Une première finale à jouer

Alors que le Napoli est encore en lice dans 3 compétitions, l’AS Roma de Rudi Garcia n’a plus elle qu’un seul objectif à défendre : la deuxième place en Serie A, synonyme de qualification à la prochaine Champions League. Et cela commence par cette confrontation directe, face à son concurrence de la saison passée, mais actuel 5ème.

.

La conférence de presse de Garcia.

« Totti n’est pas convoqué, risque zéro »

« Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné à l’aller et doit fonctionner demain ? Ca ne sert à rien de parler de l’aller, les équipes ont changé. Il y aura deux belles équipes, de très bons joueurs, un grand arbitre. J’espère que ça sera une fête, un beau match. Dans les tribunes et hors du stade aussi, puis on espère voir du jeu. Totti ? Je ne le convoque pas, je ne veux pas prendre de risque. Je préfère qu’il se soigne bien, surtout en faisant une semaine en groupe avant de revenir. Il restera encore 9 matchs, on en aura besoin. Il vaut mieux prendre cette décision. Par rapport aux choix offensifs si je pense à l’équilibre ou à la nécessité de marquer ? Ce qui est bien c’est d’avoir des choix, j’en ai 6 en attaque. Je mettrai sur le terrain un trident ou autre chose, mais avec des joueurs complémentaires. Cela est important, il faut juste évaluer les difficultés qu’on peut poser à cette défense du Napoli. Ils ont la deuxième-troisième attaque de Serie A, une équipe qui prend aussi des buts. On doit se baser sur cela pour faire notre match. J’ai vu ces derniers jours de l’intensité, de l’envie. J’ai aimé l’engagement, on a travaillé dur. Il faut répondre sur le terrain.

« On ne fera pas de plan « anti-Higuain »

Comment la Roma arrive à ce match ? Ibarbo et Iturbe comment sont-ils ? Ils ont bien travaillé, surtout Victor qui avait besoin de beaucoup travailler. Lui et Doumbia se sont beaucoup améliorés, ils sont proches de 100%. Sur Manuel il n’y a rien à dire, il est toujours à 200%. Comment on arrête Higuain ? Ce que serait la Roma avec lui ? Higuain est un fuoriclasse, mais il n’y a pas que lui. On ne fait pas de plan anti-quelqu’un, il y a de très bons joueurs. On doit défendre à 11 comme on l’a fait dans plusieurs matchs, le dernier match est l’exemple que quand on est bon derrière il ne faut pas deux buts pour gagner. Je ne dis pas qu’on essaiera pas de marquer plus de 2 buts, mais la base est importante. De très bons joueurs on en a, puis on aura le temps de parler de mercato pour en prendre d’autres. Ce que me font penser les 6 points d’avance sur le Napoli de mon équipe ? On peut toujours faire plus, le fait d’avoir fait tant de nul début 2015 et d’être toujours second veut dire qu’on a fait une première partie de saison exceptionnelle, mais on en parlera en fin de saison. Ca ne sert à rien de parler de l’an dernier, ce n’est plus la même équipe. La Roma 2014-2015 a fait de grandes choses et peut en refaire, cette équipe a eu de grands résultats, les joueurs sont quasi les mêmes. On aura ni le Capitano ni Gervinho mais on a d’autres possibilités. Ca ne sert à rien de regarder qui est à l’infirmerie, il faut faire la meilleure équipe au début et pendant le match, c’est la seule chose que l’on recherche. Après, même si on reste concentrés seulement sur ce match, le championnat ne s’arrête pas là. On doit prendre le maximum des 30 points encore en jeu.

« Ibarbo et Doumbia presque à 100%, Bazlaretti avec la Primavera aujourd’hui et sur le banc demain »

