Site AS ROMA

Uçan: « Sabatini me suivait depuis longtemps »

Après Seydou Keita, Ashley Cole et Urby Emanuelson, c’est au tour de Salih Uçan (ex-joueur du Fenerbahçe) de réaliser sa conférence de présentation devant les journalistes.

Italo Zanzi, administrateur délégué de l’AS Roma fait l’introduction de la conférence de presse : « Nous sommes contents de présenter un grand talent. C’est un joueur avec un grand futur, un exemple de notre stratégie de prendre de très forts jeunes talents. Bienvenue à Rome ».

Voici les questions posées à Salih Uçan.

Tu es un joueur de qualités indiscutables. Cependant tu n’a pas beaucoup joué au Fenerbaçhe, tu as été fortement voulu par la Roma qui n’a cependant pas trouvé une forte concurrence. Pourquoi ?
« Au Fenerbahce, j’ai affronté beaucoup de matchs importants, autant en Europe qu’en Turquie. Sabatini, étant donné le succès de la première année, m’a fortement voulu. Si j’avais eu plus de chance au niveau du temps de jeu, je ne serais peut-être pas ici aujourd’hui ».

Comment vois-tu le secteur du milieu de terrain de l’AS Roma ?
« La Roma a sûrement des joueurs importants dans ce ôle. Je suis sûr que nous jouerons chaque match pour amener l’équipe à la victoire. Je me sens comme un milieu de terrain ».

Peux-tu jouer aussi en meneur de jeu ou dans un rôle plus avancé ?
« Au Fenerbache j’ai principalement joué en position de 6 ou de 8, je pense que je peux varier ma position. Je suis habitué à jouer dans plusieurs rôles ».

L’entraîneur du Fenerbaçhe semble étonne de te voir aussi tôt dans un grand club.
« Je remercie le mister du Fenerbahce, il m’a fait jouer dès ma première saison. Lors de la second, il y a eu un changement, je n’ai pas eu la chance d’endosser le maillot de titulaire. Mais je ne m’en lamente pas, j’ai un grand respect pour lui. Pour moi, une nouvelle vie commence, j’ai un contrat de deux, je vois travailler durement et réussir à faire bien ».

Que représente pour toi le fait de jouer un derby ?
« Dans toutes les parties du monde des derby importants se jouent. En Turquie j’ai notamment joué le derby contre Galatasaray. Les derby offrent de grandes émotions, notamment pour les grandes émotions que cela procurent ».

Cela a été une longue négociation, comment l’as-tu vécu ?
« Le transfert n’a pas été une chose simple, voir même compliqué. Le Fenerbahce a un président très rigide, et le mettre d’accord n’est jamais simple, mais au final je suis arrivé et seul cela compte ».

Peux-tu te décrire comme joueur ?
« Je suis un joueur avec de bonnes possibilités, la qualité qui plaît en moi est la capacité à faire les bonnes passes, j’aime jouer dans la profondeur ».

Tu devrais probablement lutter pour gagner ta place. As-tu un objectif pour cette première saison ?
« J’ai commencé à jouer à 18 ans, et à 19 ans j’étais au Fenerbahce. J’ai rencontré des joueurs de grande expérience et j’ai réussi à démontrer mes qualités. Même s’il y a des joueurs de grand expérience, j’espère bien m’adapter et bien jouer ».

Quels sont tes impressions sur le mister Garcia et tes nouveaux coéquipiers ?
« J’ai parlé avec le mister, il m’a dit qu’il avait confiance en moi, cela m’a fait beaucoup plaisir. Comme première impression, le rapport avec les coéquipiers est positif. Cependant je ne parle pas encore italien, je m’adapte en parlant l’anglais et par les gestes. Je vais apprendre l’italien pour améliorer ces relations ».

Le numéro 48 représente quelque chose de particulier pour toi ?
« Dans toutes les équipes où j’ai été, j’ai porté ce numéro, il représente le chiffre de Marmaris, ma ville natale ».