Un choc pour souhaiter la bonne année

La trêve est presque arrivée au mauvais moment quand on sait que l’AS Roma restait sur 6 victoires lors de ces 7 derniers matchs de l’année 2012. En effet seul le déplacement face au Chievo avait obtenu un échec, malgré les victoires flamboyantes à l’Olimpico contre la Fiorentina et le Milan AC. L’objectif est donc de reprendre cette marche positive sur le terrain de Naples.


Du côté de Trigoria

Rien de tel qu’un gros choc pour reprendre l’année 2013, entre 2 équipes qui visent la qualification à la Champions League en fin de saison. Et les giallorossi peuvent se baser sur leur grand succès et convaincant face au Milan AC fin décembre. Une victoire qui a permis d’écarter d’un revers de bras la défaite contestée face au Chievo. Les hommes de Zeman arrivent donc dans une dynamique très positive, avec ces 6 victoires en 7 matchs, dont deux face à des adversaires directs : La Fiorentina et le Milan AC (à chaque fois sur le score de 4-2). Il faudra cependant voir si la trêve n’aura pas stoppé cette série, et notamment avec ce voyage lors des fêtes du côté de la Floride qui aura probablement renforcé l’esprit de groupe, mais peut-être un peu pesé sur les organismes.

Zdenek Zeman pourra compter, de nouveau, sur un groupe au quasi grand complet. En effet seul Marcos est suspendu. Seuls certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Guberti et Julio Sergio.

L’équipe devrait être composée ainsi : Goicoechea gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Bazlaretti, Burdisso, Castan et Piris. Au milieu De Rossi retrouvera sa place de milieu axial, avec Bradley et Marquinho ses côtés. Destro occupera l’axe de l’attaque, Totti sera à gauche et Lamela sera en charge du flanc droit.


L’adversaire du jour

L’effectif du Napli a assez peu bougé à la dernière inter-saison estivale. Les deux principaux départs se nomment Gargano (Inter) et Lavezzi (PSG).  Côté arrivé on retrouve surtout Insigne (retour de prêt), Behrami et Gamberini. Mais aussi Mesto et les jeunes talents Bruno Uvini et El Kaddouri.

Si le Napoli a remporté son dernier match de l’année 2011 in-extremis, avec deux buts quasiment dans les arrêts de jeu, le mois de décembre s’est montré très compliqué pour les napolitains. En effet avant ce déplacement en toscane, Naples avait enchainé 4 victoires de suites, dont 2 en championnat, 1 en coppa Italie et 1 en Europa League.  Et pourtant avant cela le Napoli avait enchainé 7 matchs sans défaites dont 5 victoires et 2 nuls. Mais attention, car le bilan à domicile de Naples est de 6 victoires 2 nuls et seulement 1 défaite… justement lors de leur dernière réception contre Bologne.

L’équipe sera composée demain de De Sanctis; La défense à 3 sera constituée de Campagnaro, Britos et Gamberini; Le milieu à 4 sera lui dirigé par Maggio, Inler, Behrami et Zuniga. Hamsik soutiendra le duo d’attaque composé de Pandev et Cavani.


Les clés du match

Comme face au Milan AC, une grande partie de la rencontre se disputera dans l’entre-jeu avec d’un côté Behrami-Inler-Hamsik et de l’autre De Rossi-Bradley-Marquinho(Pjanic). Deux équipes qui disputent probablement le plus offensif et le plus total de Série A, ce qui devrait logiquement offrir des espaces pour les contres-attaque de chaque camp, qui pourrait profiter à des joueurs comme Cavani et Insigne d’un côté, ou Destro et Lamela de l’autre. Le point faible de Naples est peut-être sa défense à 3, maintenant dépourvu de leader, tandis que du côté de la Louve il faudra faire sans Marcos, plus convaincant derrière jusque là.


Les dernières confrontations

2011/2012 Napoli 1-3 AS Roma (Lamela, Osvaldo, Simplicio)
2010/2011 Napoli 2-0 AS Roma
2009/2010 Napoli 2-2 AS Roma (Baptista, Vucinic)
2008/2009 Napoli 0-3 AS Roma (Mexes, Juan, Vucinic)
2007/2008 Napoli 0-2 AS Roma (Perrotta, Totti)
2005/2006 Naoli 0-3 AS Roma (Aquilani, Nonda, Okaka) [Coppa Italia]
2000/2001 Napoli 2-2 AS Roma (Baptistuta, Totti)
1997/1998 Napoli 0-2 AS Roma (Totti, Di Biagio)

Sur les 8 derniers déplacements sur le terrain de Naples, le bilan est de 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Excepté la saison 2010/2011, l’AS Roma a toujours marqué au moins 2 buts sur le terrain partenopei.

Le duel du match

Daniele De Rossi / Marek Hamsik : Un duel avec deux joueurs qui devraient se retrouver très régulièrement dans la même zone du terrain, c’est-à-dire très régulièrement juste devant la surface de l’AS Roma, et un peu plus haut. De Rossi et Hamsik sont incontestablement deux poids lourd de la Série A. Et ces deux joueurs devraient arriver en forme pour ce gros duel. Après un début de saison très difficile dans ses prestations et plusieurs rencontres passées sur le banc, le Capitan Futuro a réalisé une prestation exceptionnelle face au Milan, autant dans l’impact du jeu que dans sa construction. Et il devra rééditer cette performance face à un milieu de terrain napolitain de grande qualité et capable de mettre beaucoup de rythme et de puissance. De l’autre côté, on ne présente pu le meneur de jeu slovaque, que toute l’Europe s’arrache. Capable de faire la différence à tout moment par une passe ou un tir dans les 20 derniers mètres, il faudra réussir à ne pas le lâcher d’une semelle pour ne pas lui laisser le moindre espaces. En terme de duel, on aurait aussi pu citer les deux latéraux internationaux qui se croiseront dans le même couloir : Balzaretti et Maggio. On suivra également le duel à distance du meilleur buteur de chaque club, avec l’uruguayen Cavani et l’argentin Lamela.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Tagliavento. Le bilan global de la Louve avec cet arbitre est de 14 victoires, 4 nuls et 4 défaites, en 22 matchs. Pour les anecdotes, cet arbitre avaient notamment suspendus la rencontre AS Roma-Sampdoria à cause de la pluie, et Catania-Roma pour la même raison la saison passée. Il s’agit donc d’un arbitre qui réussit plutôt bien à la Roma. Le bilan de Naples avec cet arbitre est aussi positif, mais en relativisant. En effet on y retrouve 4 victoires, 3 nuls et 2 défaites pour les partenopei

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Goicoechea
Piris-Burdisso-Castan-Balzarzetti

Bradley-De Rossi-Marquinho
Lamela-Destro-Totti

Remplaçants: Lobont, Stekelenburg, Romagnoli, Dodo, Perrotta, Tachtsdis, Marquinho, Osvaldo, Totti.
Suspendu: Marquinhos
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio

Napoli (3-4-2-1): De Sanctis; Campagnaro, Britos, Gamberini; Maggio, Behrami, Inler, Zuniga; Hamsik; Pandev, Cavini.