Voici les salaires des dirigeants, et d’autres chiffres

0
270

 

La semaine dernière, les actionnaires ont approuvé le bilan comptable (au 30 juin 2015) de l’exercice 2014/2015. A l’intérieur, on y apprend notamment le salaire des dirigeants de l’AS Roma. La première surprise est que le président James Pallotta (qui possède aujourd’hui 80% du consortium américain, pour 20% à Richard D’Amore) ne touche pas un seul centime concernant son poste au club. Le dirigeant le mieux payé est Italo Zanzi (qui a prolongé ces derniers jours jusqu’en juin 2017), avec un salaire brut annuel de 1,44 millions d’euros (dont 0,3 millions grâce à la qualification à la Champions League 2015/2016). Arrive ensuite Walter Sabatini avec 1 million brut annuel (dont le contrat va jusqu’en 2017), auquel peut s’ajouter au maximum 1 millions de bonus en fonction des résultats sportifs. Puis, Mauro Baldissoni touche 0,762 millions brut annuel (dont 0,15 millions grâce à la qualification à la Champions League 2015/2016). A signaler que Rudi Garcia (qui a prolongé son contrat l’été 2014) a lui un salaire de 3,3 millions d’euros brut annuel (jusqu’en juin 2018).

Dans le bilan comptable, on y apprend également le recours déposé à la FIFA, envers l’Al-Ittihad qui n’a pas payé le million d’euros relatif au prêt d’un an de Marquinho. D’autre part, la masse salariale (brut) a été de 123 millions d’euros durant cet exercice. Concernant les recettes, les droits TV en Serie A (2014/2015) ont amené 65,3 millions d’euros (contre 63,2 millions la saison précédente). Concernant la Coupe d’Europe, la Champions League a rapporté 49,3 millions d’euros (dont 31,5 millions de droits TV, et 7,1 millions de billetterie pour les trois matchs de poule), tandis que l’Europa League a ramené 2,9 millions d’euros (dont 1,7 millions de billetterie pour les matchs à l’Olimpico contre le Feyenoord et la Fiorentina). On constate également que les plus-valus sur les ventes ont été de 56 millions entre juin 2012 et juin 2014, et qu’elle furent de 38,5 millions entre juin 2013 et juin 2015 (Marcos, Mehdi Benatia et Erik Lamela, les plus importantes). Sur les deux derniers exercices, les plus gros achats ont été Juan Iturbe, Kevin Strootman et Seydou Doumbia. Enfin, on apprend que parmi les joueurs actuels, 20 millions d’euros ont été dépensé en terme de commissions pour les recruter (dont 3 millions pour Miralem Pjanic et Nemanja Radonjic).

Nota bene : Le salaire brut représente le montant payé par le club (charges incluses), pendant que le salaire net est le montant reçu par le joueur ou dirigeant. La différence entre le brut et le net est de l’ordre de 20%.

Twitter: @Romanista35

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here