Site AS ROMA

Retour sur les 5 derniers derby gagnés

A quelques jours d’un derby tant attendu, le site CSR vous fait un petit rappel sur les 5 victoires consécutives dans le derby des deux dernières saisons. Un record historique qui pourrait donc être arrêté ou prolongé.

AS Roma 1-0 Lazio SS (06/09/2009)

Ce match était le premier derby de Claudio Ranieri. Le mister romanista était arrivé suite aux deux premières défaites de Luciano Spalletti. C’est donc avec un bilan consolidé que l’AS Roma aborde ce derby, et sur une série de 3 victoires et 1 nul (étant le départ d’une série de 24 matchs sans défaite). Ce derby fût sûrement celui qui a été le plus serré. Un score de 0-0 à la mi-temps où chaque équipe aura pu alternativement prendre le dessus, mais en vain. Un tournant du match aurait pu avoir lieu juste avant la mi-temps. Mexes se blesse et doit alors céder sa place à Cassetti (dont Burdisso lui avait été préféré). Et c’est ce dernier, qui en début de seconde mi-temps débloquera la situation. Lui qui marque très rarement, a choisi son bon moment. Placé juste à l’entrée de la surface, il envoie une lourde frappe qui trompe Muslera. Le score ne bougera plus, et marquera donc l’emprunte de la première victoire de cette série.

Lazio SS 1-2 AS Roma (18/04/2010)

Ce derby sera incontestablement celui qui aura le plus fait souffrir les tifosi giallorossi. Pour replacer le contexte, l’AS Roma reste sur une série de 23 matchs sans la moindre défaite, et stopper cette série face à l’ennemi de toujours ferait vraiment tâche. Et le scénario semblait très vite se dessiner, quand à la 15ème minute Rocchi ouvre la marque et envoie directement les romanisti en plein doute. Un score qui restera à l’identique jusqu’à la mi-temps, mais qui aurait pu être agravé, quand la Lazio obtient un penalty avant la mi-temps, mais que Floccari ne transformera pas, et que Julio Sergio arrêta. C’est alors que Ranieri tente un véritable coup de poker. Le mister décide de sortir De Rossi et Totti, qu’il estime trop tendu par l’importance de ce match, et fait entrer Taddei et Menez. Coaching gagnant, puisque hasard ou pas ces changements vont créer le renversement de la rencontre. Tout d’abord sur un penalty, suite à une main de Lichsteiner, que Vucinic ne se laissera pas prier pour transformer. Et donc s’enlever une grosse épine du pied. Le but de la délivrance ne tardera pas à arriver. 10 minutes plus tard, Menez obtient un coup franc à l’entrée de la surface. Et c’est une nouvelle fois le monténégrin qui va prendre ses responsabilités, pour envoyer un véritable missile dans la cage de Muslera. 2-1, un score qui ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final, et qui offra donc un 24ème match sans défaite, et une course au Scudetto toujours d’actualité. Malheureusement ce record et ce rêve de Scudetto s’effondreront le week end suivant suite à la défaite face à la Sampdoria.

Lazio SS 0-2 AS Roma (07/11/2010)

Comme cela se fera dimanche, l’AS Roma dispute ce derby sans Francesco Totti. De plus il semble s’agir sur le papier d’un match très déséquilibré, puisque d’un côté la Lazio se présente en tant que leader du championnat, pendant que de l’autre la Louve se présente avec un bilan de seulement 3 victoires en 9 matchs. Là aussi un tournant du match aurait pu avoir lieu peut avant la mi-temps, lorsque Menez, auteur de très bonnes prestations à ce moment, doit sortir blessé et laisser sa place à Greco. Mais malgré tout, le score évoluera en faveur de la Louve dès le début de seconde mi-temps. Dès la 8ème minute l’AS Roma obtient un penalty. Et c’est le nouveau bomber giallorosso qui se charge de transformer la sentence et ouvrir le score. Un score qui ne bougera plus avant les dernières minutes, quand Baptista slalom dans la défense laziale, et obtient un penalty incontestable. C’est cette fois-ci Vucinic qui le transforme et assure la victoire définitive. Une victoire qui lancera la saison giallorossa, et qui coupera un peu l’herbe sous le pied à celle de la Lazio.

AS Roma 2-1 Lazio SS (19/01/2011)

Comme lors des deux derniers derby, les penalties auront une nouvelle fois leur importance, dans ce derby de Coppa Italia. Et le match partira très fort. Un derby dont n’aura pas participé une nouvelle fois Francesco Totti. Dès la 7ème minute, l’AS Roma obtient un penalty. C’est une nouvelle fois Borriello qui se chargera de l’envoyer au fond des filets. Cependant la joie sera de courte durée. En effet Mexes commet une faute litigieuse dans la surface quelques minutes plus tard. Hernanes le transforme et inscrit son premier but en derby. Malgré tout l’AS Roma ne se laissera pas abattre et reprendra l’avantage à la demi-heure de jeu, grâce à l’homme-derby, Fabio Simplicio, qui se retrouve à l’arrivée d’un centre pour offrir l’avatange à son équipe. Pour l’anecdote il s’agira du dernier match d’Adriano sous le maillot giallorosso, sorti à la mi-temps suite à une blessure à l’épaule. Un score qui ne bougera plus en seconde période, et offrira la qualification pour le prochain tour.

Lazio 0-2 AS Roma (13 mars 2011)

Limogé un peu plus d’un mois plutôt, c’est à Vincenzo Montella que la mission de conclure la Manita est donnée. Après avoir manqué les deux derniers derby, Francesco Totti espérait bien se rattraper dans celui-ci. Un derby qui un peu à l’image du tout premier, mettra du temps à décoller, et où aucune des deux équipes ne semblent être en mesure de prendre le dessus. En effet il faudra dépasser l’heure de jeu pour voir le match se débloquer, et comme souvent lors de cette série de 5 victoires, arriva une nouvelle fois sur coup de pied arrêté. C’est Taddei (entrée à la place d’un Menez décevant) qui obtient la faute. Totti le tente direct, et trompe Muslera. Un but qui délivra le peuple giallorosso de la souffrance. Jusqu’à la fin la Roma gérera de façon tranquille ce score sans trop subir. Mais la fin de match tournera un peu au vinaigre, avec deux explusions du côté de la Lazio, suite à des gain de temps un peu provocateur de la part de la Roma. Et c’est suite à cette seconde expulsion que le score se conclura, lorsque Simplicio tente une frappe qu’un défenseur adverse contrera de la main. Totti prendra le ballon et inscrira un doublé, pour conclure cette série de 5 victoires de suite.

Une série de 5 victoires consécutives, qu’il serait bon de continuer dès dimanche pour lancer le nouveau cycle de Luis Enrique.