Photo tirée du site Gettyimages.com

Le psychologue du sport, Umberto Manili, a parlé du moment de forme de l’AS Roma au journal de La Gazzetta dello Sport :

« Parler de certaines choses publiquement peut aussi faire du bien, parce que peut-être cela aide à chasser les fantasmes. Je ne sais pas comment cela peut arriver, mais je peux imaginer que pour la Roma, finir premier d’une telle poule aussi dure en Champions peut avoir comporté un stress psycho-physique énorme. Et quand ça ne fonctionne plus alors oui, la peur de ne pas arriver à certains résultats peut arriver. L’utilité ou non que la trêve arrive ? Cela dépend de quel angle on veut analyser la question : pour Sarri peut-être que c’est négatif parce que le Napoli, pour l’heure, n’avait pas besoin de s’arrêter, pour Di Francesco, cependant, cela peut être très utile. Parce que se relaxer peut servir à retrouver les justes énergies, surtout de la part de certains joueurs, je pense à Kolarov, usé plus mentalement que physiquement parce que contraint à jouer toujours. Pour se retrouver, parfois il faut s’éloigner de tout cela ».