Une bonne petite mise en jambes

Suite à la reprise de l’entrainement mardi, aujourd’hui a eu lieu la grande première de Luis Enrique sur le banc giallorosso. Une simple petite mise en jambes pour commencer à mettre en place le jeu, et à monter doucement en puissance physiquement. Une victoire 10-0 face à une sélection de Riscone qui ne fût que formalité, mais l’important est ailleurs.

Pour la première mi-temps le mister espagnol avait décider d’aligner une équipe composé de joueurs expérimentés, avec en plus la présence d’Antei et Caprari. Cela nous aura notamment permis de voir le système mis en place. Et si aucune recrue n’est encore là, on peut déjà dire qu’avec les même joueurs que l’an passé, et ce malgré le très faible adversaire, le jeu fut plaisant. Un 4-3-3, où le rôle des arrière latéraux est très porté sur l’offensive. Un milieu à trois, avec De Rossi en sentinelle devant la défense, et deux relayeurs devant lui. Et un trio offensif composé d’une pointe qui décroche pas mal, et deux joueurs de soutien qui ont plus comme consigne de rentrer dans l’axe que de déborder. Il n’aura fallu attendre que la 5ème minute pour voir le premier but giallorosso, qui arrive comme un symbole de la chaussure du Capitaine Francesco Totti. Une domination à outrance logique, qui se verra récompensé d’un second but à la 13ème minute. Après avoir manqué deux occasions, le jeune Caprari marque son premier but avec l’équipe première. Pour souligner l’apport des latéraux, Cicinho et Taddei sont les deux passeurs décisifs sur ces buts. Le score grandira encore un peu plus à la 15ème minute suite à un magnifique ciseau acrobatique de Borriello, qui montre être toujours aussi adroit. S’il ne marque pas, Pizarro montre être l’un des plus en forme physiquement et techniquement, des choses qui laissent penser que le petit chilien est sur la route du renouveau. A la 18ème minute Taddei, auteur d’une belle prestation à un poste inhabituel, conclut une belle ouverture de Cicinho, lui aussi très en vue. Totti se transforme ensuite en passeur pour servir Perrotta à l’entrée de la surface, qui amène le score à 6-0 d’une belle frappe à la 36ème minute. Enfin juste avant la mi-temps, Borriello va de son triplé à la 41ème minute. Une première mi-temps sobre et efficace qui semble promettre de belles choses.

La seconde mi-temps voit l’équipe giallorossa très remanié, avec par exemple les entrées des jeunes Viviani et Verre, mais aussi devant celles de Vucinic et Menez. Plus de jeunesse, moins d’expérience. Même si le résultat fût moins convaincant lors de cette seconde mi-temps, le jeu fût cependant plaisir à voir. Il faudra attendre la 57ème minute pour enfin voir une action de jeu trouver le chemin des filets. Le jeune Viviani se met en évidence sur une lourde frappe des 25 mètres. Son coéquipier Verre se montre également très en vue, et après une magnifique occasion mal conclut il y va aussi de son petit but à la 84ème minute. C’est enfin Menez qui entérinera définitivement le score d’une belle frappe enroulée dans la lucarne, à la 89ème minute. Si le français s’est montré disponible et combinant bien avec les autres, on ne peut pas en dire autant de Vucinic. Malgré quelques belles choses, il s’est une nouvelle fois montré trop brouillon. On s’abtiendra de tirer des conclusions trop hative à son sujet, mais il semble plus proche d’un départ qu’autre chose. Le prochain test de l’équipe de Luis Enrique sera samedi prochain, face à l’Alto Adige, une équipe que la Roma avait battu 4-1 l’an passé. Ce qui pourra permettre de voir un peu à l’oeuvre le secteur défensif, peu en vue aujourd’hui. On devrait notamment voir les débuts de Angel, et peut-être Bojan ?