Un festival offensif pour régler les automatismes

L’AS Roma l’a remporté facilement (13-0) face à une équipe locale d’Irdning, avec le nouveau 3ème maillot. Un match qui aura mis en évidence les attaquants giallorossi, notamment Totti-Destro, et Lamela-Osvaldo.

Zdenek Zeman avait choisi d’aligner une équipe très proche de celle qui sera aligné face à Catane (excepté Nico Lopez et Florenzi) avec notamment les premières minutes de Piris, Balzaretti et Destro. Dès les premières secondes l’AS Roma va prendre les commandes du jeu, et notamment avec un fort côté gauche. A la 4ème minute Totti enchain un une-deux avec Balzaretti, avec un centre en retrait de l’ex-joueur de Palerme qui permet au Capitano de scorer. Dans les minutes qui suivent, Stekelenburg aura deux arrêts à réaliser, quasiment les deux seuls du match. Arrive ensuite l’entente Totti-Destro, qui ont semblé jouer ensemble depuis des années. C’est d’abord la pointe de 21 ans qui sert à deux reprises Totti, mais ce dernier voit le gardien stopper sa deuxième frappe (il fait un contrôle de la main sur la première). A la 12ème minute Totti lance Destro, qui trompe le gardien dans son face à face. Stekelenburg doit de nouveau s’employer au quart d’heure de jeu, en parant un face à face. Destro est proche du doublé dans la foulée, mais le joueur était hors-jeu. Il n’attendra que la 20ème pour se remontrer décisif. Servi par Nico Lopez sur le côté, Destro centre et trouve la tête de Balzaretti qui débloque son compteur. A la 22ème minute, Totti trouve de nouveau Destro d’une talonade, et le jeune bomber conclu en driblant le gardien. Le jeune uruguayen est proche de trouver l’ouverture peu après la demi-heure de jeu. Lopez profite d’une montée de Castan qui termine par un centre, mais les deux tentatives de l’ailier droit ne trouve pas le cadre. Ce dernier manque une nouvelle occasion bien lancé par Totti. Il se ratrappe cependant à la 32ème minute, encore sur un caviar de Totti, en driblant le gardien et en la poussant au fond des filets. Le dernier but de cette mi-temps arrive à la 35ème minute, avec Florenzi encore et toujours lancé par Totti, qui saute le gardien et marque. On notera une très belle mi-temps de Balzaretti et Destro, et une prestation un peu plus mitigé pour De Rossi et Piris.

Zeman réalise quelques changements à la mi-temps, et notamment les entrées de Taddei, Tachtsidis, Lamela et Osvaldo. Le premier but arrivera à la 51ème minute des pieds de Pjanic, bien servi par Tachtsidis. Le bosniaque sortira quelques minutes plus tard, après avoir manqué une occasion, remplacé par Marquinho. Le but suivant arrive à la 57ème minute. Osvaldo réalise un une-deux avec Marquinho, le brésilien centre et trouve la tête de Lamela. Osvaldo manque ensuite deux occasions, l’une offerte par Tachtsidis et l’autre par Lamela. Totti et Castan (auteur d’une prestation très rassurante) sont remplacés par Bojan et Romagnoli. Lamela réalise le doublé à la 66ème minute. Lancé par un long ballon de Castan, l’argentin récupère la balle côté droit, effectue quelques passements de jambe, et place une frappe croisée au ras du poteau opposé. A la 67ème minute, Lamela trouve Osvaldo dans la profondeur, qui trompe le gardien et marque. Juste après, Bojan sort et laisse sa place à Bradley. Les deux étaient un peu diminués cette semaine et se sont peu entrainés. A un peu plus de 10 minutes de la fin, Taddei tente un retourné acrobatique dans la surface, que le gardien sort. Il ne pourra cependant rien à la 79ème minute, quand Osvaldo combine avec Lamela, et ce dernier trouve Marquinho seul devant la ligne de but. Encore Lamela, intenable côté droit, qui tente de trouver Osvaldo, mais l’italo-argentin frappe largement au dessus. Encore ces deux joueurs imputé sur le but suivant, à la 86ème minute. Osvaldo réalise un centre de l’extérieur du pied droit, pour trouver la tête de Lamela.  Ce dernier lui rend l’appareil à la 88ème minute avec l’inversion du passeur et du buteur.

Un match qui a permis de peaufiner les automatismes et montrer les progrès depuis les débuts de la préparation. A moins d’un match amical programmé le week end prochain, il faudra attendre 15 jours pour revoir les giallorossi, face à l’Aris Salonique à l’Olimpico. Cela sera le dimanche 19 août, une semaine avant la reprise face à Catane.