Photo tirée du site Gazzettatv.it

Francesco Totti, néo-dirigeant de l’AS Roma, s’est exprimé à la TV italienne :

« Disons que pour le match retour tous nous donnaient déjà éliminé, au moment du tirage au sort, Barcelone était très content d’avoir tiré la Roma, et des journaux l’avait même titré comme un « bonbon ». Ce sont des circonstances dans lesquelles tu aimes te confronter dans des compétitions aussi importantes, par chance il y a deux matchs de 90 minutes. Le premier match s’est passé comme 90% des personnes d’y attendaient. A revoir les images du match retour, cela me donne la chair de poule, les joueurs l’ont mérité. Cela a été un match mémorable. Les sacrifices pour arriver à ce stade de la compétition ? A ce niveau il fait en faire beaucoup, à leur âge il faut gérer beaucoup de critères et d’aspects, comme je l’ai fais à l’époque. A 18 ans tu vas te balader en scouter, tu sors avec les amis, tu vas en discothèque : tu dois mettre beaucoup de choses de côté et penser à un objectif, si tu as un objectif ça t’aide à avancer. Et aujourd’hui nous avons encore des objectifs. C’est un rêve que l’on essaie de réaliser. Depuis tout jeune je voulais faire footballeur, par chance je l’ai réussi, avec force, détermination, chance. Liverpool ? Le football est beau parce qu’il donne une autre possibilité, même si ça ne sera pas un match sec. La blessure ? Quand j’ai été gravement blessé, j’ai alors changé de comportement, mentalité. On réussit à trouver caractère et motivation. Je me suis fai mal en mars 2006, en mai j’étais prêt pour le Mondial ».