Trigoria

Centro Sportivo Fulvio Bernardini (1977-201?)

Fulvio Bernardini est le centre sportif de l’Association Sportive Roma, ainsi que le siège social du club.

Situé à Trigoria (au sud-ouest de Rome), il fut acquis par Gaetano Anzalone, quinzième président du club, le 22 Juillet 1977 et inauguré le 23 Juillet de l’année suivante, en remplacement du précédent situé au Circo Maximus. Son coût global a été de 2 milliards de lires (soit un peu plus d’1 million d’euro), et il fut restructuré par Dino Viola en 1984, grâce aux fonds obtenus du premier sponsor officiel, Barilla.

Le centre s’étend sur vingt hectares de terrain et dispose de sept terrains de football réglementaires (dont celui composé d’une tribune dénommé « Campo Testaccio », en honneur de l’historique stade homonyme). Le centre est composé de quatre bâtiments reliés entre eux et entourés d’un ruisseau artificiel.

Le bâtiment central est divisé en trois et dispose de 26 chambres : au premier plan on trouve les bureaux du centre de formation et la billetterie ; dans la seconde, la salle du conseil avec tous les trophées conquis ; dans la troisième la chambre du président et du secrétariat du club.

Le second bâtiment, par ordre de grandeur est celui réservé aux joueurs : il comprend le centre médical, avec les locaux de la physiothérapie et de réhabilitation, le gymnase et bain turc ; les vestiaires pour l’équipe, pour l’entraîneur et le magasinier. A l’étage, il y a 18 chambres doubles pour accueillir les footballeurs.

Le troisième est affecté au bar et restaurant, qui donne sur la piscine ; à l’étage se trouve 7 chambres doubles, prêtes à accueillir les garçons du centre de formation, et une salle vidéo.

Le dernier bâtiment, réalisé en 1998 par Franco Sensi, contient le siège de la revue officielle LaRoma, de la chaîne de télévision Roma Channel, la salle de conférence de presse et la Chapelle Salus populi romani (dédiée au Pape Jean Paul II) qui fût inaugurée pendant le jubilé de 2000.

Le 13 janvier 1984, le centre fut renommé Fulvio Bernardini, suite à la mort de l’ancien capitaine giallorosso des années trente et entraîneur de la saison 1949-1950.
La place qui fait face à l’entrée du centre sportif, suite à une pétition du groupe ultras XXI Avril et du journal Il Corriere dello Sport, a été intitulée place Dino Viola, le 19 janvier 1995.