Voici le trombinoscope et la présentation de l’AS Roma féminine

0
964
Photo tirée du site Asroma.com

Alors que l’AS Roma a désormais son équipe féminine, qui participera à la Serie A cette saison, voici le trombinoscope et la présentation des joueuses de l’effectif giallorosso :

Valentina Casaroli: Formée à l’Eurnova et passée par le Napoli, aux qualités de gardiens on ajoute le fait qu’elle soit tifosa de la Roma.

Rosalia Pipitone: Une garantie. Elle était dans la cage quand les Azzurre se sont qualifiés pour le Mondial 2019 (en France).

Elisa Bartoli: Capitaine, romana et romanista. Et cela suffirait déjà. Mais Elisa est aussi une forte leader de la défense.

Jenny Eva Bitzer: Beaucoup d’expérience aux USA pour cette joueuse qui portera le n°5 à Rome.

Claudia Ciccotti: Une carrière faite dans la Capitale, qui ne pouvait que l’amener dans l’équipe de la Capitale.

Heden Corrado: La plus jeune du groupe giallorosso. Défenseur central avec un futur de colonne vertable.

Eleonora Cunsolo: Romana, polyvalente et précoce : elle a débuté en Serie A à seulement 15 ans.

Federica Di Criscio: Elle a joué à Lanciano, Roseto, Cervia, Verona et Brescia, beaucoup de Nazionale et beaucoup de Champions.

Camilla Labate: Joueuse de couloir qui dans sa carrière a gagné deux titres avec la Primavera, prête à vaincre avec la Roma.

Emma Louise Lipman: Coventry City, Leeds United, Manchester City, Sheffield… C’est suffisant ?

Kristrun Antonsdottir: La greffe qui amène grinta et qui effectue le sale travail dans le milieu de terrain de la Roma.

Vanessa Bernauer: Expérience internationale et vision du jeu. Un mur avec l’arme de la frappe de loin.

Manuela Coluccini: La playmaker des filles de Bavagnoli. Elle aussi, romana de naissance et de foi romanista.

Giada Greggi: Une vie à la Res Roma, désormais c’est « solo la Roma ». L’équipe qu’elle a toujours supporté.

Flaminia Simonetti: Une autre romanista qui joue en giallorosso pour mettre au service de l’équipe toute son inspiration.

Angelica Soffia: Arrivée de Verona et porte déjà le brassard de capitaine de l’Italie Under 19.Trudi Sudan Carter: Pour la première fois le maillot de la Roma est porté d’une jamaïcaine.

Agnese Bonfantini: Ailier qui peut compter sur une technique et une qualité au-dessus de la moyenne.

Martina Piemonte: Elle vient de Seville, plus de 30 fois en Azzurro. Son idole est Ibra, pas mal pour un attaquant.

Luisa Pugnali: Ailier qui a rejoint l’équipe giallorossa après une expérience au Grifo Perugia.

Annamaria Serturini: Grinta, rapidité et beaucoup d’envie de marquer, comme elle l’a déjà démontré durant la préparation estivale.

Maria Zecca: Numéro 9 qui arrive directement de la patrie du football féminin. Pour transmettre le message.

Elisabetta Bavagnoli: Ex-joueuse qui a joué 4 Euros et un Mondial avec la Nazionale. Comme entraîneur elle a assisté Carolina Morace sur le banc de la Viterbese, lors de la brève période où pour la première fois deux femmes ont dirigé un club pro masculin en Italie. De 2009 à 2011, elle ont été à la tête de la sélection féminine du Canada, participant au Mondial 2011. Jusqu’à 2013 elle a été l’unique femme à avoir obtenu le diplôme d’entraîneur UefaPro: « Les objectifs qui m’ont été fixé sont de construire : donner de la continuité à un projet », a-t-elle dit le jour de sa présentation.