Site AS ROMA

Szczesny, L’homme qui venait pour être numéro 1

Wojciech Szczesny a été la seconde recrue officielle de l’AS Roma, suivant Iago Falque. Après 10 ans passés du côté d’Arsenal, où il a alterné entre quelques bas et de très gros hauts, l’international polonais arrive à l’AS Roma pour le second gros défi de sa carrière, alors qu’il est âgé de 25 ans.

Wojciech Szczesny est né le 18 avril 1990 à Varsovie, en Plogne. Il est le fils de Maciej Szczesny, ex-gardien international polonais entre 1991 et 1996. A 14 ans, il débute au Agrykola Varsovia, avant de rejoindre la saison suivante le Legia Varsovie. L’entraîneur des gardiens est tellement impressionné par son talent, malgré ses 15 ans, qu’il s’entraînera déjà à quelques reprises avec le groupe professionnel. Alors âgé de 16 ans, Szcesny tape à l’oeil d’Arsène Wenger qui le fait venir à Arsenal malgré son jeune âge. Après deux saisons parmi les jeunes du club, il intègre l’équipe B des « Gunners » pour la saison 2008/2009. Cependant, une grave blessure lui fracturant les deux avant bras lui feront manquer les 5 derniers mois de cette saison. Il fit sa première apparition sur une feuille de match de Premier League le 24 mai 2009, face à Stoke City.

Lors de la saison 2009/2010, il est propulsé de façon intégrante au groupe pro. Il disputera son tout premier match professionnel, en Coupe de la Ligue, le 22 septembre 2009 contre West Bromwich Albion, avec une victoire 2-0. Quelques semaines plus tard, le coach Wenger déclara à son égard : « Nous avons identifié Wojciech comme un grand futur gardien. Je crois vraiment en le fait qu’il sera dans le futur le gardien n°1 d’Arsenal, il a toutes les qualités pour cela ». Finalement, à la fin novembre 2009, il est prêté à Brentford, en seconde division anglaise. Il fût notamment élu « homme du match », le 12 décembre face à Leeds (victoire 1-0). Son entraîneur de l’époque déclara que « Szczesny est tellement fort, qu’on se demande comment il n’a pas pu l’arrêter quand il prend un but ». En février 2015, il fût élu « meilleur gardien de la décenie » de Brentford. Le gardien polonais, alors âgé de 20 ans, revient à Arsenal pour la saison 2010/2011. Le bilan sera excellent, puisqu’il jouera 15 matchs de Premier League, 2 matchs de Champions League, et 7 matchs de coupes anglaises (soit 24 matchs au total). Lors de cette saison-ci, il débuta en Coupe de la Ligue sur la pelouse de Newcastle, avec un succès 1-0 et de nombreuses parades.

Sa première en Premier League, où il profitera des absences de Lukasz Fabianski et Manuel Alumnia, sera à Old Trafford face à Manchester United, et une défaite 1-0. C’est après sa première en Champions, à domicile face au FC Barcelone (victoire 2-1), que Wenger en fera son titulaire indiscutable. La saison 2011/2012 sera pour lui celle la plus pleine en terme de temps de jeu : 48 matchs, dont 38 en Premier League et 9 en Champions League. C’est notamment en tour préliminaire de cette dernière compétition qu’il sortira un penalty décisif sur Antonio Di Natale de l’Udinese. Souvenir négatif, il sera du naufrage à Manchester United et un revers 8-2. La saison suivante, 2012/2013, sera plus compliqué avec pas mal de pépins physiques, le faisant alterner dans la cage avec son compatriote Fabianski (suite à la retraite d’Alumnia). Il jouera malgré tout 25 matchs de Premier League, et 8 matchs de coupes nationales/européennes. La saison 2013/2014 sera pour lui celle de l’apogée en terme de performances individuelles (où il joue de nouveau 9 matchs en Champions). Alors qu’il obtient notamment son 50ème « clean-sheet » avec Arsenal lors du mois de novembre, il gardera sa cage inviolée à 16 reprises (sur 37 matchs) durant cette année de Premier League.

Notamment grâce à cela, et ses très nombreux sauvetages, il sera élu « meilleur gardien de Premier League 2013/2014 », devant un certain Petr Cech. Il est donc logiquement dans l’équipe type de la saison anglaise. Durant cette saison et la suivante, il remportera 2 FA Cup et un Community Shield. La saison 2014/2015 sera beaucoup plus compliqué. S’il démarre titulaire, il sera relégué sur le banc à partir de janvier, pour des raisons liées à des blessures mais aussi à un différent avec son coach Wenger, au détriment de Victor Ospina. En équipe nationale, Szczesny totalise 23 sélections avec la Pologne, dont 11 « clean-sheet ». On retiendra notamment deux matchs face à l’Allemagne : le premier sur le score de 2-2, où il réalise pas moins de 8 arrêts lui faisant recevoir les éloges de Oliver Kahn; puis le second où sa sélection gagne pour la première fois face à la Mannschaft. Lors de ce mercato estival, et notamment suite à la signature de Cech à Arsenal, Szcesny décide de rejoindre la Louve, où son compatriote Lukasz Skorupski est prêté pour deux ans à Arsenal. Il réalise de très bons matchs amicaux, sauvant à plusieurs reprises ses coéquipiers face au Sporting et au FC Barcelone. Sauf surprise Szczesny, et son mètre 96, sera titulaire samedi face à Verona.

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35