Site AS ROMA

Valse autrichienne avant le retour à Rome

Comme face au SV Eltendorf mardi, le score a mis du temps à se débloquer. Et comme mardi, c’est encore Gervinho qui a inscrit son nom en premier sur le tableau d’affichage. Les joueurs de ballons y ont ensuite été chacun de leur but. D’abord Pjanic d’une magnifique frappe dans la lucarne, puis Iturbe sur penalty et enfin Ljajic sur un joli mouvement collectif.

La Louve dispute cette rencontre avec un inédit 4-2-3-1 durant cette reprise, avec notamment Pjanic au milieu et Ljajic en meneur de jeu. Et ces deux hommes vont être dans la première occasion, avec le bosniaque qui sert le serbe, mais ce dernier voit sa balle piquée déviée au-dessus par le gardien, à la 5′. Iturbe obtient ensuite un coup franc à la 7′, qu’il tire lui-même de peu à côté de la lucarne. La Roma continue de faire le rouleau compresseur, avec notamment Borriello qui gagne son duel à la 11′ et sert l’argentin, qui voit son décalage sauvé par un défenseur adverse sur la ligne. De Sanctis devra être attentif à seulement deux reprises, mais à quelques secondes d’écart (13′ et 14′) : D’abord en captant une tête de l’attaquant n°18, puis en réalisant une grande parade en plongeant sur une frappe du même joueur adverse. A la 23′, Pjanic, capitaine du jour, élimine trois joueurs adverses et lance Gervinho en duel face au gardien, avec ce dernier qui plonge bien pour arrêter l’ivoirien. A la 30′, Ljajic entre les lignes arrive à servir Iturbe sur le côté gauche, qui sert un bon ballon dans l’axe pour Borriello, mais de nouveau sa frappe passe de peu à côté de la cage. Et le but va finalement arriver à la 32′, avec Pjanic en rampe de lancement, qui trouve de nouveau Ljajic. Le serbe voit Gervinho prenant la profondeur, avec le n°27 giallorosso qui cette fois ne manque pas son face à face. Mais Gervinho ne s’arrête pas là : A la 35′, c’est cette fois-ci Iturbe qui le lance encore dans le dos de la défense, mais l’ex-lillois voit sa frappe croisée toucher le poteau. A la 39′, dernière occasion de cette première mi-temps, avec de nouveau une combinaison Pjanic-Ljajic, avec ce dernier qui à l’entrée de la surface tente une frappe enroulée vers le côté opposé, mais sa frappe ne trouve le cadre.

A la reprise, Gervinho lance une contre attaque à la 49′, et sert Iturbe qui part du côté gauche, entre dans la surface et frappe, mais le gardien s’interpose. Les giallorossi sont tout proches de doubler la mise à la 56′ et 59′, d’abord par Borriello (sur un centre de Torosidis) qui voit son tir à bout portant repoussé, puis Gervinho lui aussi seul dans la surface. Ce but arrivera finalement à la 62′, avec Pjanic qui réalise une magistrale frappe dont il a le secret hors de la surface. Son ballon va se loger dans la lucarne adverse. Après un arrêt de Skorupski, entré à la mi-temps, le Wiener SC va revenir au score à la 66′ par le capitaine et n°10 Günes, qui réalise un joli dribble dans la surface et enchaine par une frappe. A la 70′, Borriello sert Torosidis sur son côté droit, avec le grec qui tente de rentrer vers l’axe et termine par une frappe, mais celle-ci passe de peu au-dessus. Les autrichiens tentent de revenir encore plus dans le match, mais la frappe de Karacan à la 75′ est bien bloqué par le gardien polonais. Rudi Garcia réalise ses deux premiers changements à la 76′, avec les jeunes Sanabria et Paredes qui remplacent Gervinho et Borriello. A la 78′, puis à la 79′, Iturbe obtient grâce à ses déplacements deux duels face au dernier rempart adverse, mais ses conclusions trouvent à chaque fois le gardien sur leur trajectoire. L’argentin ne lâche rien, continuant son activité sur le côté gauche, et obtient un penalty qu’il transforme lui-même à la 81′, pour son premier but en giallorosso. Capradossi fait son entrée à la 84′, au poste de Somma. Le score se conclura à la 87′, suite à un mouvement entamé par Emanuelson et Iturbe. Ljajic récupère le ballon et joue un beau une-deux avec Pjanic. Le serbe fixe et élimine le dernier défenseur d’un crochet pour s’ouvrir l’angle de but et marquer. Juste avant le coup de sifflet finale, Skorupski se met une dernière fois en évidence, en déviant un tir en corner.

Suite à cette semaine de stage à Bad Waltersdorf, ainsi que deux matchs amicaux remporté 5-0 (SV Eltendorf) et 4-1 (Wiener SC), les hommes du mister français sont directement rentrés dans la soirée direction Rome. Une semaine importante attend les joueurs romanisti, avec notamment un match amical à l’Olimpico mardi contre le Fenerbahçe (et notamment la présentation au public), ainsi qu’une opposition samedi en Grèce face à l’AEK Athènes..