Photo tirée du site Corrieredellosport.it

Selon Ilprimatonazionale.it, la négociation serait née en novembre dernier, à l’Ambassade de l’Arabie Saoudite à Rome. Après une première rencontre, en février, il y a eu la relance du fond arabe : 1,5 milliards d’euros + 50 millions d’euros par saison pour 4 ans, à condition que James Pallotta cède le club avant la troisième année. Outre à cela, il y aurait une option d’achat qui fini le 31 mai prochain.

Le président giallorosso, cependant, semble avoir l’intention de ne pas céder. Il est probable que ces négociations aient eu lieu lorsque le projet du nouveau du nouveau stade pouvait tomber à l’eau, et que l’homme d’affaires américain aurait pu vouloir revendre le club en n’ayant pas son stade appartenant au club.