Site AS ROMA

Serrer les dents, malgré les absents

Alors que l’AS Roma de Rudi Garcia reste sur une série de 6 victoires consécutives, il faudra faire sans 6 joueurs importants (blessés ou suspendus) pour cette réception de l’Atalanta, qui n’a plus pris le moindre point à l’Olimpico depuis 8 saisons.

.

La conférence de Rudi Garcia

« Totti est prêt, nous espérons gagner le recours pour Destro »

« Totti est prêt ? Oui il l’est, il a fait un entrainement normal hier aussi. Il avait travaillé à part parce que l’équipe avait plutôt travaillé tactiquement, et que lui avait besoin de bosser physiquement. Aujourd’hui tout allait très bien pour le Capitano. Le tirage des 1/2 finale en Champions et Europa League ? Ce sont quasiment toutes des finales. J’ai un faible pour le Bayern, qui est pour moi l’équipe la plus forte. Mais le Real est aussi très fort. L’autre match sera aussi un beau duel, avec l’Atletico qui fait de grandes choses, mais Chelsea a beaucoup d’expérience. Une revanche sur le scepticisme à mon arrivée ? Aucune revanche. Mon objectif était de travailler durement avec ces joueurs et donner à l’équipe une identité de jeu comme maintenant. Je suis toujours convaincu que si nous jouons bien alors nous avons plus de chances de gagner, et le classement dit toujours cela. Destro ? Je me suis déjà exprimé à ce sujet. C’est inutile de continuer à en parler. Il y aura notre recours jeudi prochain, mais la chose certaine est que Mattia n’aurait pas pu jouer demain puisqu’il l’est suite à l’accumulation de cartons jaunes. Maintenant nous devons être concentré sur le match de demain, qui est le plus important de la saison. Nous pouvons sûrement gagner, vu que nous en avons remporté 23 en 32 matchs, cela est un résultat important. Nous avons eu beaucoup de blessures cette saison, mais tous ceux qui ont joué ont toujours su donner le meilleur, et cela sera encore le cas demain.

« Les records restent dans l’histoire du club »

17ème au classement des fautes faites et 6ème pour les expulsions ? Cela veut dire que nous avons plus souvent le ballon que les autres. Mes joueurs ne manque pas d’agressivité. Il faut aussi savoir être intelligents sur le terrain. On parle souvent de fautes tactiques, cela peut aussi venir de l’aspect mental. En ce qui concerne les expulsions, il faut toujours regarder chaque cas individuellement. Cela ne me préoccupe pas. Demain nous aurons un Olimpico avec environ 50 000 tifosi. Nous avons une grande faim d’aller de l’avant, nous devons jouer avec enthousiasme, joie et donner encore des satisfactions aux tifosi. Battre les records sans trophée ? Les records comptent parce qu’ils font parti de l’histoire de la Roma. Mais ce qui compte le plus est de rejoindre la position la plus haute possible. Nous pouvons encore atteindre la première place et défendre la seconde. Après Cagliari, j’ai entendu que la course Scudetto était ouverte, après le match de la Juve lundi j’ai entendu l’inverse. Si nous gagnons demain, alors vous direz de nouveau que la course Scudetto est ouverte. Nous devons encore avancer. Nous devons finir au mieux cette saison extraordinaire. S’il s’agit d’un championnat légal ? Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose contre la Roma ou contre n’importe quelle autre équipe. Je préfère parler de football. Quand un joueur comme Destro met un triplé, on ne parle que de son geste sur Astori, c’est triste. Il faut parler du football et faire divertir les gens. C’est la chose la plus importante pour remplir les stades à chaque match, comme cela est le cas en Europe. Ljajic ? Nous avons beaucoup d’attaquants, demain nous aurons besoin de tous. Chacun aura son rôle, soit en partant titulaire ou en entrant en cours de jeu.

« J’aimerais que la saison ne s’arrête jamais, j’aime entrainer ce groupe »

