Site AS ROMA

Une défaite comme première pour Andreazzoli

Pour sa première, la Roma d’Andreazzoli s’incline 3-1 contre une faible équipe de la Sampdoria. Osvaldo et Stekelenburg auront leur part de responsabilité dans cette défaite même si toute l’équipe a sombré. Il va vite falloir montrer quelque chose et le Mister a du travail…

La Roma nouvelle version donne le coup d’envoie. Lamela fait la première percée à la 2′ mais sa frappe est contrée. Sur un corner deux minutes plus tard, la tête de Pjanic est proche du cadre mais sort.  A la 10′ sur un contre, Bradley ne cadre pas en bonne position. A la 14′, après un ecourte domination de la Sampdoria, bonne frappe de Lamela que Romaro sort. Sur un très bon coup franc de Totti à la 21′, Romero se détend bien et sort le ballon. Le matcch s’équilibre petit à petit et se joue au milieu du terrain, les deux équipes ayant du mal à inquiéter les gardiens. A la 40′, la Sampdoria obtient son 4ème corner mais Castan peur dégager. Pjanic obtient aussi un corner après avoir été parfaitement servi par Osvaldo dans la surface mais sa frappe est contrée.

Sansone remplace Soriano à la reprise. La Sampdoria se montre plus entreprenante mais sur sa première action, la Roma marque par Lamela mais le but est annulé pour hors-jeu au début de l’action. A la 55′, sur une perte de balle de De Rossi, gros travail de Sansone qui élimine son vis à vis et sert Estigaribbia tout seul au second poteau qui trompe Stek d’une frappe croisée, 1-0. Deux minutes plus tard, le même Stek fait une belle parade face à Poli. La louve fait alors le siège du but gênois et la Samp évolue en contre. Florenzi remplace alors Bradley à la 66′ et dans la continuité, Osvaldo obtient un penalty qu’il tire très mal. Sur l’action suivante, Sansone obtient un bon coup franc à l’entrée de la surface qu’il transforme, non sans une erreur de Stek. 2-0 pour la Sampdoria. A la 75′, après une partie de billard, Lamela peut réduire le score mais la joie est de courte durée car sur le centre la Samp obtient un corner où Icardi vient encore tromper Stek 3-1 à la 77′. La Roma jette alors toutes ses forces mais le score ne changera plus. A noter en fin de match des accrochages entre Delio Rossi et les joueurs de la Roma.

Pour sa première la Roma d’Andreazzoli n’aura pas vraiment séduite. Fébrile et sans fond de jeu, on attend plus face à la Juventus samedi soir après une semaine de travail complète.