre sur vous et résoudre les problèmes ?
“Je me sens un entraîneur comme les autres. Je fais en sorte de donner le meilleur. J’essaie de convaincre les gens et je pense y avoir réussi. Je n’ai pas encore convaincu les critiques, mais ça peut être stimulant”.

Les news en continuent qui sortent ne déstabilise pas le vestiaire ?
“Elles ne font pas de bien et si ce sont des mensonges elles font du mal, mais on voit que quelqu’un s’y intéresse”.

A quel match vous attendez-vous. Quelles sont les clefs ?
“C’est un match de championnat. Ca ne sera pas facile, mais il faut y aller et essayer de bien faire. Genoa est une bonne équipe, je peux m’inquiéter d’Immobile, mais comme les joueurs ne le connaissent pas, ils ne s’inquiètent pas”.

Osvaldo et De Rossi : satisfait de ce que vous avez vu ces derniers jour ?
“J’ai travaille une semaine sans les internationaux, donc sans 13 joueurs et j’ai eu des satisfactions. Osvaldo et De Rossi sont arrivés avec des problèmes physiques, mais malgré ça ils ont tout donné quand ils ont joué”.

Qu’est-ce qui vous inquiète du Genoa chez lui?
“C’est une bonne équipe. Les attaquants marquent et le milieu est assez musclé”.