Site AS ROMA

Retrouver le chemin de la victoire

Alors que l’AS Roma de Garcia avait enchainé deux matchs nuls juste avant cette trêve internationale, l’objectif face à Cagliari est d’enchainer un treizième match sans défaite, mais avant tout de retrouver le chemin de la victoire. Un match qui se présente comme un tournant, car outre la possibilité de retrouver une place de leader, cela amènerait 7 points d’avance sur le troisième.

.

La conférence de Rudi Garcia

« Pjanic peut jouer autant au milieu que devant »

« De la pression si la Juve gagne à Livorno ? Nous jouons contre une équipe forte avec de bons joueurs, mais à la maison et nous ferons tout pour gagner, pour obtenir ce résultat. Nous sommes premiers et on le sera encore lundi soir, cela ne dépend que de nous. Les investisseurs chinois ? Vous avez beaucoup parlé en 15 jours de choses hors-football, moi je suis là pour parler du match de lundi. C’est une question pour la Società. Pour moi et les joueurs il n’y a que le match qui importe. A quel point est important le retour de Gervinho ? Après les matchs internationaux on a beaucoup de joueurs à l’infirmerie, mais notre équipe médical a fait un grand travail. Lundi de sûr Torosidis ne pourra pas jouer mais pour les autres c’est possible, à part Totti. C’est une bonne nouvelle car on a besoin de tout le monde pour gagner. Le retour de Gervinho est important car il me donne des possibilités sur la profondeur de jeu, il a un profil unique. Il sait passer son vis-à-vis comme personne, mais lui comme les autres attaquants, a besoin du jeu de l’équipe. On doit être capable de bien jouer et d’emmener le ballon dans les 30m adverses, comme ça on peut être dangereux.

« Destro est convocable, mais pas encore à 100%. Il peut nous aider sur une courte durée »

Pourquoi sur les derniers matchs De Rossi a joué un peu plus en retrait ? On ne parle pas de peur ou autre, c’est difficile de répondre à cette question car je pense au prochain match et je ne me rappelle pas si le Torino ou Sassuolo on jouait avec une ou deux pointes. Le rôle de Daniele est différent suivant le nombre d’attaquant de l’adversaire. Sassuolo vers la fin a joué à quatre attaquant et ça change la position de De Rossi. C’est normal. Avec le retour de Pinilla Cagliari a plus de choix devant, ils jouent depuis très longtemps ensemble et se connaissent bien. J’espère qu’il y aura la possibilité de bien jouer car il faut que la balle roule sur le terrain. Je n’ai jamais vu un match de rugby se jouait 2 jours avant un match de foot sur le même terrain. C’est une programmation étrange pour moi. De possibles contremesures si le terrain n’est pas bon ? Le terrain ne sera pas bon car en plus du match de rugby ça fait trois jours qu’il pleut. Cependant aujourd’hui on espère voir un bon match sans trop de mêlée… Mais la qualité d’une équipe est celle de s’adapter. On verra lundi mais on sait que le terrain ne sera pas bon. Si j’ai peur de la pression après deux nuls ? Notre parcours ne peut que donner de la confiance à l’équipe, aux tifosi et à la società. Ca ne peut donner autre chose que l’envie de continuer. Comme j’ai dit avec ce parcours d’exception on a qu’un seul point d’avance sur la Juve, qui est favorite, et pour cela on doit garder les pieds sur terre. Tout peut arriver, mais ça peut aussi arriver qu’on reste premier lundi soir. Destro ? Sur le plan médical il est guéri, sur le plan physique il a du travail. Il est convocable mais il ne sera pas à 100% pour aider l’équipe avant un petit moment. Pour retrouver la forme il doit jouer, mais psychologiquement il va bien et son genou est totalement guéri. C’est une bonne nouvelle pour lui, l’équipe et l’entraîneur. S’il sera une valeur ajoutée ? Du fait qu’il était blessé au début de saison j’ai regardé ses anciens matchs pour mieux le connaître. C’est un attaquant complet, qui trouve de l’espace au bon endroit au bon moment. Il a le but dans le sang et c’est important pour un garçon qui doit maintenant retrouver ses sensations et ses mouvements. Sur le plan psychologique il va bien et il est content de faire son retour. Il a faim mais doit beaucoup travailler pour être à 100%.

