Site AS ROMA

Un premier vrai test réussi face au Real Madrid

Alors que les internationaux ont fait leur retour depuis à peine une semaine, ce match face au Real était un véritable baromètre pour les joueurs de Rudi Garcia. Si la première période fût plus intéressante, cela reste une prestation globalement abouti, avec un succès aux tir au but (7-6).

80 000 : C’est approximativement le nombre de spectateurs présents au stade de Melbourne. Un public, majoritairement, acquis à la cause du Real Madrid, mais également sensible au talent de Francesco Totti. A signaler la présence du Roma Club Melbourne.

96 : C’est l’année de naissance d’Elio Capradossi, plus jeune joueur giallorosso sur le terrain aujourd’hui. Le d’Ouganda, mais international Italie U19, a disputé la dernière demi-heure au côté de Kostas Manolas. Il est le seul joueur de la Primavera 2014/2015 à avoir pris part à cette rencontre. De quoi acquérir de l’expérience, notamment face à Benzema.

39 : C’est le nombre de mois durant lesquels tous les penalties adverses ont été transformé. Le 22 avril 2012, Gianluca Curci arrête un penalty de Pirlo, malgré la défaite sur un score de 4-0. Morgan De Sanctis a donc brisé la malédication, en stoppant le tir au but de Vasquez.

34 : C’est l’âge moyen des deux latéraux titulaires face au Real. Ashley Cole et Maicon (qui les aura dans une semaine), ont réalisé une première période intéressante. Tout particulièrement l’anglais, qui a été très présent défensivement, et a tenter des choses offensivement. Le brésilien semble aussi dans une croissance physique.

27 : C’est le numéro de maillot du « Man Of the Match », nommé Gervinho. Dans la tourmente et régulièrement cité dans la rubrique mercato, l’ailier ivoirien a dynamité la défense meringue lors de la première période, faisant vivre un calvaire à l’arrière droit adverse. Malgré une grosse dépense d’énergie et une prise régulière de la profondeur, « G27 » n’a pas réussi à se montrer décisif, soit à la dernière passe, soit à la finition. De quoi attirer des clubs prétendants ?

22 : C’est le nombre de joueurs utilisé aujourd’hui par Rudi Garcia. Seul Morgan De Sanctis a disputé 90 minutes. Mapou Yanga-Mbiwa a joué 1 heure, pendant que tous les autres ont joué entre 30 et 45 minutes.

10 : C’est le nombre des joueurs internationaux, qui n’avaient pas participé au stage de Pinzolo, et qui ont joué leur premier match saisonnier aujourd’hui. Seuls Daniele De Rossi et Radja Nainggolan ont démarré titulaire.

8 : C’est le nombre de degrés au coup d’envoi de cette opposition entre le club espagnol et italien. Bien loin des environ 30 degrés que l’on peut avoir actuellement à Rome. 8 est aussi le nombre d’heures d’écart entre l’Australie et la France. En effet, si le coup d’envoi a été donné chez nous à 11h, il le fût heure locale à 19h.

7 : C’est le numéro de maillot de Juan Manuel Iturbe. Plein d’envie, le joueur a montré une bonne forme physique, et de bonnes dispositions techniques. Sans faire une prestation hors-normes, le jeune argentin semble vouloir se mettre dans les meilleures conditions pour effectuer une grande saison, et faire oublier la précédente. Preuve suprême, sa concentration lors du tir au but, sous les rigolades de ses coéquipiers. C’est aussi le nombre de joueurs ayant transformé leur penalty, lors de la séance de tirs au but.

2 : Comme le week-end passé, c’est le nombre d’équipe alignées durant la rencontre. En effet, à l’exception de trois joueurs, tous les autres ont tourné durant la mi-temps. La première mi-temps a vu plus de mouvements, et plus d’impact physique au milieu, avec de nombreuses occasions dans la surface adverse. La seconde période a elle été plus quelconque, avec tout de même beaucoup de technicité dans l’entre-jeu. Les romanisti ont plus subit durant les dernières minutes de la rencontre.

6 : C’est le nombre de corners obtenus par la Roma. Mais la véritable info vient surtout du fait que ces derniers ont été plutôt bien tiré, notamment par la recrue Iago Falque. Ce dernier a montré d’ailleurs de grandes qualités de son jeu de passes, courtes comme longues. L’espagnol sera une nouvelle corde à l’arc offensif du mister français.

1 : C’est le nombre de montant touché par l’AS Roma. A la 9ème minute, Daniele De Rossi touche la barre transversale sur un corner tiré par Iago Falque. C’est aussi le nombre d’arrêt décisif de De Sanctis durant les 90 minutes, avec une parade sur Vasquez (encore lui).

0 : C’est le nombre de but encaissé par la Louve. Rudi Garcia a primé en conférence de presse la bonne performance défensive de son bloc-équipe. Autant la paire Leandro Castan/Yanga-Mbiwa que Kostas Manolas/Capradossi ont su maitriser les grands attaquants adverses. Mais c’est aussi le nombre de but marqué, malgré de nombreuses occasions, notamment en première période. Mattia Destro et Seydou Doumbia ont eu une occasion chacun, manquant de peu le cadre.

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35