Photo tirée du site Asroma.com

Davide Santon peut être considéré comme le « porte-bonheur » de l’AS Roma sur ce début de saison. Ironie du sort, sa première titularisation est arrivée après la débâcle de Bologne, où il avait été titularisé face à Frosinone, puis contre la Lazio le week-end suivant.

Le latéral italien a jusqu’ici été titulaire à 6 reprises, pour un bilan de 5 victoires (2 en Champions League et 3 en Serie A) et 1 nul (contre le Napoli), pour 15 buts marqués et 3 buts marqués (soit 2,5 buts par match inscrit et 0,5 but par match encaissé).

Vers une retouche salariale concernant Santon ?

A l’inverse, sans lui, le bilan est de 2 victoires, 3 nuls et 4 défaites (13 buts marqués et 15 buts encaissés, soit 1,4 buts par match inscrit et 1,7 buts par match encaissé), soit une moyenne de 1 point par match (contre une moyenne de 2,7 points par match avec l’ex-interiste).