Tout en première mi-temps

Suite à sa défaite sur la pelouse du Napoli, l’AS Roma a su réagir en venant à bout de l’Udinese (3-2), puis en retrouvant le succès en déplacement ce soir sur la pelouse du Chievo, grâce à des buts de Gervinho et Destro. Rudi Garcia aura maintenant 72h pour préparer la réception du Torino, sans Benatia, mais avec De Rossi.

La Rome donne le coup d’envoi de ce match à Verona. Lors des dix premières minutes, la louve profitent des nombreuses pertes de balles gialloblu pour contrer mais peine à se montrer dangereuse. C’est alors qu’à la 13′, Cesar se rappelle l’importance de son nom à Rome, et d’une -très- mauvaise tête en retrait, place Gervinho en position parfaite pour ouvrir le score. L’ivoirien ne se fait pas prier, 1-0. Suite à ça, la défense du Chievo fera encore quelques erreurs que les romains n’exploiteront pas. Cependant, les relégables essaieront de se montrer plus entreprenant mais la Roma gère parfaitement son match avec au milieu un très bon tandem Nainggolan – Taddei. La Roma double la marque à la 30′ sur un très bon ballon de Taddei qui traverse la défense et place Destro en duel avec Agazzi que le jeune italien remporte ! 2-0 ! La Louve gère son avance jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Torosidis remplace Maicon. Après des débuts timides, les joueurs de Verona gardent le ballon et le font tourner autour de la défense romaine sans se montrer dangereux pour autant. Garcia gère alors son effectif en faisant rentrer Florenzi pour Totti à l’heure de jeu. La rentrée d’Obinna côté gialloblu emmène un peu de folie, mais De Sanctis sort l’arrêt qu’il faut. Bastos remplace Destro pour le dernier quart d’heure dans lequel Gervinho se procurera la dernière occasion giallorossa sur un travail de Pjanic. Score final 2-0.

Une victoire qui permet de mettre la pression sur le Napoli, qui recevra la Fiorentina demain, et de pouvoir préparer sereinement mardi la réception du Torino. Une rencontre où le mister français devra gérer sans effectif, notamment sans Benatia, mais avec le retour de De Rossi.