Site AS ROMA

Une faute de mains coûte le podium…

Une nouvelle fois l’AS Roma est passée proche de la victoire, mais a encore dû laisser filer des points sur sa pelouse. L’ouverture du score de Totti, et une forte domination, n’auront donc pas suffi pour obtenir les trois points. En effet une incompréhensible erreur de mains de Stekelenburg à causé la perte de deux points pour cette rencontre face à la Sampdoria.

L’AS Roma démarre la rencontre avec un pressing intensif pour garder son adversaire dans sa moitié de surface. Dès les premières minutes Lamela prend le dessus sur ses adversaires directs. Sur sa première occasion ils dribble et élimine, mais son centre n’arrive pas à trouver Destro. L’AS Roma enchaîne les occasions dans les premières minutes, d’abord avec un coup franc de Totti stoppé par le gardien, puis une balle du Capitano vers Marquiho dans la surface, bien bloquée par Marquinho. La Sampdoria va tenter une rare incursion à la 8ème minute par Pozzi, mais cela passe à côté de la cage de Stekelenburg. La première grosse occasion arrivera après la 10ème minute. Florenzi continue son pressing sur Romero qui se voit mal dégager dans les pieds de Totti. Ce dernier trouve dans la profondeur Destro, qui échoue sur le gardien adverse. Peu après le quart d’heure de jeu, Marquinho trouve Destro dans la profondeur, ce dernier joue en retrait vers Balzaretti, dont la frappe passe de peu à côté. Dans la minute qui suit, Totti tente un centre qui échoue sur la barre transversale. Autre grosse occasion à la 23ème minute,  Totti lance Florenzi sur le côté droit. L’ex-joueur prêté à Crotone centre en une touche, mais un défenseur arrive à la sortir en corner. A la 35ème minute, l’AS Roma trouve enfin la faille suite à une domination à sens unique. Lamela se bat à l’entrée de la surface pour récupérer le ballon et trouve Destro. Ce dernier échoue sur le gardien, mais le ballon revient à Florenzi qui centre au deuxième poteau. Totti n’a pu qu’à pousser le ballon dans le but vide. 216ème but en Série A pour le Capitano. Juste avant la mi-temps, Destro se procurera une dernière occasion, bien lancé par Balzaretti, mais Romero se montre présent.

La seconde période semble démarrer sur de très bonnes bases. Lamela dans les premières secondes, s’échappe balle au pied et élimine ses adversaires. Maresca est obligé de commettre une faute pour l’arrêter, qui lui offre son second carton jaune et l’oblige à rentrer aux vestiaires. Peu de temps après, Totti lance Destro dans la profondeur, mais sa frappe manque de peu le cadre de Romero. C’est alors Tachtsidis qui tente sa chance de loin, mais sa frappe arrive dans les bras du gardien. Totti à son tour tente la frappe lointaine, mais sa « cuillère » passe de peu au-dessus. L’AS Roma insiste pour trouver le but du KO, et Lamela tente à deux reprises sa chance mais à chaque fois sans trouver le cadre. C’est alors que la Sampdoria va trouver la faille totalement contre le cours du jeu. Suite à un sévère coup franc sifflé contre Burdisso, Marquinho perd la balle sur la ligne de touche à gauche. Eder récupère et centre-tir vers Stekelenburg. Le gardien hollandais ne peut la capter, et Munari a suivi pour la pousser au fond du but et égaliser. Le match se tranche alors dans un faux-rythme. Alors que tout semblait joué, la Samp est proche de trouver le but victorieux peu avant l’heure de jeu quand Icardi est lancé devant le but entre Burdisso et Castan. Cependant ce dernier revient à merveille pour tacler le ballon en corner, sans commettre de faute. Les occasions de dernier quart d’heure de jeu seront alors toutes pour les giallorossi. Et notamment à deux reprises par deux tête de De Rossi qui passeront de peu à côté, tout comme la tête de Lamela qui frôle la barre transversale. Balzaretti se montrera lui aussi dangereux, mais sa frappe sera dégagé en corner. Le score en restera là, peut-être de façon immérité.

L’AS Roma devra une nouvelle fois rattraper ces points perdus à la maison, avec un déplacement très périlleux sur le terrain de la Juventus.