Site AS ROMA

Spalletti: « 2ème place serait comme les portes du paradis »

A la veille de cette 34ème journée de Serie A et la réception de la Lazio, Luciano Spalletti était en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes :

Quelles sont les émotions à la veille du derby, comparé au premier d’il y a 12 ans ?
« Les émotions sont nombreuses, comme cela l’était à l’époque. Le derby donne une grande émotion, c’est une belle chose de le jouer et le vivre. Et puis à moi cela me plaît. Selon moi j’ai à faire avec une équipe qui s’émotionne et pour cela je me trouve bien. A travers les émotions s’expriment plus de choses, prennent des formes différentes, on communique avec plus de force. Le derby est une très belle chose ».

Lors des derniers derby la Lazio semble avoir rattrapé son retard. Si on s’attend au même engagement ?
« Je pense que oui. L’équipe de Inzaghi a eu ce comportement pas seulement durant ces deux matchs. C’est un raisonnement qui montre les qualités de nos adversaires. Inzaghi a été bon à mettre ensemble un peu tout, parfois ils ont moins d’individualités mais qui est renforcé par l’aspect collectif. Le collectif dit qu’avec ce 3-5-2 ils ont une solidité en phase défensive parce qu’ils ferment chaque espace mais garde offensivement cette imprévisibilité parce que devant ils ont des joueurs qui jouent très bien le contre. Il suffit de voir le football proposé et le classement qu’ils ont. Ils ont fait un grand travail. Et donc probablement cela sera similaire pour les matchs à venir ».

De Rossi était absent à Pescara, s’il a totalement récupéré ?
« Il refera voir les choses qu’il a montré, il sera à 100% et important pour nous ».

Si le scudetto est encore possible ? Arriver à 90 points et ne pas gagner le championnat serait plus un motif de fierté ou de frustration ?
« Il est clair que nous continuerons à faire notre devoir. Si nous terminer bien la saison, nous n’aurons pas de regret. Il est clair qu’ensuite il y a l’évaluation des points de différence avec la Juventus, c’est une évaluation qui doit être fait de manière objective. Il y a de la marge pour pouvoir récupérer quelques points et nous chercherons à faire le maximum. 90 points est beaucoup, la saison passée il me semble que l’on en a pris 46 lors de la phase retour, ce qui sur une saison donne 92. Cela me fait penser à la saison où je suis parti, où l’on a dit que si Ranieri avait démarré la saison alors il aurait eu le titre, si la saison passée j’étais arrivé en début de saison peut-être qu’on l’aurait eu. Cette année j’ai mis ma main sur cette équipe, je l’ai voulu ainsi, naturellement avec ce que je peux faire en ce moment. Cependant beaucoup a été fait, on voit une belle équipe, qui réussit à faire cette quantité de points, c’est un objectif très important. Si ensuite nous réussissons encore à rejoindre cette seconde position alors cela serait très beau, parce que la Juventus a fait voir qu’elle est très dur, très forte, pour certains points imprenables. Arriver derrière l’équipe qui lutte pour la victoire en Champions League voudrait dire avoir fait de grands résultats. C’est un peu le discours de ce match. Le championnat est un grand box à remplir. Arriver deuxième serait synonyme d’avoir mis de la substance, des éléments. Les joueurs ont atteint les attentes, ils ont travaillé de manière sérieuse, professionnelle. Et si nous réussissons à faire ces points alors il faudra les féliciter ».

Préparez-vous ce derby en pensant que cela peut être le dernier ?
« Il y a des choses qui peuvent nous perturber dans notre objectif d’aller chercher la seconde place. Nous ne devons pas nous disperçer. Désormais on doit arriver au bout parce que c’est le bon chemin. Nous avons tous les ingrédients, la possibilité, la capacité, les qualités d’ouvrir cette porte qui serait la porte du paradis. On doit garder cette clé en main et avancer ».

Avez-vous déjà parlé avec Monchi ?
« En ce moment nous sommes attentifs à ce qu’il faut faire sur cette fin de saison, à l’importance de défendre cette position et d’arriver second. Nous nous sommes vus, j’ai eu la même impression que ce que des personnes qui le connaissent m’avaient dit. Une belle personne, un bon professionnel, mis à côté d’un autre grand professionnel que l’on avait déjà, sachant collaborer au mieux pour le futur de la Roma. Ce qui devient fondamental est d’arriver seconds. Rien ne peut bloquer notre attention pour cet objectif, rien. Nous avons 5 matchs qui peuvent déterminer beaucoup et nous voulons finir au mieux ce championnat ».

El Shaarawy a fait trois passes décisives contre Pescara et ne prend jamais de carton jaune : un manque de grinta ? S’il jouera demain ?
« Chaque joueur a ses qualités, ses petits défauts. Cependant lui est un joueur fort, il sait attaquer les espaces, couvrir les longues distances en peu de secondes. C’est important pour le classement que nous avons et pour la Roma. A Pescara il a été bon, c’est normal de le mettre en évidence, que l’on tente de lui donner des conseils pour demain, mais la formation je l’a donnerais au dernier moment et je prendrais le temps suffisant pour ne pas me tromper ».

Cela sera le dernier derby en tant que joueur pour Totti ?
« Je ne sais pas, je n’ai rien demandé ni au club ni à lui. J’espère que non s’il veut continuer, mais pour le passé qu’il a, même s’il fait un autre travail, s’il travaille dans une autre réalité, le derby de Rome sera toujours à vivre directement. Emotionnellement cela sera toujours un moment fort et il y participera peut importe où il sera ».

En cas de victoire ce dimanche, la Roma obtiendra mathématiquement la troisième place au minimum pour la seconde année de suite. Etes-vous satisfait de la saison ?
« Je suis très satisfait du parcours, des éléments dans ce parcours. Au-delà du résultat que nous avons obtenu, l’important est que nous nous sommes egangés, comme nous avons défendu la Roma de tout ce qui jouaient contre. Nous avons toujours fait le maximum, c’est vrai que parfois nous avons ralenti, cependant la Roma a fait un parcours, depuis la saison passée jusqu’à maintenant, remarquable, à en faire l’éloge et mettre en évidence. Pare que nous n’avons pas lâché, dans les moments de difficulté nous avons su trouver la solution pour reproposer une équipe avec une grande capacité et sécurité ».

Par rapport à la phase « je reste seulement si je vainc », aujourd’hui considérez-vous la seconde place comme une victoire ? Craignez-vous la fatigue pour demain ?
« Pour ce qui me concerne, la longueur des contrats n’a pas d’importance. Cela ne compte pas qu’ils soient long, à prolonger ou non. Les 5 derniers matchs comptent. Concernant l’horaire, je suis d’accord avec Inzaghi, le derby mériterait d’être joué en soirée. Les matchs joués en nocturne ont une saveur différente, avec la température cela pourrait baisser le niveau du spectacle et j’aurais préféré jouer de nuit. L’entraînement se fait à 17h aujourd’hui parce que c’est mieux en fonction de la typologie. Nous n’avons pas besoin de courir, nous devons mettre en place l’aspect tactique, l’équilibre. Il faut parler, l’horaire qui a été choisi va très bien pour ce que je dois faire. Cependant jouer à 12h30 ne donnera pas de surprise, nous serons prêts ».

Romanista35