Site AS ROMA

Une victoire qui fait du bien

La Roma recevait aujourd’hui l’Atalanta en match avancé de la Serie A. La louve renoue avec la victoire à l’Olimpico après de longs mois. Même si tout ne fut pas parfait, et que la Roma aurait pu se retrouver rapidement menée, cette victoire va faire beaucoup de bien au moral et espérons-le, permettre de lancer une série positive.

L’Atalanta donne le coup d’envoie. La Roma est la première à se montrer entreprenante par le duo Totti – Florenzi. Bradley signe la première frappe cadrée à la 3′, sans danger. Premier coup franc intéressant à l’entrée de la surface pour la Roma sur une faute de Peluso, averti, sur Destro qui ne donnera rien à la 8′.  Mais à la 10′, c’est Bergamo qui se procure la plus belle occasion avec Denis qui part tout seul et oublie ses coéquipiers lors de son duel avec Stek qui sauve les siens. A la 12′, c’est encore Stek qui sort un arrêt sur une tête de Peluso. La minute suivante, Denis manque encore le cadre.  A la 17′, Denis touche la transversale, Piris avait lui déserté son poste. A la 23′, Castan est solide pour stopper un contre de l’Atalanta. Contre le cours du jeu à là 30′, c’est la Roma qui ouvre le score sur un très beau une-deux Totti – Lamela, l’argentin dribble le gardien et met le ballon dans le but. Taxi est averti à la 35′ pour une faute sur un contre de Bergamo. A la 40′, Cigarini frappe de loin mais Stek la détourne.  Destro touche la barre à la 43′ suite à une très bonne action collective. 1-0 à la mi-temps, la Roma s’en sort bien.

 Dès la reprise la Roma se montre entreprenante et Florenzi est proche de marquer à la 46′ d’une très belle reprise. Lamela s’essaie aussi, sans succès. A la 49′, Totti de loin, est proche de battre Consigli mais celui-ci devie en corner.  Bis répétita  à la 54′ d’encore plus loin. A l’heure de jeu, premier changement côté Atalanta avec Bonaventura pour Moralez. 2-0 pour la Roma à la 62′, suite à une frappe de Destro mal dégagé par Consigli. La Roma continue à provoquer pour tuer le match et Lamela obtient un bon coup franc à la 67′ qui ne donnera rien. A la 70′, Perrotta remplace Bradley. A la 73′, l’Atalanta marque, but refusé pour hors-jeu… inexistant. Les deux équipes semblent accuser le coup en cette fin de match et plusieurs romains semblent fatigués. A la 85′, Marquihno remplace alors Florenzi. La Roma gère la fin de match, l’Atalanta n’attaquant plus. Le score ne bougera plus.

La victoire était nécessaire aujourd’hui et elle est au rendez-vous. Il faudra maintenant confirmer contre le Genoa lors de la prochaine journée .