Si je préfère être second ou si j’échangerais avec Benitez, qui est en course pour deux coupes ? Je suis second et content ainsi. Rafa est un très bon entraîneur, on fera tout pour gagner. Notre histoire est celle d’avoir 10 matchs pour se qualifier pour la Champions League, un très bon résultat demain nous y aiderait. Si la seconde place est un objectif sportif ou financier ? Le côté financier c’est la società, j’ai toujours lutté pour obtenir les meilleurs résultats, ça sera le cas jusqu’à la fin. Ce qui est plaisant c’est que demain il y a un grand match, j’ai toujours noté que sur ces matchs de haut niveau les joueurs prennent du plaisir et élèvent leur niveau de jeu et donc celui de l’équipe. Si les joueurs ont le tempérament pour affronter ces 10 matchs ? C’est mal-connaître mon effectif. Au cours d’une saison les objectifs peuvent changer, car il y a moins de compétition. Il ne reste que le championnat, ça ne doit être qu’un avantage, on ne jouera qu’une fois semaine. Sur ce point on espère récupérer tout le monde, ce n’est pas le cas encore, mais j’espère retrouver plus de joueurs. Je ne pense pas seulement à Totti et Gervinho mais Maicon également. C’est une grande nouvelle que Castan ait eu l’accord et la possibilité de s’entraîner normalement. Cet après-midi Balzaretti jouera au moins une mi-temps avec la Primavera et il sera sur le banc demain. Quand ils seront prêts, ça sera une aide intéressante. Comment s’entraîne Doumbia ? Ce n’est pas comme s’il n’avait pas eu de problèmes physiques, il a eu ce problème à la colonne vertébrale qui l’a freiné, on a travaillé pour le remettre à 100% physiquement. En accord avec le CT de la Côte d’Ivoire on a décidé que revenir avant le premier match était une bonne chose, il a pu travailler avec nous. Le Doumbia que l’on connaît est en train de revenir. Le type de problème de Maicon ? Vous savez tout de lui, bien sûr qu’il a vu Cugat à Barcelone, les nouvelles sont très bonnes. Maintenant qu’il est presque guéri, il doit être remis en condition, il travaille à part. Petit petit, quand il retrouvera sa condition physique, il nous aidera en fin de saison.

.

.

Du côté de Trigoria

Depuis le début de saison en championnat, le bilan est de 14 victoires, 11 nuls et 3 défaites (39 buts marqués et 21 encaissés). On constate souvent qu’en période de crise, les résultats sont régulièrement meilleurs en déplacement qu’à domicile, et cela semble se confirmer également pour l’AS Roma. En effet, la Louve n’a plus perdu à l’extérieur depuis le déplacement à Naples, fin octobre. Depuis, s’en est suivi une série de 5 victoires et 4 nuls, soit un bilan comptable de 19 points sur 27 possibles. On peut ajouter à cela les trois derniers déplacements en Coupe, avec notamment une victoire à Rotterdam et des nuls contre le CSKA et à la Fiorentina, amenant la bonne série en cours à 6 victoires et 6 nuls, soit 12 matchs sans la moindre défaite. Mais cela est une trajectoire totalement opposé au Stadio Olimpico, avec une série en cours de 12 matchs sans la moindre victoires, dont 8 nuls et 4 défaites (une seule en Serie A cependant, contre la Sampdoria récemment). Le dernier succès remonte donc 30 novembre 2014, sur le score de 4-2 face à l’Inter. Plus que jamais, l’obligation de retrouver la victoire est présente face au Napoli.

Rudi Garcia a révélé la liste des 22 joueurs qui ont été convoqué pour cette 29ème journée de Serie A, qui se jouera ce samedi à 12h30 contre le Napoli (BeiN Sports 2 et Sport+). L’infirmerie reste bien garni, puisque outre Leandro Castan (qui devrait faire son retour courant mai), Kevin Strootman (genou, saison finie), Maicon (genou, proche du retour), Tonny Sanabria (cheville), Francesco Totti (cuisse), Seydou Keita (genou), Salih Uçan (cuisse) et Gervinho (cuisse) sont également OUT. Miralem Pjanicfait lui son retour de suspension. Outre Daniele Verde, Lorenzo Pellegrini profite aussi des absences pour se faire de nouveau une place. A noter la première convocation pour Federico Balzaretti depuis quasiment un an et demi.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Mapou et Manolas, tandis que les couloirs seront pris par Torosidis et Holebas. De Rossi évoluera juste devant la défense, avec Nainggolan et Pjanic autour de lui. Devant, le trident devrait être composé de Ljajic, Iturbe et Doumbia.

.

L’adversaire du jour

Troisième de Serie A la saison dernière, le Napoli effectue comme la Roma une saison décevante. Actuellement 5ème, leur bilan actuel est de 13 victoires, 8 nuls et 7 défaites, pour 47 buts marqués (3ème meilleure attaque) et 36 buts encaissés (12ème meilleure défense). Leur bilan est l’extérieur est également très mitigé, avec 6 victoires, 3 nuls et surtout 5 défaites (Udinese, Milan, Palermo, Torino, Verona). Pire encore, les hommes de Benitez restent actuellement sur trois défense consécutives en déplacement. Si Naples restait, entre mi-décembre et début février, sur une série de 9 victoires (toutes compétitions confondues) en 10 matchs, cela s’est ensuite gâté avec une série en cours (en championnat) de 1 victoire, 2 nuls et 3 défaites. De façon globale, le Napoli n’a gagné qu’une fois (toutes compétitions confondues) sur ces 7 derniers matchs (face au Dinamo Moscou à la maison). Le Napoli a donc obligation de gagner ce samedi, sous peine de voir la seconde place, actuellement détenue pas l’AS Roma, s’envoler de façon quasi définitive.

