Site AS ROMA

Totti n’a pas suffit…

Dans un froid polaire (-10 degrés), les hommes de Rudi Garcia affrontaient à 18h le CSKA Moscou, pour un match qui s’annonçait décisif. Et malgré l’ouverture du score de Francesco Totti en première période (reculant le record du plus âgé buteur de la compétition), les russes ont trouvé l’égalisation à seulement dix secondes de la fin.

La Roma donne le coup d’envoi et prend tout de suite la possession de balle face à un groupe russe replié très bas. Cependant la première situation chaude est pour Moscou suite à un mauvais dégagement de De Sanctis mais Manolas peut intervenir. La première frappe romaine est elle pour Nainggolan à la 21′ mais le ballon s’envole. Le match s’équilibre et les rapports de force s’inversent presque avec des moscovites bien plus dangereux que les romains et qui passe pas loin du but à la 38′ quand Doumbia manque un face à face avec De Sanctis. Cette erreur est punie par les romains à la 42′ : Florenzi obtient un coup-franc bien placé que Totti expédie dans le petit filet. Les giallorossi mènent 1-0 à la mi-temps.

Le match reprend avec un changement de mentalité : la Roma attend et recule alors que Moscou se fait plus pressant. Et il faut un De Sanctis vigileant à la 48′ pour stopper toute velléité russe. Malgré le siège du but romain mis en place et les nombreux centres, la charnière centrale se montre brillante pour tout repousser. Et sur deux contres, la Roma a par deux fois l’occasion de tuer le match avec Nainggolan et Ljajic, sans trouver la faille. Garcia tente des coups en rentrant Strootman et Iturbe pour Nainggolan et Gervinho mais la Roma continue de reculer et à la dernière seconde, la persévérance des moscovites payent avec un but sur un centre que personne ne touche et qui se loge dans le petit filet romain. 1-1 score final.

Il va donc vite falloir digérer le changement thermique, et rapidement se remettre au travail du côté de Trigoria, notamment en vue du choc de dimanche soir face à l’Inter, qui jouera ce jeudi soir en Europa League.