Strootman furieux contre les rumeurs de fin de carrière

0
261

 

Depuis quelques jours certains médias, et notamment en France, reprennent une information selon laquelle Kevin Strootman pourrait mettre un terme à sa carrière pour cause physique. Non seulement cela est erroné, et en plus la source n’a aucun lien directe avec l’AS Roma. A l’origine de cette rumeur, une déclaration de Mario Brozzi, ex-médecin du club giallorosso, qui a avoué en préambule n’avoir eu « aucun contact avec la staff médical de la Louve depuis 2009 ». Ce dernier explique que l’opération au genou (suite à la rupture du ligament croisé) faite en mars 2014 du côté des Pays-Bas aurait pu être mal réalisée, et évoque à demi-mot la possibilité d’une nouvelle opération chirurgicale, « mais cela n’est pas à moi de vous le dire ». Difficile donc de prendre comme argent comptant les hypothèses d’une personne qui n’a ni suivi de près ou de loin la rééducation du n°6 romanista.

Le joueur s’est de son côté montré furieux envers cette sortie médiatique, et toutes les rumeurs qui ont en découlé. L’ex-joueur du PSV a d’ailleurs demandé une réunion exceptionnelle avec les dirigeants du club pour mettre les choses au point, et faire en sorte que cela ne se reproduise pas. La seule chance dont on est certain est qu’il ne rejouera pas de cette saison, qu’il est actuellement à Trigoria pour faire de la physiothérapie, et que l’espérance est de l’avoir opérationnel pour la préparation estivale en vue de la saison prochaine. A noter que sa mère, Dania, avait livré quelques mots au sujet de son fils il y a quelques jours : « Cette seconde blessure a été mentalement beaucoup plus dur à encaisser. Il avait travaillé durement pour revenir. Cela est aussi du à la malchance. Le problème au cartilage est qu’à un certain point de la blessure il ne ressent plus aucune douleur, mais le problème persiste et c’est pour cela qu’il doit y avoir une grande attention ».

Sur le discours des blessures, un membre du staff de Luciano Spalletti, le préparateur athlétique Alberto Bartali, s’est exprimé à Tuttomercatoweb.com : « Je ne crois pas que la faute soit du staff technique. J’ai une grande estime pour les préparateurs athlétiques de la Roma et du travail qu’ils font. Ils ont une grande expérience. Le plan de travail peut parfois subir des contre-temps, mais cela n’est pas du aux types d’entraînements. Lors d’une saison cela peut arriver, et je me sens de défendre le staff technique. En outre, jouer à Rome, avec les pressions de l’environnement associé aux nombreux engagements en championnat et en Champions, c’est pas facile, vu que le stress et l’aspect de la nervosité jouent un rôle très important. La saison pasée, les giallorossi sont partis très fort, mais à la fin de saison l’équipe a semblé finir sur les rotules. Peut-être que cette année, vu l’engagement dans les coupes européennes, les préparateurs ont essayé de changer quelque chose et peut-être que certains joueurs l’ont ressenti. Je ne donne pas la faute au staff athlétique, et je pense notamment dans le passé au Milan qui a aussi eu des problèmes liés aux blessures mais qui a su les surpasser ». ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here