Destro a commis deux erreurs contre Cagliari entre ce coup et la simulation ? Je vous invite à écouter de nouveau les paroles de Baldissoni. La societa s’est déjà exprimé et je l’ai fais aussi après le match. Il n’y a pas besoin de continuer d’en parler. Ensuite, il y a des choses qui se disent seulement à l’intérieur du vestiaire. Comme dans une famille, il faut vivre avec des règles et les joueurs le savent bien. C’est ensuite à moi de gérer les si cela ne va pas. Mais ayez confiance en moi. Prandelli trop sévère ? Ce ne sont pas des choses qui me regardent. Je souhaite que l’Italie aille le plus loin possible au Mondial. Quand j’entends que Livorno va affronter la Juve avec une équipe B ? Je ne peux rien faire sur cela. Je suis l’entraineur de la Roma et je dois mettre sur le terrain l’équipe la plus en forme pour gagner le match. Et c’est ce que je fais depuis le début. Je répète encore que je suis très content de la saison e la Roma. Je suis heureux de mon effectif et de mes joueurs. Demain cela sera très dur parce que l’Atalanta est une grande équipe. Je voudrais que ce championnat ne se finisse jamais, pas seulement pour reprendre la Juve, mais aussi parce que je prend plaisir et enthousiasme à entrainer mon équipe. Il nous reste maintenant trois matchs à domicile et nous devons profiter de ces moments sans céder un centimètre. Différence entre la presse française et italienne ? L’une parle française et l’autre italienne. Blague à part, il n’y a pas beaucoup de différences. Le monde est en grande évolution. Nous avons besoin de la presse, tout comme la presse a besoin de nous. Pour le reste, je peux seulement dire que certaines choses ne peuvent pas être communiqué et doivent rester dans le vestiaire ».

.

Du côté de Trigoria

De manière générale, l’AS Roma possède un bilan impressionnant avec 23 victoires, 7 nuls et 2 défaites, et 76 points. La Louve possède aussi la meilleure défense avec 18 buts encaissés, et la seconde meilleure attaque avec 65 buts marqués. Avec 13 victoires et 3 nuls, l’AS Roma possède un bilan impressionnant à domicile (16 victoires en 19 matchs toutes compétitions confondues). La Louve peut notamment se baser sur 8 victoires lors de ses 9 dernières réceptions (match nul face à l’Inter); avec 5 buts encaissés et 25 buts marqués. Outre cette défaite subit dans les dernières minutes face au Napoli, les giallorossi peuvent se venter d’un bilan global de 11 victoires et 2 nuls, sur les 14 derniers matchs. La Roma aura donc à coeur de continuer cette série positive, pour revenir provisoirement à 5 points de la Juventus, qui aura lundi un déplacement difficile sur la pelouse de l’Udinese.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la trente-troisième journée de Serie A, qui se jouera samedi à 20h45 contre l’Atalanta. Le mister français a appelé 23 joueurs. Parmi les absents on retrouve Federico Balzaretti, Kevin Strootman et Mehdi Benatia (blessés); ainsi que Miralem Pjanic, Alessandro Florenzi et Mattia Destro (suspendus). A noter la première convocation en A pour le suédois Valmir Berisha.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera logiquement la cage. La défense centrale sera de nouveau guidé par Castan et Toloi, avec Maicon à droite et Romagnoli. De Rossi conservera sa place devant la défense, avec Nainggolan dans le rôle de piston et Taddei pour animer le jeu. Devant, le trident du moment sera composé de Gervinho et Bastos sur les côtés, avec Ljajic en faux 9.

.

L’adversaire du jour

L’Atalanta fait parti de ces équipes où le parcours à la maison et en déplacement est diamétralement opposé. En effet le club de Bergame est la 4ème meilleure équipe à domicile avec 10 victoires, 2 nuls et 4 défaites; tandis que leur bilan à l’extérieur est de 4 victoires, 2 nuls et 10 défaites (pour une 13ème place). Le parcours général est de 14 victoires, 4 nuls et 14 défaites; pour une honorable 8ème place (12ème meilleure attaque et 8ème meilleure défense). Mais l’Atalanta peut surtout fleurter sur sa forme du moment. En effet, exception fait de sa défaite face à Sassuolo le week end dernier, les bergamasque restaient sur une série de 6 victoires consécutives (et même 7 matchs de suite sans la moindre défaite). Reste donc à savoir si ce revers leur fera mal psychologiquement. Attention tout de même, puisque sur les 4 victoires en déplacements, 3 ont été obtenu durant leurs 3 derniers déplacements (et notamment face à l’Inter et la Lazio). L’Atalanta est donc une équipe extrêmement paradoxale.

Sur le mercato, l’effectif de l’Atalanta n’a quasiment pas bougé entre la saison dernière et celle-ci. En effet, on ne compte que deux départs importants, en la personne de Biondini (Genoa) et Radovanovic (Chievo), tandis qu’ils ont été composé par deux arrivées intéressantes : Yepes (Milan) et Migliaccio (Fiorentina). L’Atalanta continue notamment de miser sur son côté formateur, notamment avec l’éclosion du jeune milieu de terrain Baselli.

Colantuano devrait notamment faire sans Del Grosso (suspendu), Cazzola, Scaloni, Brienza et Moralez.

L’équipe sera composé demain de Consigli dans la cage. La défense sera constitué avec une ligne à 4 où on retrouvera Benalouane, Stendardo, Ypes et Brivio. Le milieu à 4 sera constitué de Estegarribia, Cigarini, Migliaccio et Bonaventura. Tandis que le duo d’attaque verra De Luca et Denis en pointe.