« Je suis content du retour de Gervinho, et maintenant j’attends Totti »

Balzaretti et Maicon ? Pour Federico on verra demain s’il peut s’entraîner avec le groupe. Mais si non, j’ai étudié les solutions. Maicon va bien, il a joué deux matchs avec le Bresil en trois jours. Maintenant il faut que le staff médical gère cela. Demain il sera dans le groupe mais on doit faire attention car il a peu joué en deux ans. Tant jouer est bon psychologiquement mais ça peut être dangereux. On verra demain. Borriello ? Il va mieux, il sera à disposition demain. Comment l’équipe change sans véritable pointe ? J’ai plusieurs choix, pour cela que je suis content que demain Marco revienne et puisse jouer Lundi. C’est un attaquant de surface qui a besoin de recevoir le ballon. Pour moi c’est important de pouvoir jouer de manières différentes, pour l’adversaire c’est plus dur. Si les défenses se concentrent sur Borriello c’est un avantage on l’a vu contre le Chievo. Il a mis un but que seul lui peut mettre. Je préfère avoir plus de choix que personne. Sans Totti qui servira Gervinho ? Depuis leur blessure on a gagné 3 matchs et fait deux nuls qu’on pouvait gagner. C’est pas un problème s’ils ne jouent pas, mais c’est mieux de les avoir. La pire chose est une longue absence, pour cela que je suis content que Gervinho revienne et j’espère bientôt Totti. Ce qu’on attend du trident Florenzi-Ljajic-Gervinho ? On verra si ce sont eux qui jouent. J’ai plusieurs choix et ceux qui joueront, le feront bien. On a des joueurs de qualité et de profil différent, et tout le monde peut être décisif. C’est ça l’important. On sait qu’avec la Roma le danger peut arriver de partout et c’est important que le but puisse arriver de n’importe où. Juventus-Roma ? Je ne peux pas déjà y penser, il reste cinq matchs avant et d’ici là, la Juve on la regardera à la TV. Janvier c’est trop loin. Je veux exprimer mon soutien à la Sardegne car lundi on ne jouera qu’un match de foot mais être proche de ces gens est important ».

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma de Rudi Garcia retrouve les terrains de Serie A, après cette trêve internationale de deux semaines. Après les deux matchs nuls lors des dernières sorties face au Torino et Sassuolo, l’objectif est de retrouver la victoire pour ré-enmagasiner de la confiance. Pas de quoi se démotiver, la série en cours de 10 victoires et 2 matchs nuls depuis le début de saison reste exceptionnelle et unique. Le mister peut continuer de s‘appuyer sur sa solidité défensive, qui n’a subit que 3 petits buts en l’espace de ses 12 matchs. Tandis qu’il va retrouver des forces vives offensivement avec Borriello, Gervinho et la première convocation de Destro. La réception de Cagliari est donc le moment idéal pour relancer la machine, en vue du sprint final de l’année 2013, avec ensuite deux déplacements (Atalanta, Milan) et deux réceptions (Fiorentina, Catane) pour arriver à la trêve de noël dans les meilleures conditions possibles.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la treizième journée de Serie A, qui se jouera lundi à 20h45 contre Cagliari. Le mister français a appelé 23 joueurs. Parmi les absents on retrouve Francesco Totti (qui devrait faire son retour dans 15 jours), Vasilis Torosidis (absent 2-3 semaines) et Federico Balzaretti (encore un peu juste, suite à un problème à l’adducteur). Mehdi Benatia fait son retour de suspension, tandis que Gervinho revient de blessure après un mois d’absence, et que Mattia Destro bride sa toute première convocation.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera logiquement la cage. La défense centrale sera de nouveau guidé par Castan et Burdisso, avec Maicon à droite et Dodo à gauche. De Rossi évoluera devant la défense, avec la paire Pjanic et Strootman qui s’occuperont de la création du jeu au milieu. Devant, Ljajic devrait évoluer dans une place axiale en attaque, avec Florenzi et Gervinho autour de lui.

.

L’adversaire du jour

Cagliari réalise un début de saison compliqué, où l’on retrouve un bilan de 3 victoires, 4 nuls et 5 défaites. Pire encore, en 6 déplacements les sardes n’ont obtenu que 2 points sur 18 possibles, sur les pelouses de la Fiorentina et de Livorno. Les rossoblu ont inscrit jusqu’ici 13 buts et en ont encaissé 20. ont également du mal face aux gros, puisqu’ils ont  début de saison de Sassuolo a été littéralement catastrophique : 4 défaites en 4 matchs, 15 buts encaissés et 1 but marqué. Cela fait 6 matchs qu’ils n’ont plus obtenu un partage des points, puisqu’on retrouve 2 victoires et 4 défaites. S’il n’y a pas encore le feu dans la maison, une défaite demain pourrait rapprocher de plus en plus le spectre de la zone de relégation.

Sur le mercato, l’effectif de Cagliari n’a quasiment pas bougé entre la saison dernière et celle-ci. En effet, on ne compte que deux départs (Thiago Ribeiro et Casarini), pour seulement deux arrivées (Oikonomou et Ibraimi). Il s’agit donc d’un groupe à l’identique, qui a l’avantage des automatismes et de bien se connaitre.

