Santon fait le point sur son arrivée et le début de saison de l’AS Roma

0
852
Photo tirée du site Asroma.com

Davide Santon s’est exprimé au micro de Sky Sport :

Santon parle des critiques, le début de saison, Monchi et Mourinho

« A mon arrivée j’ai dis que la Roma pouvait représenter un motif de renaissance ? Oui, la Roma a été pour moi un nouveau défi et j’avais besoin de cette expérience pour viser au rachat que je voulais. Je le réussis, mais je n’ai encore rien fait, tout comme l’équipe. Nous nous sommes relevés d’une période difficile, mais il y a encore beaucoup de chemin à faire. A mon accueil à l’aéroport Fiumicino il y avait le DS Monchi ? Ce jour a été émouvant même si à l’aéroport il n’y avait pas beaucoup de tifosi, mais je m’y attendais. J’ai compris le moment : eux perdaient un joueur important et moi je venais d’une saison négative, leur comportement était compréhensible. La présence de Monchi a été importante, mais désormais je sens d’avoir encore beaucoup à donner. Si j’ai pu être utile, de part mon expérience, pour faire sortir la Roma de cette crise ? C’est dur de se relever après une période compliquée, ça n’est simple pour personne. J’ai vécu beaucoup de beaux moments, mais aussi quelques mauvais. L’unique façon d’en sortir est de travailler et ne pas écouter ce qui se dit en dehors. C’est important de ne pas se faire influencer, d’aller de l’avant avec la conscience de sa propre valeur. 3 titularisations et 3 victoires pour moi avec la Roma, si je sens la confiance du mister ? J’ai senti et je sens la confiance du mister depuis le premier jour. C’est très important de se sentir bien voulu et faire partie du groupe. Déjà à mon arrivée Di Francesco a été content que je sois ici et il m’a dit qu’il attendrait beaucoup de moi. Dès le premier jour, j’ai toujours donné le maximum. Le point fort peut être le groupe ? Le groupe est fondamental pour rejoindre des objectifs importants. Ici à Rome j’ai trouvé un groupe uni, beau et sincère. Chacun essaie d’aider le coéquipier, et c’est une chose très importante. Florenzi ? Flore et moi nous connaissons depuis l’Italie U21, nous avions 19 ans. C’est une personne fantastique, je me suis toujours bien trouvé avec lui, nos familles se connaissent et quand je suis arrivé ici à Rome il m’a beaucoup aidé. C’est un symbole pour nous, il est important.

Le coach mental de Santon s’exprime au sujet de sa renaissance

De Rossi a dit sur Instagram que j’ai retouché mes abdominaux sur une photo ? Aussi avec Daniele on ne connait depuis longtemps : la première fois lors de la Coupe des Confédérations 2009, nous sommes amis depuis longtemps. Daniele a fait ce commentaire sur ma photo torse-nu, mais c’est la réalité, je n’ai rien modifié (rire, ndlr). Le derby ?Le soir avant le derby, on ne dort pas beaucoup. Je savais l’importance de ce match, ce qu’il représente pour toute la ville et les tifosi. Je suis content d’avoir joué et gagné, cela a été une très belle émotion. Voir tout le stade chanter à la fin m’a ému et je ne l’oublierais pas. Un élément qui a fait qu’on s’est repris ? Nous nous sommes retrouvés, parler entre nous a servi et désormais on se connait mieux. Beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés et il faut un peu de temps. Evidemment on vise toujours à faire mieux, à trouver le beau jeu. Ce qui compte est de ramener les trois points, même en souffrant comme ça a été le cas à Empoli. Nous travaillons durement et nous devons continuer ainsi. La SPAL ce samedi ? C’est l’équipe de ma ville, ça sera beau de jouer contre eux. Ils ont perdu des matchs de manière imméritée, comme contre l’Inter. Ils pourraient faire de grandes choses, évidemment après samedi parce que nous devons gagner. Puis la Champions League ? Cette année pour moi est différente, je viens de trois années à l’Inter sans Coupe d’Europe, du moins pas celle la plus importante. Il faut l’affronter de la bonne manière, être bien et faire une vie régulière. Il y aura besoin de tous avec tous les matchs à jouer. Ce dont la Roma ne doit pas manquer ces prochaines semaines ? L’envie de vaincre ne doit jamais manquer et ces derniers matchs nous l’avons démontré. Nous voulons que les tifosi croient en nous, nous devons continuer ainsi. Comme je l’ai dis avant, seul les trois points comptent et nous devons toujours avoir cette envie de ramener le résultat à la maison ».