Photo tirée du site Asroma.com

Peter Bosz, entraîneur de Justin Kluivert lors de ses débuts dans le milieu professionnel avec l’Ajax Amsterdam, s’est exprimé au micro de Tele Radio Stereo:

Kluivert bat déjà un record de précocité pour sa première en Serie A

« Justin est un joueur très fort, avec un grand mental. Avec moi il s’entraînait beaucoup, je garde un excellent souvenir de lui. S’il est plus à l’aise à gauche qu’à droite ? Il est tout petit physiquement, mais il a une très bonne frappe de ballon. Il est très fort techniquement et pour moi il peut évoluer dans les deux couloirs. Peut-être qu’il est encore plus déterminant quand il joue à gauche, parce qu’il peut rentrer sur son pied droit pour tirer. Quel type de Personne est Kluivert ? Justin est une très bonne personne, il est très sérieux, professionnel, c’est un joueur splendide avec qui travailler. La figure du papa peut aider le fils ? Oui, évidemment. Les parents se sont séparés très tôt, et donc Justin a toujours été très indépendant du papa, il a du combattre à Amsterdam, en affirmant ses propres forces. Et c’est pour cela que je dis qu’il a un grand caractère.

Patrick Kluivert s’exprime en long et en large au sujet de son fils Justin

S’il est plus passeur ou buteur ? Il peut faire les deux choses, cependant il est vrai qu’il est vraiment bon pour frapper, il peut fortement contribuer à l’équipe avec ses gestes, autant dans le tir que la dernière passe. En partant de la droite, sûrement il serait plus utile à servir ses coéquipiers avec des passes décisives. Tandis que jouant à gauche il peut être plus dangereux pour les adversaires en frappant. Ziyech aurait pu aller à la Roma cet été ? Il était difficile que les deux puissent aller à la Roma. Hakim fait ce qu’il veut avec son pied gauche, ces derniers jours il a encore été déterminant (but contre le Dinamo Kiev en tour de barrage de Champions, ndlr). Je suis sur qu’en venant en Italie il aurait eu un excellent impact. Si le football italien peut donner trop de pression à un jeune né en 1999 ? Il y a de la pression parce qu’après 20 minutes on a vu qu’il est un joueur très fort. Peut-être qu’on pourra parler en des termes enthousiasmants de Justin, mais seulement après 20-30 matchs joués. Pour moi Kluivert reste un joueur spécial. Je n’arrive pas à le comparer à un autre grand joueur parce qu’il a des caractéristiques uniques ».