Sans jamais perdre cette saison, la Primavera féminine échoue en finale-scudetto

0
261
Photo tirée du site Asroma.com

Comme lors de la demi-finale jouée avant-hier contre la Pink Bari, l’AS Roma féminine Primavera a de nouveau été jusqu’à la séance de tirs au but de cette finale-scudetto. Et cela avait pourtant mal démarré, puisque l’Inter menait 2-0, avant que les jeunes giallorosse trouvent l’égalisation durant les 20 dernières minutes. Après une séance interminable, avec 10 tireurs de chaque côté, la Louve s’incline finale sur un score de 7 penalty à 6. Pour cette occasion, la défenseur Heden Corrado (né en 2002) et l’attaquant Camilla Labate (né en 1999) étaient descendues de l’équipe première aux U19. Une déception qui vient malgré tout clôturer une excellente saison, où la Primavera termine avec un bilan de 15 victoires et 3 nuls, pour 82 buts marqués et 6 encaissés.

L’AS Roma féminine Primavera en finale de la phase-finale Scudetto

Internazionale FC 2-2 AS Roma (7-6 aux tirs au but)
AS ROMA (4-3-3)
: Ghioc; Lommi (62′ Boldrini), Pacioni (98′ Orlando), Corrado, Chiappa (62′ Liberati); Massimino, Natali (85′ Pienzi), Vigliucci; Labate, Manca (62′ Tarantino), Corelli.
A disp.: Franco, Massimi.
All. Fabio Melillo
Buts: 44′ Vergani (I) 51′ Berti (I), 69′ Labate (R), 84′ Vigliucci (R).

Fabio Melillo (entraîneur de la Primavera féminine) au micro de Roma TV : « Je veux féliciter les filles pour leur saison, ce match nous ne l’avons jamais perdu. Nous avons eu beaucoup de volonté de rester dans le match, avec une détermination et abnégation énorme. Nous avons réussi à couvrir le terrain de manière inédite. Je ne dis pas que nous avons dominé, mais nous avons pris le match en main, les buts subits proviennent de nos erreurs. Nous devons remercier ces filles, c’est un groupe incroyable qui a lutté pour le maillot. J’espère que les tifosi le verront et se rapprocheront du mouvement féminin. Nous avons joué 120 minutes samedi, puis un jour de repos et à nouveau 120 minutes ce jour. Ce n’était pas facile, mais les filles ont fortement lutté. Il est évident qu’un peu de fatigue pouvait émerger, c’est pour cela que j’ai fais le triple changement, pour donner une secousse. Je ne pense pas me tromper si je dis qu’on méritait la victoire, cela aurait été le juste couronnement d’une année extraordinaire. Regardant ce Final-Four, si une équipe méritait de gagner c’était la Roma. Nous n’avons pas eu le temps de nous essayer aux tirs au but, nous avons été malchanceux. La saison prochaine ? Nous avons formé des joueurs qui seront très intéressantes même au niveau de l’équipe première. Il y a des joueuses de la génération 2003 qui ont un bel avenir. Dommage, car mettre dans leur bagage ce scudetto aurait été une très belle chose. Puis, si on nous donne ce penalty à la 121ème minute, alors cela aurait été une tout autre histoire ».