Site AS ROMA

Une défaite avec un goût très amer

Après une excellente prestation à Manchester City, qui fût le premier match nul après les 6 victoires du début de saison, l’AS Roma a connu sa première défaite sur le terrain de la Juventus. Un revers 3-2 qui laissera forcément des regrêts à Rudi Garcia et ses joueurs, alors que le score était favorable à 2-1, quelques secondes avant la mi-temps.

La Roma donne le coup d’envoi de ce choc et la Juventus agresse tout de suite les giallorossi. Néanmoins le premier corner est romain mais ne donne rien. La première occasion est cependant pour la Juventus avec Marchisio qui manque sa reprise et en rajoute énormément à la 10’. Deux minutes plus tard Tevez élimine Manolas mais sa frappe est contrée par Keita. A la 20’ c’est encore la Juventus qui se procure une belle occasion avec une passe longue de Bonucci sur Marchisio qui reprend de volée et manque le cadre. Pénalty pour la Juventus à la 26′ pour main de Maicon dans la sur surface sur coup franc (mais dont le ralenti montre qu’elle est hors de la surface). Tevez transforme : 1-0 pour la Juventus. A noter que Garcia prend un rouge pour contestation et mauvais geste (il a imité un violon ndlr). La Roma réagit très vite et Totti, ceinturé par Lichsteiner sur coup franc, obtient un pénalty ! Il Capitano transforme 1-1 à la demi-heure de jeu. Le match est totalement enflammé, l’engagement est presque excessif. La Juventus reprend un peu le jeu mais ne se montre pas réellement dangereuse. Mais c’est la Roma qui marque par Iturbe après un beau travail de Gervinho ! 2-1 à la 43′ ! Mais ce match reste fou avec un penalty pour la Juventus à la 47′ pour une faute pas évidente de Pjanic sur Pogba. Tevez tir et transforme. 2-2 à la mi-temps.

Le match reprend avec des acteurs qui semblent s’être calmés. La première occasion est pour Pogba à la 49’ mais le français glisse. Quelques minutes tard, le jeune joueur s’avance encore vers le but romain mais manque totalement sa frappe. A la 57’, Manolas effectue un superbe retour sur Lichsteiner et dans le contre, Gervinho efface Ogbonna et sert Pjanic aux 6m qui manque le cadre. Destro et Florenzi sont alors lancés par Garcia pour Iturbe et Totti. Nainggolan n’est pas loin de marquer d’une frappe contrée à la 78’. La Juventus touche la transversale par Morata à la 81’. Paredes remplace Pjanic. Tevez fait par la suite un festival, obtient un corner sur lequel Bonucci place une reprise de volée dans le petit filet. 3-2 pour la Juventus à la 86’, avec probablement une position de hors-jeu passif de la part de Vidal. Sur l’action du centre, Morata tacle durement Manolas qui se relève et injective Morata. Rouge pour les deux. Le score ne bougera plus. 3-2 pour la Juventus.

La déception, au vue de l’arbitrage, devrait s’évacuer assez vite, et de nombreux joueurs vont rejoindre dès demain leur sélection respective pour la trêve internationale. Les 15 jours sans jouer (en club) permettront de récupérer plusieurs blessés, et reprendre d’ici deux semaines face au Chievo à l’Olimpico.