Le mister Lopez devra faire sans deux joueurs importants : Son gardien titulaire Agazzi blessé et son milieu Nainggolan suspendu.

L’équipe sera composé demain de Avramov dans la cage. La défense sera constitué avec une ligne à 4 où on retrouvera Pisano, Rossettini, Astori, Murru. Le milieu à 3 sera constitué de Dessena, Conti et Ekdel, avec Cossu qui sera en position de meneur de jeu. Devant, le duo d’attaquants sera composé de Sau et Ibarbo.

.

Les dernières confrontations


2012/2013 : AS Roma 2-4 Cagliari (Totti, Marquinho)
2011/2012 : AS Roma 1-2 Cagliari (Cagliari)
2010/2011 : AS Roma 3-0 Cagliari (Totti, Perrotta, Menez)
2009/2010 : AS Roma 2-1 Cagliari (Totti x2)
2008/2009 : AS Roma 3-2 Cagliari (Totti, Perrotta, Vucinic)
2007/2008 : AS Roma 2-0 Cagliari (Taddei x2)
2006/2007 : AS Roma 2-0 Cagliari (Taddei, Mancini)
2005/2006 : AS Roma 4-3 Cagliari (Perrotta, De Rossi, Totti x2)

Si la confrontation de la saison dernière est l’arbre qui cache la forêt, l’AS Roma a cependant remporté 6 de ses 7 dernières rencontres à l’Olimpico face à Cagliari. Alors que le match de la saison dernière avait sonné le clap de fin de Zdenek Zeman, la Louve a inscrit un total de 18 buts en 7 oppositions, contre 10 buts encaissés. A noter que Francesco Totti, qui sera absent lundi, a inscrit 7 buts lors de ses 7 derniers matchs. Dans les joueurs en activité, Taddei a scoré 3 fois et De Rossi 1 fois.

.

Le duel du match

Daniele De Rossi / Daniele Conti : Un duel de Daniele et de « fils à papa ». Chacun a effet l’honneur et le privilège d’avoir un papa ancien footballeur et tous deux liés de façon quasiment éternelle à l’AS Roma : Bruno Conti (vainqueur du Scudetto avec la Roma, et champion du Monde avec l’Italie) actuellement directeur du centre de formation, et Alberto De Rossi actuel entraineur de la Primavera. Ces deux joueurs ont tous deux fait leurs gammes au centre de formation giallorosso justement. Daniele Conti a notamment fait ses premiers pas dans le monde professionnel en 1996 avec la Louve, où il a au final joué 5 matchs et inscrit 1 but. Il décide alors de s’expatrier, du côté de Cagliari. Une carrière quasiment dans un seul club donc, où il a disputé jusqu’à aujourd’hui 356 matchs et inscrit 39 buts. Il est actuellement, et depuis longtemps, capitaine de l’équipe de Sardaigne. Au niveau international, il n’a connu qu’à quelques reprises l’Italie Espoir, sans jamais réussir à grimper en équipe nationale, chose qu’il aurait sûrement mérité. Plus sur la fin que le début, Conti fêtera d’ici quelques mois ses 35 ans. Depuis il affrontera la Roma, équipe contre qui il a trop souvent pris l’habitude de briller et de marquer. De l’autre côté, De Rossi (son ainé de 4 ans) retrouve une seconde jeunesse cette saison. Après avoir réalisé la pire saison de sa carrière sous la joute Zeman, il retrouve avec Garcia sa position phare de sentinelle devant la défense, lui permettant de mettre en avant sa puissance physique et sa vision du jeu à la première relance.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Domenico Celi. C’est la sixième fois qu’il dirigera une rencontre de l’AS Roma, avec un bilan de trois victoires et deux défaites. Parmi les victoires, on retrouve notamment le succès 3-1 sur la pelouse de Naples lors de la saison 2011/2012 avec Luis Enrique, tandis que la défaite marquante remonte à 2010/2011, avec une défaite sur la pelouse de Cagliari sur le score de 5-1. Cagliari possède de son côté un bilan très positif avec cet arbitre, puisqu’on retrouve 7 victoires, 1 nul et 3 défaites.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Benatia-Castan-Dodo
De Rossi
Pjanic-Strootman

Florenzi-Ljajic-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Lobont, Romagnoli, Burdisso Jedvaj, Bradley, Taddei, F. Ricci, Marquinho, Borriello, Caprari, Destro.
Blessé(s): Totti, Torosidis, Balzaretti
Suspendu: /
Choix technique: Julio Sergio.

Cagliari (4-3-1-2): Avramov; Pisano, Rossettini, Astori, Murru; Dessena, Conti, Ekdal; Cossu; Sau, Ibarbo.