Site AS ROMA

Un avenir giallorosso radieux ?

Alors que nous arrivons dans les trois derniers mois de cette saison 2013/2014, le site Cesololaroma.org vous réalise une analyse chiffrée de la moyenne et de la pyramide des âges de l’effectif de l’AS Roma et les perspectives d’avenir et d’amélioration pour le futur.

Pour débuter, voici une analyse de l’âge par secteur sur le terrain. Et à ce petit jeu, c’est au niveau des gardiens que la moyenne d’âge est la plus élevée. Pas compliqué, puisque deux des trois gardiens ont chacun 36 ans (De Sanctis et Lobont), tandis que le jeune Skorupski tente de faire diminuer cette moyenne (23 ans dans 2 mois). Cela fait donc une moyenne d’âge de 32 ans et, sauf éclosion du gardien polonais, la Louve devra probablement prospecter à ce poste pour le futur.

Au niveau de la défense, cela est très hétérogène. Si Balzaretti et Maicon (dans leur 32ème année) font preuve de vétéran; certains comme Torosidis (28 ans), Castan (27 ans) et Benatia (26 ans) sont en pleine force de l’âge pour apporter leur expérience durant plusieurs années encore. Derrière cela, 4 jeunes poussent pour se faire une plaisir au soleil : Toloi (23 ans), Dodo (22 ans), Romagnoli (19 ans) et Jedvaj (18 ans). Le secteur défensif de la Louve possède une moyenne d’âge de 25 ans et 8 mois.

Le milieu de terrain est clairement le secteur qui a l’avenir le plus radieux lors des années. En effet, si l’on enlève Taddei (34 ans) qui terminera son contrat à la fin de saison, c’est De Rossi qui du haut de ses 30 ans apparait comme le plus vieux de ce secteur. Derrière lui, on retrouve un groupe de trois joueurs ayant l’avenir devant eux avec Nainggolan (25 ans), Strootman (24 ans) et Pjanic (23 ans). Florenzi arrive juste derrière, mais peut aussi être considéré comme un attaquant au vue du poste où le mister l’utilise. Enfin, Mazzitelli (18 ans) est dans la peau du minot à cette position. Il s’agit de la moyenne la plus basse à ce poste, avec 20 ans et 9 mois en moyenne.

L’attaque montre elle aussi un visage assez jeune. En effet 4 des 7 joueurs dans ce secteur ont moins de 23 ans : Di Mariano (17 ans) et Ricci (19 ans) découvrent cette saison les joutes de la Serie A, tandis que Ljajic et Destro (tous deux 22 ans) s’imposent petit à petit dans une posture de titulaire. Gervinho est lui « entre deux-âge », tandis que Bastos (depuis quelques mois) et Totti (37 ans) dépasse eux la trentaine. Une moyenne d’âge finalement assez proche de celle de la défense, avec 25 ans et 5 mois.

Pour pousser un peu l’analyse, on peut diviser le groupe giallorosso actuel en trois groupes distincts : Les joueurs ayant moins de 23 ans, les joueurs ayant 30 ans et plus, et les joueurs étant entre les deux.
*Moins de 23 ans (10): Skorupski, Dodo, Jedvaj, Romagnoli, Florenzi, Mazitelli, Destro, Di Mariano, Ljajic, Ricci
*Entre 23 ans et 29 ans (7): Benatia, Castan, Toloi, Nainggolan, Pjanic, Strootman, Gervinho
*30 ans et plus (8): De Sanctis, Lobont, Balzaretti, Maicon, De Rossi, Taddei, Bastos, Totti

On peut par la suite détailler encore plus cette pyramides des âges.
*17 et 18 ans (3): Jedvaj, Mazzitelli, Di Mariano
*19 ans et 20 ans (2): Romagnoli, Ricci
*21 et 22 ans (5): Skorupski, Dodo, Florenzi, Destro, Ljajic
*23 et 24 ans (3): Toloi, Pjanic, Strootman
*25 et 26 ans (3): Benatia, Nainggolan, Gervinho
*27 et 28 ans (2): Castan, Torosidis
*29 et 30 ans (2): De Rossi, Bastos
*31 et 32 ans (1): Maicon
*33 et 34 ans (1): Taddei
*35 et 36 ans (2): De Sanctis, Lobont
*37 et 38 ans (1): Totti

Et l’avenir ? Avec déjà les départs le mois dernier de Nicolas Burdisso et Marco Borriello, celui cet été de Rodrigo Taddei et peut-être prochainement de Bogdan Lobont, cette moyenne d’âge se verra encore plus rafraîchi avec l’arrivée de certaines jeunes comme Leandro Paredes (19 ans) ou encore Tonny Sanabria (17 ans).