Site AS ROMA

Un score nul et vierge sans saveur

Suite à la déroute face au Bayern Munich (défaite 7-1), les hommes de Rudi Garcia devait remettre le pied à l’étrillé en championnat. Et c’est sur le terrain de la Sampdoria qu’il fallait aller chercher des points. Cela s’est conclut sur un terne 0-0, avec peu d’occasion de chaque côté à se mettre sous la dent.

Après une belle combinaison sur coup franc, la Sampdoria cadre sa première frappe avec Soriano mais sans aucun danger pour De Sanctis. Cependant la Roma pose vite le pied sur le ballon et s’oppose à un bloc génois qui pressent très haut mais n’arrivent pas à ressortir le ballon assez proprement pour inquiéter les giallorossi. A la demi-heure de jeu, Gervinho est bien en profondeur mais un bon retour de Romagnoli l’empêche de tirer et il touchera finalement le poteau. L’ivoirien se procure une autre occasion deux minutes plus tard, non cadrée. La Sampdoria de son côté multiplie les coup de pieds arrêtés sans trouver la faille. C’est donc un 0-0 logique à la mi-temps.

Le match reprend sans changement et avec une frappe de Gervinho que Romero peut boxer. Le match s’emballe avec les deux équipes qui libèrent de l’espace en approchant de l’heure de jeu. Ljajic est servi à l’entrée de la surface par Totti à la 58’ mais sa frappe est beaucoup trop molle. Cependant la Roma prend crescendo le match en main. Soriano perce la défense à la 64’ mais De Rossi s’interpose et le ballon revenant sur Obiang est capté par De Sanctis. C’est Astori qui vient placer une belle tête deux minutes plus tard sur corner, droit sur Romero. Sur coup franc à la 69’, Okaka oublié au second poteau manque le but à moins de 2 mètres des cages en la mettant au-dessus. Pjanic et Destro remplacent alors Ljajic et Totti. L’attaquant italien est vite servi dans la surface sur un contre mais Romagnoli se jette bien. A la 81’, Romero sort un arrêt magnifique sur une tête de près de Florenzi. Iturbe remplace le jeune romano pour la fin du match. Le match se tend et beaucoup de fautes hachent le jeu. Soriano sur corner à la 92’ aura la dernière occasion du match et l’enverra dans les nuages. 0-0 score final.

Rudi Garcia aura quelques jours pour préparer au mieux la réception de Cesena, ce mercredi à 20h45, où l’impératif de victoire sera obligatoire pour redémarrer une nouvelle série positive.