Photo tirée du site Mediagol.it


Maurizio Zamparini, ex-président de Palerme à l’époque de Javier Pastore, s’est exprimé à La Gazzetta dello Sport :

Sabatini s’exprime concernant Pastore, Nainggolan et l’AS Roma

« Le joueur était un phénomène et pour l’expliquer je vais vous raconter une anecdote. Quand nous avions déjà conclu secrètement l’affaire avec l’Huracan, il m’est arrivé ensuite de rencontrer Carlo Ancelotti. Et lui me dit : « J’ai vu un argentin très fort, il s’appelle Pastore. Je sais que ça ne fait pas partie de notre politique de prendre des jeunes, mais j’espère que le Milan le recrutera. Alors je n’ai pas osé lui dire qu’il était déjà un joueur de Palerme. Je considère Javier un peu comme mon fils. L’autre jour il m’a appelé pour me saluer, mais j’étais en réunion et je n’ai pas pu lui parler. Je le ferais très vite. Je me souviens encore de son premier entraînement lors du premier été. Après les trois premiers ballons qu’il toucha, les larmes me virent aux yeux ».