Un monde d’écart

Après la tournée en Australie et Indonésie, l’AS Roma continue ses matchs amicaux en terres ibérique. Après une défaite (2-0) face au Sporting Lisbonne (qui va jouer la SuperCoupe du Portugal et tour préliminaire de Champions), les hommes de Garcia se sont inclinés chez le FC Barcelone (3-0), qui jouera mardi la SuperCoupe d’Europe contre le FC Seville.

90 000 : C’est le nombre de personnes qui étaient au Camp Nou pour ce trophée Gamper. Traditionnel présentation de pré-saison en l’honneur du fondateur du club.

22 : C’est de nouveau le nombre de joueurs utilisés aujourd’hui par Rudi Garcia. Une rotation de 4 joueurs a été effectué à la pause, puis à l’heure de jeu, deux autres à la 70ème minute, et enfin Victor Ibarbo ainsi que Tonny Sanabria dans les arrêts de jeu. C’est aussi le n° de maillot de Destro, qui a peut-être joué son dernier match en giallorosso.

17 : C’est le nombre de jours séparant ce match du premier match officiel de la saison, le samedi 22 août sur la pelouse du Hellas Verona. Entre-temps se dérouleront encore deux matchs amicaux : ce samedi sur le terrain du FC Valence, et le vendredi 14 août face au FC Seville à l’Olimpico pour l’Open-Day.

15 : Le numéro de maillot d’un certain Pjanic, qui faisait son retour après avoir manqué le match face au Sporting. Le bosniaque aura joué environ 1h, sans véritablement peser face aux monstres blaugrana. L’ex-lyonnais réussi cependant une belle préparation jusqu’ici, et son apport sera important cette saison.

11 : Comme le jour du mois d’août où le FC Barcelone reprendra la compétition officiel. En effet, les espagnols débute mardi prochain par la SuperCoupe d’Europe face au FC Seville.

5 : C’est le nombre de matchs amicaux sans la moindre victoire : 3 défaites et 2 nuls, avec un bon contenu face au Real Madrid et Manchester City. Cependant pas d’inquiétudes, les résultats des matchs amicaux sont rarement de la même factures que les résultats de la saison à venir. Lors du scudetto 2001, le bilan de la pré-saison était de 3 victoires, 5 nuls et 3 défaites, face à des adversaires de petits calibres.

4 : C’est le nombre de cartons jaune distribué durant la rencontre. Comme face au Sporting, le match s’est montré rugueux au niveau de l’engagement. L’arbitre a donné deux biscottes à chaque équipe : Yanga-Mbiwa et Florenzi pour la Louve, Messi et Batra pour le Barca. Un arbitrage légèrement litigieux sur certaines actions, comme la faute de Mascherano non-sifflé sur Pjanic, quelques secondes avant le second but.

3 : C’est le nombre de buts encaissés par la Louve ce soir : Neymar, Messi et Rakitic ont été les bourreaux d’une nuit. Et l’addition aurait pu être encore plus salé si Szczesny n’avait pas réalisé une grande première période, sauvant sa propre cage à plusieurs reprises. Le gardien polonais est clairement la bonne surprise de ce match.

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35