Rien ne va plus

Après la défaite contre la Juve, la Roma se devait de relever la tête aujourd’hui face à son public contre la Fiorentina. Elle ne l’a pas fait et a même concédé sa première défaite à domicile depuis quelques mois en plus d’une prestation pas vraiment convaincante.

LLe coup d’envoie est donnée par la viola. La première faut du match est pour Angel sur Kharja et à la suite de ce coup franc c’est Jovetic qui ouvre le score pour la Fiorentina d’un très beau coup de tête lobé. La Roma tente de réagir et d’apporter le dange mais s’heurte à la défense florentine. Le premier tir cadré arrive par Jose Angel à la 9′ mais Boruc capte facilement. Attention cependant aux contres toscans qui pourraient être inquietant comme à la 13′. Totti s’essaie au coup-franc lointain à la 15′ mais sa frappe est pas cadrée. Le match est très haché, on sent beaucoup de tension chez les 2 équipes. Premier corner romain à la 20′ suite à deux bons travails de Francesco, il ne donnera rien. La Roma pousse énormement. Cerci est lui dangeureux sur chaque contre toscan. Le match se rééquilibre à la demi-heure de jeu. A la 31′ bel arrêt de Curci sur Cerci lancé à la limite du hors jeu par Jovetic. Dans la suite de l’action, Cerci obtient un coup franc sur lequel la Fiorentina passe à 2 doigts du break par Nastasic. Curci sauve encore la Roma sur Lazzari à la 35′. Heinze arrete Lazzari dans la surface à la 41′. Et c’est Curci encore à la 43′ qui vient s’opposer à Jovetic. L’abitre siffle la mi-temps et les joueurs sortent sous les sifflets mérités de la Curva sud et peuvent remercier Curci.

A la reprise, premiere surprise à Rome, le double changement : Angel et Greco pour Marquihno et Gago. La louve se projette sans attendre à l’assaut des buts florentins. La premiere frappe est pour Heinze mais non cadrée. Sur le premier véritable mouvement d’attaque placée Gago tire à l’entrée de la surface à la 51′ mais c’est dehors. Amauri remplace Cerci à la 53′. La Roma est très bien revenu et met plus d’intensité dans son match en empechant les florentins de ressortir. Osvaldo manque le cadre à la 56′. A l’heure de jeu la Roma enchaine les corners mais ne trouve que Boruc. Le jeu s’équilibre un peu avec une Roma qui a le ballon mais n’en fait rien et des toscans qui sortent en contre. A la 70′, Gago tire, Totti devie du bout du pied et égalise. But assez chanceux mais mérité. A la 75′, Osvaldo lancé par Totti élimine Boruc mais perd le ballon, quel dommage pour la Roma ! Delio Rossi sort alors Jovetic pour Ljajic. Quelques minutes plus tard, c’est Tallo qui entre pour Heinze. La Roma assiége la surface de la viola. De Rossi à la 87′ arrête un contre puis obtient un coup franc dans le camp toscan et recoit les applaudissements des tifosi. Amauri sort alors pour Olivera. De Rossi prend un carton jaune à la 90′ et ne sera pas là contre le Napoli samedi. Mais contre toute attente à la 92′, Lazzari tout seul dans la surface, recupere un ballon après un très bel arrêt de Curci et donne l’avanage à la Fiorentina. Osvaldo est expulsé pour contestation et quitte ses compagnons. Le match se finit là, sur la 14′ défaite de la saison.

La Roma, sans imagination, a perdu contre la Fiorentina sur son terrai où elle régniait pourtant en maître en 2012. Peut-être la défaite de trop pour Luis Enrique. En attendant, la louve est maintenant 7ème et donc pas qualifiée en Europa League. Il faudra réagir dès samedi contre le Napoli au stadio Olimpico sans Osvaldo, De Rossi et Lamela.