« Trofeo Luisa Petrucci », l’AS Roma féminine craque aux tirs au but face au PSG [PHOTOS]

0
243

A l’occasion du « Trofeo Luisa Petrucci » (célèbre tifosa giallorossa, au parapluie, décédé le 12 octobre 2005), l’AS Roma féminine était opposé au PSG, une des meilleures équipes d’Europe. Après avoir été mené 0-2 à la pause, les filles giallorosse ont su revenir au score grâce au coaching. En effet, les deux buts sont arrivés de Annamaria Serturini et Agnese Bonfantini, entré en début de seconde période. Aux tirs au but, la Louve s’est incliné avec un seul penalty manqué. A noter qu’au coup d’envoi, on retrouvait pas moins de 6 recrues titulaires.

AS Roma-PSG 2-2, 3-5 aux tirs au but (Trofeo Luisa Petrucci)
AS Roma (4-3-3): Pipitone (dal 46′ Caesar); Erzen (dal 75′ Pettenuzzo), Di Criscio, Swaby, Bartoli (dal 72′ Soffia); Hegerberg (dal 84′ Ciccotti), Giugliano, Bernauer (dal 46′ Greggi); Thomas (dal 46′ Serturini), Thestrup, Andressa (dal 58′ Bonfantini).
A disp.: Coluccini, Corelli, Corrado, Cunsolo, Severini, Zecca.
All. Elisabetta Bavagnoli.
Buts: 7′ Huitema (P), 36′ Huitema (P), 50′ Serturini (R), 83′ Bonfantini (R).

Les notes du site Vocegiallorossa.it :
Pipitone 5,5; Erzen 6,5, Di Criscio 5,5, Swaby 5,5, Bartoli 6,5; Hegerberg 7, Giugliano 6,5, Bernauer 6; Thomas 6,5, Thestrup 6, Andressa 6 (Ceasar 7,5, Soffia 5,5, Greggi 6, Serturini 8, Bonfantini 7,5).

Elisabetta Bavagnoli (entraîneur de l’AS Roma féminine) à Roma TV: « Nous tenions beaucoup à ce trophée et au match aussi pour l’adversaire que nous avons affronté. J’avais demandé aux joueuses, indépendamment du résultat, une bonne prestation. Nous avons démarré en étant un peu timoré. Nous avons laissé les initiatives à l’adversaire, mais en seconde période nous avons réussi à récupérer le score. Dans le contexte générale je suis content, parce qu’il y a eu une réaction importante, même si beaucoup de choses sont à améliorer, surtout en phase de construction. Nous devons être plus courageuses. Avec ce test, l’équipe a pu se rendre compte de ce qu’est leur force, où elles peuvent arriver et face à qui elles peuvent lutter. Le PSG est un club bien plus fort que nous, ils nous ont mis en difficulté, cependant nous avons joué avec l’envie de faire le jeu. Nous avons démontré de pouvoir lutter, il faut continuer ainsi, mais nous devons être plus convaincues. Contre le Milan cela sera un très beau match ».

Annamaria Serturini (ailier de l’AS Roma féminine) à Roma TV: « Nous avons fait un très bon match de préparation, nous avons eu l’envie et la force de récupérer le score et cela a été un très grand test avant d’affronter le Milan le week-end prochain. Ce sont des signaux positifs, du groupe, d’union et de force. Grâce au staff nous travaillons chaque jour et nous pourrons faire de grandes choses. Les nouvelles recrues se sont intégrées au mieux, ce sont des tests importants pour essayer d’arriver préparé à la première journée de championnat. J’espère que mon but soit de bonne augure, je travaille chaque jour, autant sur et hors du terrain, avec l’aide du coach et du staff. Il y a quelque chose à faire cette saison, peut importe qui marque mais l’important est de rejoindre nos objectifs. Nous arrivons au début du championnat avec un état d’esprit positif, nous avons fait match nul contre une équipe très forte. Nous sommes un groupe uni et soudé et nous le démontrerons dimanche prochain contre le Milan »

Camelia Ceasar (gardien de l’AS Roma féminine) à Vocegiallorossa.it: « Avant-première devant nos tifosi ? J’ai ressenti l’affection des tifosi dès la première minute, ils ont été une arme en plus pour nous et ils nous ont permis de revenir au score. Nous nous sommes diverti, nous avons réussi à aller aux tirs au but, qui est une loterie. La ferveur de l’environnement giallorosso ? C’est une ferveur différente par rapport à Milan, je l’ai ressenti dès le premier jour. Je suis contente d’être ici, je me trouve très bien et je suis heureuse, cette ville offre beaucoup. Les objectifs ? Nous nous sommes renforcées, le niveau s’est élevé et nous avons des objectifs, mais nous voulons raisonner match après match et essayé de prendre les trois points à chaque fois. Comment sommes-nous revenues de 0-2 à 2-2 ? La première mi-temps était fermée, en seconde il y a eu un changement de rythme et d’agressivité, qui nous a permis de revenir. Dimanche le championnat reprend face à mon ancienne équipe du Milan ? Oui, un match que j’ai vraiment hâte de jouer. Forza Roma ! ».