Une victoire dans la douleur à Sassuolo

Après l’avoir emporté à domicile face à Frosinone (3-1), les hommes de Luciano Spalletti ont obtenu leur premier succès à l’extérieur, depuis 100 jours. Deux victoires consécutives qui permettent de rester placer à cette 5ème place.

1 000 : Comme le nombre de tifosi présents hier soir à Sassuolo. Comme à chaque déplacement, plusieurs milliers de tifosi suivent leurs joueurs loin de la Capitale.

100 : Comme le nombre de jours où il faut remonter pour retrouver trace d’une victoire en déplacement. Cela était sur le terrain de la Fiorentina, le 25 octobre 2015. A cette époque, les hommes de Rudi Garcia avaient enchaîné deux succès de suite en déplacement (avec celui de Palerme, 15 jours plus tôt).

51 : Comme le nombre de possession de balle, en pourcentage, de l’AS Roma face à Sassuolo. Si la Louve a largement eu la possession durant la première période, les neroverde ont eux été maître du ballon durant la seconde période.

31 : Comme le nombre de joueurs romanisti ayant joué cette saison en Serie A. Perotti est le 31ème joueur à évoluer en giallorosso.

12 : Comme le nombre de km parcours (12,7) par Perotti durant cette rencontre. L’argentin est le joueur à avoir le plus couru, alors qu’il avait déjà joué 60 minute dimanche. Il est suivi par El Shaarawy (11,2) et Keita (10,8km).

8 : Comme le nombre de tirs pour la Louve, avec notamment 5 cadrés. Sassuolo a tiré 9 fois au but, pour 6 frappes cadrés dans la cage de Szczesny.

7 : Comme le nombre de points pris par Spalletti, en 4 rencontres (soit 12 points au maximum). Le mister toscan passe les deux victoires consécutives, et tentera dimanche prochain la passe de 3, à domicile face à la Sampdoria.

6 : Comme le nombre de buts de Salah en Serie A cette saison. L’égyptien n’avait plus marqué depuis 100 jours, et le déplacement face à la Fiorentina (où il avait inscrit 5 buts consécutifs en 6 matchs).

6 (bis) : Comme le nombre de ballons récupérés par Maicon. Le latéral brésilien devance Rudiger, qui a lui récupéré 4 ballons.

5 : Comme le nombre de buts marqués par l’AS Roma durant ces 2 dernières rencontres. Lors de la série des 8 matchs précédents ces 2 succès, les giallorossi n’avait inscrit que 7 buts en 8 matchs.

4 : Comme la totalité de la défense changé durant les dernières minutes, comparé par exemple à la défense qui avait affronté la Juventus, fin août, à l’Olimpico : Florenzi-Manolas-De Rossi-Digne VS Gyomber-Rudiger-Zukanovic-Emerson.

2 : Comme le nombre de buts de El Shaarawy avec la Roma. Comme face à Frosinone (Zukanovic), l’international italien a profité d’un centre d’une autre recrue de ce mercato hivernal (Perotti).

1 : Comme le nombre de match joué avec l’AS Roma pour Perotti. L’argentin, qui avait joué une heure dimanche après-midi, a desservi sa première passe décisive pour cette première apparition avec la Louve.

1 (bis) : Comme le nombre d’expulsion de Nainggolan avec la Roma.

0 : Comme le nombre de but encaissé par la Roma durant cette rencontre. Une première de ce début d’année 2016. Il s’agit du 5ème « clean-sheet » (pas de but encaissé) depuis le début de la saison.

Twitter: @Romanista35