Une courte victoire, mais tant importante

Le but de Borini aura donc suffit pour offrir la victoire à l’AS Roma face à Parme. Une courte victoire, malgré une domination intense grâce à un trio au milieu grandiose, qui permet aux giallorossi de trouver la 5ème place et continuer de rêver à la qualification en Champions League.

Pour ce match, Luis Enrique récupérait De Rossi, Gago et Osvaldo titulaires. Malgré ça, les premiers dangeureux sont les hommes de Donadoni sur une action personnelle de Giovinco mais très vite la Roma pose le pied sur le ballon. Le premier corner est pourtant pour Parma après un contre encore une fois dangeureux suite à un mauvais renvoie de Juan. Pour le premier corner romain il faudra attendre la 10′ et un mauvais contrôle de Totti qui était pourtant seul aux 9 mètres. La Roma a clairement prit le match à son compte et aurait dû obtenir un penalty à la 13′ pour main, mais l’arbitre laisse jouer. Néanmoins la Roma est au dessus et arrive facilement dans les 30 derniers mètres parmesans sans inquieter Mirante pour l’instant. Et cette domination irrite Parma et Ferrario prend un jaune à la 23′ pour faute sur Totti. Mais la minute suivante c’est Totti qui prend un jaune pour une vilaine faute. Il Capitano sera suspendu pour bergame. Et à la 26′, après un bon travail de Pjanic, Borini place une très belle frappe croisée qui fait mouche ! 1-0 pour la Roma ! La louve veut faire le break et repart à l’offensive sans laisser Parma respirer. Et les giallorossi sont poussés par un très bon Pjanic. A la 37′ Gobbi prend un carton à son tour. Parme est étouffée et n’y arrive plus, la Roma gère le ballon mais ne se montre pas forcement très dangeureuse. Donadoni tente alors un coup et fait rentrer le romain Okaka pour Palladino. La mi-temps est sifflée sur ce score de 1-0.

Au retour des vestiaire la Roma repart de l’avant comme en première période. Et c’est d’abord des pieds d’Osvaldo, encore à cours de forme, qu’arrivera la première occasion. L’italo-argentin entre dans la surface, crochette pour se remettre sur son pied droit et enchaine la frappe vers la droite de Mirante, mais ce dernier la bloque en deux temps. La 52ème minute aurait pu être la plus importante de la rencontre pour les deux équipes. En effet Borini profite d’une erreur de son défenseur direct qui glisse pour déborder sur la droite. Le buteur du match se rapproche, et adresse un centre en direction d’Osvaldo au seconde poteau, mais Mirante la dévie. Et sur le contre qui suit, Okaka profite d’un ballon en profondeur pour se retrouver seul face à Stekelenburg, mais sa frappe est repoussée par le hollandais. Excepté une ou deux sorties de la tête en dehors de sa surface, le gardien giallorosso aura vécu une soirée tranquille, à l’inverse de son adversaire du soir. L’occasion suivante arrivera encore d’un bon décalage de Gago, qui trouve Rosi, mais ce dernier croise trop sa frappe. Lamela réalise une très belle entrée, en réalisant un drible dès son premier ballon. C’est encore lui qui se retrouvera seul face au gardien, mais voit sa frappe repoussée. Entrée à la 80ème minute, Marquinho aurait pu connaitre des débuts rêvés. Lancé par De Rossi la nouvelle recrue se présente face à Mirante, mais sa frappe est repoussée. Le score en restera donc là, et l’essentiel est bien acquis : les 3 points. On pourra cependant être déçu de n’avoir vu qu’un seul but.

Espérons que ses buts soient bien gardés au chaud pour le déplacement face à l’Atalanta dimanche prochain. Un match qui permettra de renforcer encore plus l’objectif de la 3ème place.