Site AS ROMA

Un but d’extraterrestre offre le point du nul

Après un succès plus que convainquant face à la Juventus, l’AS Roma a du faire le dos-rond ce mercredi face au FC Barcelone, dernier vainqueur de la Champions League. Et c’est grâce à un but de 55 mètres, signé Alessandro Florenzi, que les hommes de Rudi Garcia ont pu repartir avec le partage des points.

57 836 : Comme le nombre de billets vendus pour cette rencontre face au FC Barcelone. Un peu inférieur aux 63 000 de la saison passée face au Bayern, s’expliquant notamment avec la différence de supporters ayant fait le déplacement. Cela a permis d’encaisser 3,6 millions d’euros en billetterie.

350 : Comme le nombre de supporters espagnols ayant fait le déplacement dans la Capitale italienne. No Comment.

31 : Comme le pourcentage de possession de balle de la Roma hier. Probablement un record (négatif) sous l’ère Rudi Garcia. La Louve est peu habitué à avoir une possession de balle inférieure aux 50%.

10 : Comme le nombre de minutes où la Roma aura été mené au score. De quoi ne pas avoir le temps de cogiter.

6 : Comme le nombre de joueurs placés régulièrement sur la ligne de défense de la Roma. En effet, outre les 4 défenseurs, Mohamed Salah et Iago Falque ont régulièrement joué le rôle d’arrière latéral, pour permettre de prendre toute la largeur du terrain.

3 : Comme le nombre de tirs cadrés de chaque côté. Et pourtant, le Barça a tiré 16 fois au but contre 8 fois pour la Louve.

3 (bis) : Comme le nombre de score de 1-1 en Champions League depuis l’arrivée de Rudi Garcia. Cela fût le cas à deux reprises la saison passée, sur la pelouse du CSKA Moscou et de Manchester City (où Francesco Totti avait marqué à chaque fois).

2 : Comme le nombre de cartons jaunes distribués durant cette rencontre : Piqué côté Barcelone, et Radja Nainggolan pour la Roma.

1 : Comme le nombre de but de Alessandro Florenzi sur la scène européenne, pour son 7ème match de Champions League. Il s’agit, toutes compétitions confondues, de son 17ème but en giallorosso (en 131 matchs).

1 (bis) : Comme le nombre de montant touché par le Barça, avec la barre transversale de Messi en fin de rencontre.

Twitter: @Romanista35