Site AS ROMA

Sanabria, Le précoce voyageur

Né au Paraguay, Tonny Sanabria a émigré vers l’Espagne à l’âge de 10 ans avec sa famille. Après avoir grimper les échelons à une vitesse épatante autant avec le FC Barcelone que la sélection, il décide de signer en 2014 pour l’AS Roma. Le site CSR, accompagné des paroles exclusives de son père Antonio, vous fait revivre sa jeune et précoce carrière.

D’abord le « Futsal », puis l’émigration en Espagne

Fils d’Antonio Sanabria et de Shirley Ayala, Tonny est le cadet d’une fratrie de 5 enfants. Il grandit dans la ville de San Lorenzo, situé à 9 kilomètres de la capitale Asuncion. Fait rare, « il commença par le Futsal (Foot en salle à 5) au Sportin Florida, et très rapidement il se mis au vrai football, dans une école nommé San Toñito », nous raconte en exclusivité son père Antonio. A l’âge de 8 ans, il rejoint son premier vrai club, nommé Cerro Porteno. Malgré qu’il soit « tifoso » du Club Olimpia, rival de son club actuel, il y resta plusieurs années. En 2007, sa mère doit déménager en Espagne pour raison professionnelle, et emmène alors avec elle ses enfants. La famille s’installe à Barcelone « nous sommes venus en Espagne pour trouver une vie meilleure, nous sommes une famille très humble », et le petit Tonny (âgé de 11 ans) joue avec le club de La Blanca Subur CF (« nous n’avions pas les moyens de lui payer sa licence, mais un de ses oncles, dont le fils jouait dans ce club, lui paya le matériel nécessaire »), où il impressionne déjà par sa capacité à marquer beaucoup de buts. A 13 ans, il est déjà suivi par les recruteurs de l’Espanyol, du FC Barcelone et du Real Madrid. « Après une demi-saison, il était déjà parti faire des essais à l’Espanyol et Villarreal ». Il est même tout proche de rejoindre la « Maison Blanche », mais rejoint finalement au dernier moment la « Masia ». « Il a vraiment été proche de rejoindre le Real, mais cela était en période d’élection du président, et finalement il fit un essai concluant au Barca, grâce à Dieu ». Tonny évoluera chez les blaugrana de la fin 2009 jusqu’à la fin 2013.

Tata Martino le repère à 16 ans, début avec le Paraguay A à 17 ans et demi

Deux premières années qu’il passera d’abord chez les équipes de jeunes, avant de taper dans l’oeil de l’entraîneur de l’équipe A, Tata Martino en 2012. Alors qu’il n’est âgé que de 16 ans, il profite lors du mois de septembre d’une trêve internationale pour s’entraîner avec le groupe pro. En 2013, alors qu’il évolue chez les Juvenil (équipe C), il rejoint Le « Barca B », alors dirigé par Eusebio Sacristan. « Pour être honnête, nous avions confiance en son potentiel, mais cela a sûrement été trop rapide ». Il y fait alors ses débuts, le 29 septembre, face à Majorque (en seconde division), et il inscrira son premier but professionnel face à Las Palmas le 23 novembre 2013. Il y cumulera 10 matchs et inscrira 3 buts, tandis qu’en parallèle il participe à la UEFA Youth League (Champions League U19), où il dispute toute la phase de poule et inscrit 2 doublés (le premier face au Celtic, puis contre le Milan AC). En sélection, il débute à 17 ans et 5 mois en équipe nationale du Paraguay, face à l’Allemagne. Il sera même convoqué pour deux rencontres des éliminatoires du Mondial 2014, « cela nous rempli de fierté. Malgré son jeune âge, il a déjà évolué dans trois catégories différentes, dont ces éliminatoires qualificatifs pour le Brésil ». En effet Tonny a également disputé la Copa America U17 en avril 2013 (9 matchs et 6 buts), ainsi que le Mondial U20 à 17 ans et 3 mois (4 matchs). Alors que Tata Martino tente de le raisonner pour le faire rester, le joueur et son entourage décide de changer d’air, estimant que le club ne lui fait pas assez confiance. « Cela a été difficile de prendre la décision de laisser le meilleur club au monde, mais en pensant à son avenir je pense que nous avons pris la meilleure décision ».

Le départ pour l’Italie, et sa nouvelle aventure romanista

C’est alors que Walter Sabatini entre en scène et le convainc d’épouser le projet giallorosso, suite à une longue négociation, notamment autour de la clause du départ du jeune joueur fixé à 3 millions d’euros. « Il y avait d’autres grands clubs qui le suivaient ». A cause de son statut extra-communautaire, il doit rejoindre un autre club de Serie A où il y passera les premiers mois de l’année 2014 sous la forme de prêt. Ce club sera Sassuolo, où il devra attendre ses 18 ans (le 4 mars), pour y faire ses débuts. S’il ne disputera que deux petits bouts de matchs, au sein d’un club jouant son maintien, il y montrera cependant ses qualités techniques et physiques. Débarqué avant l’été dans la Capitale (où il sera notamment du voyage pour la tournée à Orlando fin mai), il participe à ce début de préparation estivale sous les ordres de Rudi Garcia, avec la pression d’un transfert avoisinant les 10 millions d’euros (bonus compris). Alors que certains évoquent déjà un possible prêt (notamment vers Cesena), le jeune paraguayen de 18 ans, avant-centre de formation mais pouvant évoluer sur un côté grâce à ses qualités, continue de travailler pour faire ses preuves. Et il le fera en croquant à pleine dents le peu de temps de jeu que le mister français lui offre lors de la tournée américaine, face à Liverpool, Manchester United, Real Madrid ou encore l’Internazionale FC. « Tonny m’a dit qu’il a été très bien accueilli par le reste du groupe et qu’il est très heureux d’avoir rejoint la Roma. Paredes se comporte très bien avec lui et l’aide à s’intégrer. Il y a aussi Iturbe, avec qui ils se connaissent depuis plusieurs années, notamment pour avoir évolué dans le même club paraguayen (Cerro Porteno Club) ».