Site AS ROMA

Toloi: « Heureux d’être ici, pour gagner ma place »

Arrivé dans les dernières heures du mercato, le défenseur Rafael Toloi (23 ans) débarque de Sao Paulo dans le but de combler le départ de Nicolas Burdisso au Genoa. Voici sa conférence de presse face aux journalistes.

Italo Zanzi a introduit cette conférence de presse : « Aujourd’hui nous avons le plaisir de présenter Toloi, c’est un très bon et jeune joueur, avec une expérience dans un championnat fort. Nous avons une grande confiance en lui parce qu’il a déjà une expérience internationale importante. Nous comptons sur lui. Bienvenue à Rome ».

Quels sont tes caractéristiques principales ?
« La grinta et détermination sur le terrain, j’aime sortir balle au pied, j’ai un marquage fort. Avec
Goias et le San Paolo j’ai marqué quelques buts, j’aime aider mon équipe sur les coups de pied arrêté ».

Que connais-tu de la Roma ?
« Tous jeunes brésiliens rêvent de jouer en Europe, être arrivé ici est un honneur et un plaisir. J’ai été accueilli très rapidement, je suis heureux d’être dans une équipe qui possède une tradition importante et j’espère démontrer mes capacités et gagner ma place ».

Penses-tu être convoqué pour le derby ?
« Je sais qu’il s’agit d’une forte rivalité, les brésiliens du groupe m’en ont parlé. Je suis ici depuis peu de jours, c’est le troisième jour que je m’entraine. Probablement demain je m’unirais au reste du groupe. Je ne sais pas si je serais à disposition, nous en parlerons demain et nous évaluerons ».

Du Mondial U20 à aujourd’hui, penses-tu avoir fait la carrière à laquelle tu t’attendais ?
« Le Mondial U20 a été très important pour moi, j’ai été convoqué parmi toutes les équipes de jeunes du Brésil. Après ce Mondial j’ai rejoins le Goias et j’ai reçu diverses propositions qui n’ont pas abouti. J’ai continué à travailler avec engagement, tout en sachant que mon opportunité arriverait. J’ai un réalisé un rêve, j’espère être prêt le plus rapidement possible ».

Comment appréhendes-tu le fait d’arriver derrière une charnière composée de Benatia et Castan ?
« J’ai déjà assisté à un match au stade, mais j’en ai vu d’autres à la TV, j’ai pu voir à quel point ils étaient forts. Ils jouent très bien, je suis ici pour chercher à conquérir ma place et démontrer à l’entraineur que je peux avoir ma chance, et j’espère pouvoir le faire déjà demain ».

Peux-tu jouer également dans une position de latéral défensif en cas de nécessité ?
« Je crois que oui, déjà au Brésil j’ai joué latéral gauche, même si très peu. Je suis à la disposition, je suis bien physiquement. Si le mister m’appelle je le ferais ».

Qu’es-ce qui t’a impressionné dans l’environnement et le vestiaire ?
« J’ai reçu un bel accueil, et pas seulement des brésiliens mais de tous. Je suis ici depuis peu mais j’ai déjà vu que le groupe était très uni et je suis heureux d’en faire parti. Je me sens déjà chez moi, maintenant je dois travailler et démontrer ce que je vaux ».

Pourquoi le numéro 2 ?
« Je le portais déjà à San Paolo ».