Sur le mercato, l’effectif du Napoli a peu changé en terme de 11 type, mais a vu quelques chamboulements au sein de son turnover. La principale perte reste le gardien espagnol Reina (Bayern Munich), mais aussi les expérimentés Behrami (Hambourg) et Pandev (Galatasaray). On citera également Reveillère (non-conservé), Fernandez (Swansea) et Dzemaili (Galatasaray). Côté arrivé, une seule recrue s’est jusqu’ici réellement imposé comme un titulaire indiscutable, en la personne du français Koulibaly (Genk). Le mercato aura de nouveau été très hispanique, avec David Lopez (Espanyol), De Guzman (Villarreal) ou encore l’attaquant Michu (Swansea). Andujar, Gargano et Donadel font eux leur retour de prêt. Lors du mercato de janvier, le gardien Rosato a rejoint la Fiorentina, tandis que Gabbiadini (Sampdoria) et Strinic (Dnipro) sont arrivés.

Concernant le onze de départ, Andujar gardera la cage azzurra. La défense à 4 sera composé de Koulibaly et Albiol dans l’axe, avec Maggio et Ghoulam sur les côtés. La paire de récupérateurs sera constitué par David Lopez et Jorginho. Enfin, pour épauler la pointe Higuain, on retrouvera Hamsik en meneur de jeu, et Callejon avec Mertens sur les côtés.

.

Le joueur à suivre

?????: A venir.

.

Les dernières confrontations

2012/2013 : AS Roma 2-1 Napoli (Marquinho, Destro)
2011/2012 : AS Roma 2-2 Napoli (Marquinho, Simplicio)
2010/2011 : AS Roma 0-2 Napoli
2009/2010 : AS Roma 2-1 Napoli (Totti x2)
2008/2009 : AS Roma 1-1 Napoli (Aquilani)
2007/2008 : AS Roma 4-4 Napoli (Totti, Perrotta, De Rossi, Pizarro)
2000/2001 : AS Roma 3-0 Napoli (Delvecchio, Totti, Batistuta)
1997/1998 : AS Roma 6-2 Napoli
1996/1997 : AS Roma 1-0 Napoli
1995/1996 : AS Roma 4-1 Napoli

Le Napoli n’est venu gagner qu’à une seule reprise lors de ses 10 derniers déplacements dans la capitale face aux giallorossi. On trouve un bilan de 6 victoires, 3 nuls et 1 défaite pour l’AS Roma. Cependant, depuis sa remontée parmi l’élite en 2007, la Louve n’a battu les azzurri qu’à deux reprise. Des matchs assez souvent réputés pour être prolifique en buts. A noter que Marquinho a toujours scoré face au Naples à l’Olimpico.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Nicola Rizzoli. Cet arbitre a dirigé à 28 reprises l’AS Roma pour un bilan de 10 victoires, 11 nuls et 7 défaites. La dernière victoire remonte à mars 2014, avec un succès à Sassuolo (et la polémique du penalty accordé, puis annulé aux neroverde), tandis que la dernière défaite remonte au mois de janvier 2014, avec le revers 3-0 sur la pelouse de la Juventus. Cette saison, il a dirigé le 0-0 à la Sampdoria, et le 0-0 contre le Milan AC à l’Olimpico.

Il s’agira de la troisième opposition entre ces deux équipes avec cet arbitre, après le 1-1 en 2008/2009 (Aquilani et Hamsik pour les buteurs) et deux fois sur un score de 2-2 en 2009/2010 (buts de Baptista et Vunic, contre Denis et Hamsik) et en 2011/2012 (buts de Marquinho et Simplicio, contre Zuniga et Cavani). Avec cet arbitre, le bilan du Napoli est de 5 victoires, 10 nuls et 6 défaites.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Florenzi-Manolas-Astori-Holebas
De Rossi
Nainggolan-Pjanic

Ibarbo-Doumbia-Ljajic

Remplaçants: Skorupski, Lobont, Spolli, Mapou, Torosidis, Cole, Paredes, Pellegrini, Verde, Iturbe, Totti.
Blessé(s): Balzaretti, Castan, Strootman, Maicon, Uçan, Sanabria, Keita, Gervinho.
Suspendu(s): /

Napoli (4-2-3-1): Andujar; Maggio, Albiol, Koulibaly, Ghoulam; Lopez, Jorginho; Callejon, Hamsik, Mertens; Higuain.