Photo tirée du site Gazzettatv.it

Francesco Totti, néo-dirigeant de l’AS Roma, s’est exprimé concernant le 1/4 de finale de Champions League à venir face au FC Barcelone au micro de Premium Sport :

« Déçu par Shevchenko qui a tiré le FC Barcelone ? Nous avons plaisanté sur cela, cependant pour dire la vérité je suis content, aussi parce que nous sommes parmi les 8 équipes les plus fortes. Nous affronterons ce défi avec sérénité, comme fait jusqu’ici. Nous savons que nous rencontrons un des plus forts, nous sommes convaincus de pouvoir bien faire. Sur le papier Seville et Liverpool étaient les plus abordables, le terrain peut dire des choses différentes. Nous aurons une approche de ce match comme le fait une grande équipe, ce que eux sont aussi, soyez certains que eux aussi seront préoccupés de nous affronter. J’étais plus que convaincu, après avoir lu le journal espagnol AS, qu’ils auraient préféré la Roma à la Juventus. Nous irons là-bas pour faire notre match, la Roma peut combattre aussi contre Barcelone. Nous ne ferons pas le sparring partner ? Nous verrons qu’elle sera la riposte sur le terrain. Tous s’attendent à ce que Barcelone passe, mais en face ils auront une équipe compétitive. Même état d’esprit que la double confrontation en 8ème de finale ? Dans le football tout peut arriver, pour gagner cette compétition il faut arriver jusqu’au bout et rencontrer quasi tous les grands. Affronter des joueurs comme Messi et Suarez donne une stimulation en plus. Florenzi ? Mon pied est pétrifié, j’espère qu’il pourra refaire ce qu’il avait fait, même si ça ne sera pas facile.

Roma mieux dans la peu de l’outsider ? Nous sommes arrivés premier dans une poule très très difficile, surpassant Chelsea et l’Atletico Madrid. Nous avons affronté le Shakhtar et je pense que nous avons fait un parcours plus que positif. Comme je l’ai dis avant, l’équipe qu’on affrontera devra transpirer. Pour gagner la Champion League, tôt ou tadrd, il faut battre ce genre d’équipe. Je pense que nous pouvons leur donner du fil à retordre. Nous voulons montrer que nous sommes vraiment forts. Nous sommes compétitifs et plein d’envie. Puis le terrain sera l’arme en plus pour dire la vérité. Mentalité ? Elle vient toute seule. Ce genre d’équipe fait que la tête, le corps, te donne cette force dont tu ne t’attends pas. Cela sera un match compliqué pour les deux équipes. Avant de venir ici, j’avais dis que si nous tirerions Barcelone, alors j’amènerais mon fils Cristian au Camp Nou. Le dernier sms de Messi ? Celui d’aujourd’hui qu’il m’écrira. On s’écrit souvent. Le dernier il y a une semaine, quand son fils est né. Si j’ai envie de retourner sur le terrain ? Tous voudraient jouer, spécialement quelqu’un comme moi. Un quart de finale contre Barcelone. Le sourire à Buffon quand j’avais tiré Barcelone en phase de poules ? Le sourire était pour une phrase qu’il m’avait dit et que je ne peux pas répéter. Bonne chance à la Lazio ? J’ai beaucoup d’amis laziali, j’espère qu’ils pourront aller le plus loin possible ».