Photo tirée du site Vocegiallorossa.it

Davide Santon, qui a choisi le numéro 18, était en conférence de presse de présentation à Trigoria ce samedi :

OFFICIEL: Santon est un joueur de l’AS Roma jusqu’en 2022

Monchi a introduit la conférence de presse: « Nous sommes ici pour la présentation de deux joueurs. Il n’y a pas besoin de les présenter, ils sont connus. Des joueurs voulus par moi, nous avons la chance de les avoir ici. Pour cela nous sommes contents« .

Pour toi que représente la Roma en ce moment ?
« Cela représente un motif de renaissance, de rachat. Je suis venu ici pour démontrer à tous ce que je peux donner ».

Le match de ta vie se jouera dans le couloir droit ? Quel espace penses-tu avoir ?
« Je pense que à la Roma il y a de grands joueurs comme Florenzi et Kolarov. Je peux bien jouer des deux côtés, je n’ai pas de préférence. Je dois seulement bien m’entraîner avec l’envie de redevenir ce que j’ai été par le passé, puis le miste décidera. Je peux assurer que je suis ici pour donner le maximum, j’espère obtenir une place importante ».

Mancini t’a fait revenir à l’Inter, avec la Roma tu peux retrouver la Nazionale ?
« Oui. Je considère Mancini comme un bon entaîneur, il mérite d’être où il est. J’ai toujours pensé que la chose la plus importante est de bien jouer dans le club où on évolue. La convocation en Nazionale est une prime à celui qui fait bien avec son équipe. Si mes prestations sont à la hauteur, peut-être que je pourrais y retourner ».

Tu as eu un rapport compliqué avec les réseaux sociaux. Il y a eu certaines erreurs, t’attends-tu à quelque chose de meilleur avec les tifosi de la Roma ?
« Le rapport avec les tifosi de l’Inter est une chose passée, il y a eu des incompréhensions, cependant sincèrement tout est déjà oublié. Avec les tifosi de la Roma il y a eu un bel accueil, évidemment je ne sais pas si tous sont heureux. Notamment hier, cela m’a fait plaisir de faire mon premier entraînement devant eux, ils m’ont applaudi. On voit que pour eux la Roma est une chose qui va au-delà de tout, cela me fait très plaisi. Je peux assurer que je donnerais le meilleur de moi-même, j’espère le démontrer sur le terrain ».

Quel rapport avais-tu avec Spalletti ?
« Toujours bon, nous avons toujours parlé avec une grande sincérité. Il s’agit d’un entraîneur qui travaille bien, je me suis trouvé très bien, il y a eu des situations qui m’ont amené à ce changement. Je suis content d’être ici, j’aurais la possibilité de connaitre le mister Di Francesco, en ce début de stage tout se passe très bien ».

Il y a deux ans tu as dit que tu ne pouvais jouer tous les trois jours, la situation a changé ?
« Je suis un joueur qui peut jouer tous les matchs, tous les trois jours. Comme d’autres, j’ai eu des opérations au genou et il faut être attentif pendant longtemps, je ne veux pas manquer un match, mais peut-être que s’il y a un double-entraînement je dois me reposer l’après-midi. Mais le genou va bien, je me sens bien, s’il y avait la nécessité de jouer 2-3-4 matchs sur une période courte il n’y aurait pas de problème ».

La Roma t’avait déjà voulu par le passé ?
« Sincèrement oui, il y avait eu quelques contacts quand j’étais en Angleterre, quand je suis revenu à l’Inter et cette fois ».