Voici les premiers mots de Kjaer, Pjanic et Gago

0
447

 

Suite à leur transfert dans les dernières heures du mercato estival, Kjaer, Gago et Pjanic ont donné leurs premiers mots de joueur giallorosso :

Miralem Pjanic (ex-Lyon): « Les premiers contacts remontent à samedi dernier. Ensuite, tout s’est fait rapidement. J’ai eu l’entraîneur (Luis Enrique) au téléphone et j’ai senti chez lui une réelle envie de me prendre. Je n’ai pas dormi dans la nuit de lundi à mardi parce que j’ai réfléchi, réfléchi… Un transfert aussi tardif, je ne m’y attendais pas. Quand je me suis décidé et que j’ai vu que ça allait se faire, j’ai eu une boule au ventre parce que j’ai vécu plein de moments magiques et que je suis déçu de quitter mes amis. Mais je ne pouvais pas refuser la Roma, là-bas le football est une religion. Je ne jouerais pas la Champions League, mais j’espère bien la retrouver très vite, le projet est très ambitieux. Je découvre un nouveau championnat dans le but de m’épanouir et progresser, il y aura de la pression mais pour moi c’est un élément positif. ».

Fernando Gago (ex-Real Madrid): « Moi et De Rossi, nous pouvons jouer ensemble, mais je dois encore parler avec Luis Enrique. Je suis content de jouer à la Roma, c’est un des plus grands clubs européen. Le projet m’a beaucoup attiré. Si je serais titulaire, et à quel poste ? Le mister devra décider ceci »

Simon Kjaer (ex-Wolfsburg): « Comment je suis ? Je suis bien, je suis à Rome et très content d’être ici. Déjà à la disposition du nouveau mister ? J’ai déjà joué 4 matchs en Allemagne, donc je serais à disposition à mon retour de la sélection danoise, dans une semaine. La Roma ? C’est une très grande équipe et une belle ville. Lorsque j’ai su qu’il y avait l’occasion de venir ici, je n’ai pas hésité une seconde. Sabatini ? Je suis content pour les mots qu’il a dit sur moi, je n’ai pas fait de grandes choses cette année en Allemagne et je veux redonner cette confiance à Sabatini. J’espère fait de grandes choses ici. Que m’a-t-il manqué en Allemagne ? L’an passé c’était très difficile, pas seulement pour moi mais pour toute l’équipe. Nous avons mal commencé, nous n’avons pas résolu les problèmes et à la fin nous nous sommes sauvés. Cela a été une année difficile, mais maintenant je regarde de l’avant. Je vais tout donner ici. Un message aux tifosi ? Il faut un peu de temps, j’ai vu le match contre le Slovan, avec beaucoup d’occasions et un seul but. Nous pouvons faire un beau championnat, nous avons une belle équipe avec des joueurs de qualité comme Juan, De Rossi et Totti ensuite il y a aussi beaucoup de jeunes ».