.

Les dernières confrontations

1997/1998: AS Roma 3-0 Atalanta
2000/2001: AS Roma 1-0 Atalanta (Montella)
2001/2002: AS Roma 3-1 Atalanta (Montella, csc, Montella)
2002/2003: AS Roma 1-2 Atalanta (De Rossi)
2004/2005: AS Roma 2-1 Atalanta (Montella, Montella)
2006/2007: AS Roma 2-1 Atalanta (Totti, Totti)
2007/2008: AS Roma 2-1 Atalanta (Panucci, De Rossi)
2008/2009: AS Roma 2-0 Atalanta (Panucci, Vucinic)
2009/2010: AS Roma 2-1 Atalanta (Vucinic, Cassetti)
2011/2012: AS Roma 3-1 Atalanta (Osvaldo, Bojan, Simplicio)
2012/2013: AS Roma 2-0 Atalanta (Lamela, Bradley) 

L’Atalanta est l’une des proie favorite de l’AS Roma, à l’Olimpico. En effet lors des 11 dernières rencontres, les giallorossi ont gagné à 10 reprises, en restant sur 7 victoires de suite. Cela fait même autant d’année que les coéquipiers de Francesco Totti inscrivent au moins 2 buts, mais avec des rencontres qui restent malgré tout régulièrement serrées, avec des succès où l’on retrouve 1 ou 2 buts d’écart. De Rossi a marqué deux fois face aux nerazzurri à domicile, tandis que Totti n’a plus marqué depuis la saison 2006/2007 où il avait inscrit un doublé.

Le bilan général entre ses deux équipes, au Stadio Olimpico, est de 33 victoires, 14 nuls et 4 défaites pour la Louve; avec 95 buts inscrits et 44 encaissés.

.

Le duel du match

Adem Ljajic / Giacomo Bonaventura : Un duel de joueurs dont l’avenir reste à écrire. D’un côté Adem Ljajic doit convaincre son mister et ses dirigeants sur cette fin de saison en vue de la saison prochaine, de l’autre Giacomo Bonaventura attise les convoitises des plus grands clubs de Serie A et doit lui aussi briller pour rejoindre un « Big » cet été. Et en terme de statistiques, ces deux joueurs offensifs ont un bilan à l’équilibre : En effet chacun a inscrit 5 buts et réalisé 3 passes décisives. Mais ils sont cependant sur une courbe opposée, puisque le serbe de 22 ans peine à trouver du temps de jeu actuellement, tandis que le jeune italien est lui en pleine bourre actuellement. Avec les absences cumulés de Pjanic, Florenzi et Destro; Ljajic pourrait bien se voir offrir une chance d’être titulaire samedi soir, aux côtés de Gervinho et Totti. Une chance qu’il ne devra pas manquer, pour espérer prendre le bon wagon, notamment dans l’optique de disputer la Champions League 2014/2015. Bonaventura devra de son côté faire oublier la blessure du petit argentin Moralez, mais surtout dynamiter son côté droit offensif en cherchant notamment d’offrir de bons ballons à son goleador Denis.
Petit duel également entre deux promesses du milieu de terrain : D’un côté Luca Mazzitelli, classe 95, qui pourrait bien disputer lors de ce match sa grande première dans le monde professionnel. De l’autre Daniele Baselli, classe 92, qui s’impose petit à petit à l’Atalanta, et dont les plus grands clubs ainsi que le sélectionneur de l’Italie Prandelli lui font les yeux doux. 

L’arbitre du match

.
L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Marco Guida. Cet arbitre a dirigé à 6 reprises des rencontres de l’AS Roma. On retrouve un bilan équilibré avec 2 victoire (la victoire 2-0 face au Torino la saison passée, et le succès à Parma 3-1 cette saison), 3 matchs nuls et 1 défaite (lors de la remontée de Bologne l’an passée, après avoir été mené 2-0).

De son côté, l’Atalant n’a jamais gagné en compagnie de cet arbitre, avec 1 nul et 3 défaites.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Toloi-Castan-Romagnoli
De Rossi
Taddei-Nainggolan

Bastos-Ljajic-Gervinho

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Jedvaj, Torosidis, Dodo, Mazzitelli, Ricci, Totti.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman, Benatia.
Suspendu: Pjanic, Florenzi, Destro
Diffidati: Taddei, Romagnoli, Nainggolan.

Atalanta (4-4-2): Consigli; Benalouane, Stendardo, Yepes, Brivio; Estegarribia, Cigarini, Miglaccio, Bonaventura; De Luca, Denis.